>> Articles qui pourraient vous intéresser

Bonjour, je m’appelle Cécile.

cecile-bonjour

Bonjour, je m’appelle Cécile. Je suis une fille. Je suis professeur de yoga. Je passe une grande partie de mon temps à écouter et lire des personnes qui m’inspirent, à méditer et à chercher un sens plus profond à la vie. Mais j’aime aussi regarder plein de séries et boire des gin tonic avec mes amis. Je suis végétarienne et j’achète biologique et de saison mais je commande aussi des pizzas quand je suis fatiguée. Je bois des jus verts et je mange mes légumes mais je mange aussi beaucoup trop de chocolat et de biscuits. J’aime mon corps et je n’en ai vraiment rien à faire des endroits où la graisse vient momentanément se concentrer. J’aime les parties qui sont lisses, les parties qui sont rugueuses, j’aime les parties qui ne m’ont jamais posé aucun problème et j’aime les parties qui ont peur. J’aime être en vie mais parfois j’ai envie de rester au lit et fuir le monde. J’ai besoin d’avoir des relations humaines pour que ma vie ait un sens mais je décline aussi presque toutes les sorties auxquelles je suis invitée. Je crois que la vie nous emmène toujours là où on a besoin d’aller – mais parfois je perds confiance. Je donne des cours de yoga où je n’ai presque pas envie de parler de où-se-place-cet-os et comment-engager-ce-muscle. Je parle d’amour et de tristesse, de se sentir perdu et de ne jamais l’être vraiment. D’une connexion à un pouvoir divin. La plupart des jours je suis heureuse, reconnaissante des gens et de l’amour qui m’entoure. Mais j’ai aussi des mauvaises journées et des cycles où je me sens bizarre pendant des semaines. Je sens de la tristesse. De la fatigue. De la colère.

Parfois je regarde internet et j’ai l’impression que le monde entier court vers une vie sans cesse plus merveilleuse, plus accomplie et je n’ai qu’une envie, me recroqueviller en boule et ne plus jamais faire partie de tout ceci. Pour sortir de cette spirale négative j’ai besoin de me rappeler que ce qui me rend malheureuse, ce sont les attentes que j’ai de moi-même, toute seule dans ma tête. Pas les autres. C’est mon boulot de connaître ma valeur. Alors je m’ouvre à nouveau au monde.. Il est bizarre. Il est magique. Et il m’attend. Il est beau.

Comme toi et moi.

Pin It

13 Réponses à Bonjour, je m’appelle Cécile.

  1. Tu a une belle âme Cécile merci de nous en faire profiter.

  2. Très beau message….beaucoup de monde doivent s’y reconnaître…

  3. Comme je m’identifie….
    Je te suis et tes lectures résonnent toujours en moi !
    Ravie d’avoir croisée ta route
    Longue et belle vie Cecile -;)

  4. Merci pour ce partage qui nous laisse songeurs et nous invite à la méditation. Comment tendre vers l’équilibre nécessaire entre deux sentiments qui nous opposent en permanence : la conquête du bien-être et l’apaisement des souffrances ! Merci pour ces mots, ces émotions. Je me délecte de vous lire. Merci.

  5. bonjour Céc ile, j’adore te lire, voir tes vidéos; je recherche tellement la paix intérieure, tu me ressourse et je te dis MERCI, j’adore tous les mois recevoir tes infos, tes recettes et ta sagesse, en toi pour certaines choses ,je me voit et donc j’avance MERCI ma belle,surtout continue, tu fais tellement du bien autour de toi et j’en fait partie bize Domi

  6. Bonsoir Cécile. Merci de partager ces moments avec nous, les bons comme les mauvais…

  7. Bonjour Cécile
    je viens de découvrir ton site et j’ai adoré ta présentation, pour son authenticité et sa profondeur. Tu ne veux pas être la n ième super woman accomplie qui ne fait que donner des complexes aux autres..et ça fait du bien!

  8. bonjour,

    le jour ou ma pensée n’a plus de lieux !

    j’imagine a présent que tout est faux ,j commence donc ,mais ce n’est ni un chemin ,ni une voie , ni a être quoi-que ce soit , mais simplement a être ce que je ne sais pas et ce que je voudrais jamais savoir ! plus trad , dans l’immense mouvement du temps qui coule , ce que je suis se forme d’une substance appeler simplement la vie , sculpter et former par un ordre absolut ,merveilleux et subtile appeler aussi le destin , lui même comme acte divin appeler ; ordre !
    j’imagine a présent que tout est faux , je commence donc,mais ce n’est ni un chemin, ni une voie , ni a être quoi-que ce soit ,mais simplement a être ce que je ne sais pas et ce que je ne voudrais jamais savoir . plus tard tout ce que j’imagine comme faux , et toute cette pensée par la quelle j’ai commencer , elle même paraîtra que comme un reflet dans un miroir ou j me regard moi même pour ne voir finalement que les autres.
    j’imagine a présent que tout est faux , je commence donc mais, ce n’est ni un chemin,ni une voie ,ni a être quoi-que ce soit,mais simplement a être ce que je ne sais pas et ce que je ne voudrais jamais savoir. plus tard je me vois entrain de beignet dans la vie comme en pleine mer douce ,fragile mais puissante quant a communément appeler « la vie » ! et puis même si j regarde en arrière j ne verrai rien que le mystère de vivre et d’aimer et de dormir dans les mains d’une éternité ou mon rêve sera une continuité de celle ci.
    j’imagine a présent que pour que tout soit vrai , il faudrait tourner la page non pas d’un livre mort quoi-que ces mots sont vivants, mais de tourner la page en comprenant ceci pour jamais: toute vie ici bas va dans un vouloir immense qui est aimer a tout prix ,mais a la fin il est infranchissable ce qu’on appelle « amour » , car il est le toit non pas la base ! car il est le couronnement d’une vie véritable , non un mot froid et stérile ! touche pas , touche pas disent les aveugles au sourd qui entend quand l’amour l’a appeler , car ces aveugles ne voient pas que l’amour est pas simplement un mot , mais un mot vivant ! a la différence , le sourd doit rependre a l’appel de l’amour pour tourner la page dans sa vie ! pourquoi disant?
    la repense est simple ; quand vous voulez aimez sans savoir comment , vous commencer a le nommer , a chercher a le voir cet amour et si non a lui parler ! mais a plus tard , vous comprendrai ce qu’il est seulement en sacrifiant tout ce que vous n’êtes pas !
    l’amour quant il appel , si l’obéissance qui lui repende!
    l’amour quant il parle c’est la vie entière qui se met en silence .
    l’amour quant il nous voient , c’est la bénédiction et la bienveillance qui nous accompagne ! dis moi donc après tout , c’est quoi l’amour ?
    dis moi donc enfin de compte c’est quoi la vie , la mienne ,la tienne et celles des autres en vérité?
    dis moi donc ou est le chemin, la voie ou tout ce qu’est vrai dans tout çà?
    je me suis assis en face ,en direction de l’este contemplant la lune qui se couche doucement et qui se dirige vers son lieu sans lieu , son savoir pourquoi ,j’ai du attendre cette nuit la le lever du soleil couchant dans l’autre partit du monde lui même aussi diriger vers son lieu sans lieu .
     » le jour ou ma pensée n’a plus de lieu » 01..

    extrait ; la douce voix d’un enfant.

  9. tout ceci est magnifique… ta présentation, tes partages, ton site tout entier me donne envie d’avancer… grâce à toi, je prends conscience qu’il faut que je sois moi, et pas quelqu’un qui veut ressembler à une autre pour être bien… ce n’est pas toujours facile d’être nous même car on ne se connait qu’au plus profond de soi, endroit difficile d’accès quand on a pas les clés pour y arriver…
    merci encore pour tous ces beaux partages qui vont désormais m’inspirer au quotidien… tu es une personne magnifique :-)

  10. Pingback: Bonjour, je m’appelle Cécile.

  11. Bonjour cécile, je découvre ton blog via le partage d’un article de toi sur facebook par une amie concernant ta grossesse.
    Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 40ans, je suis maman de 3enfants et mes grossesses ont changé ma vie comme un déclic d’envie de lâcher prise et d’oser la vie.

    J’ai vécu mes grossesses dans la joie, l’amour, la pleine conscience du moment présent, les mouvements de mes bébés dans mon ventre, l’abandon de la peur de la suite…j’ai eu deux accouchements merveilleux, le second a même été sans péridurale et avec peu de douleur (juste expulsion alors que je suis plutôt douillette!!!) et j’ai mis ma fille au monde sans difficulté, je l’ai même tirée hors de moi pour l’accompagner vers la vie. Mon troisième a été plus contrasté mais par malchance et surtout par sécurité pour le bébé, mais malgré tout comme je suis toujours restée positive, les bébés ont toujours été bien portants, équilibrés. Allaités chacun un an, ils ont bien grandi. Gabriel 12ans est un pré-ado sensible, doux, toujours proche de moi, positif, bienveillant. Joséphine 10ans est une enfant précose, qui présente des traits autistiques type asperger (très léger/haut potentiel), parfaitement adaptée à son environnement, agréable, caline, pertinente. Ferdinand 7ans aime la vie, en fusion avec mon mari et moi, particulièrement sociable.

    Je voulais juste partager avec toi ma joie d’être mère tous les jours, même si je suis bien au delà une épouse, une amie, une soeur, une fille, et une responsable d’unité de soins pour d’autres.

    Je m’efforce à diffuser tous les jours la bienveillance, le respect, la verbalisation des émotions quelqu’elles soient, l’amour autour de moi et surtout avec mes enfants, et cela marche!!!

    Je te souhaite plein de bonheur à venir et déjà avec ce petit être qui se développe en toi.

    Bises

    Emmanuelle

Laisser un commentaire