>> Articles qui pourraient vous intéresser

Comment profiter de ces fêtes?

Cette semaine, j’ai partagé avec mes élèves de yoga cette citation de Ram Dass : « Si tu penses que tu es un être illuminé, va donc passer une semaine chez ta famille ». J’adore cette phrase :) On peut tous se reconnaître dans ce constat : qu’est-ce qu’on les aime et à la fois, qu’est-ce qu’on se fatigue!

arbre rouge

J’ai commencé à observer les gens autour de moi pendant cette période de préparation des fêtes. Dans la rue, dans les transports en commun, dans mon entourage. Tout le monde a cruellement besoin de cette pause, besoin de dormir, de profiter des choses simples, de s’amuser, de passer du temps de qualité avec les gens qu’on aime, manger du chocolat et avoir l’occasion de faire le bilan de l’année passée. Et en même temps, j’observe beaucoup d’anxiété liée aux préparatifs, une énergie électrique dans les boutiques, de l’angoisse liée à la préparation du repas de Noël, à la logistique nécessaire pour voir et faire plaisir à tout le monde.

Alors, est-ce que ces fêtes seront vraiment signe de repos ? Ou est-ce que ce moment tant attendu va nous glisser entre les doigts ? Est-ce qu’on va s’user encore un petit peu plus ? Voici mes 6 conseils pour des fêtes de fin d’année reposantes, heureuses et harmonieuses. De mon côté, je vais les noter sur un papier et les lire chaque matin avant de parler ou faire quoi que ce soit. Ça me rappellera que mon intention est claire : je veux faire de ces vacances un havre de paix, de joie et de repos. Et je compte bien orienter mes pensées, mes mots et mes actes dans ce sens !

1. Le meilleur cadeau que vous puissiez offrir, c’est le cadeau de votre présence

Vous êtes comme tout le monde et tout le monde est exactement comme vous. Alors, qu’est-ce qui fait battre et réchauffer votre cœur ? Qu’est-ce qui vous fait penser « cette vie est magique et vaut vraiment la peine d’être vécue » ?

Est-ce un gadget, un nouvel appareil photo et 3 T-shirts rayés ?

arbre vert rouge jaune

Ou est-ce que c’est un moment suspendu dans le temps, où vous riez et discutez de la vie avec votre sœur, en vous rappelant que tant qu’elle est là vous ne serez jamais seul(e) sur Terre ?

Remplacez sœur par mari/petit-fils/cousine/mamie/copain/amis et pensez-y. Qu’est-ce qui rend (vraiment) cette période magique ? Est-ce le cadeau matériel ou le cadeau de votre temps, votre sourire et votre présence unique?

Ce qui m’amène au deuxième conseil : mais comment faire pour offrir le cadeau de sa présence ?

2. Quand quelqu’un me parle, je m’en fiche de ce que je vais lui répondre, je suis là pour l’écouter avant tout

Nous en faisons l’expérience tous les jours. Quelqu’un nous parle mais bien avant qu’il ait fini de parler, nous sommes déjà en train de trépigner dans notre tête. Nous savons ce que nous allons répondre, comment argumenter, donner un conseil, ne pas être d’accord ou débattre. Et la personne devant vous le sent, je vous l’assure.

Et comme à Noël, nous revoyons des amis et de la famille avec qui on va rattraper le temps perdu, chacun a plein d’histoires à raconter. Alors, est-ce que ce que l’autre dit nous intéresse vraiment ? Ou est-ce qu’on est obsédés par ce qu’on va répondre ? Et de toute façon, qui a dit qu’il fallait avoir une réponse ou une opinion sur tout ?

Ma technique pour écouter plutôt que réagir : je trouve le regard de la personne qui me parle, je plonge le mien dans le sien et j’écoute. J’essaye de ressentir l’énergie derrière ce qu’ils disent, plutôt que les mots logiques. Du coup, même si je ne parle pas, je suis réceptive à leurs émotions. Et je réagis en conséquence. Je suis pleinement présente dans la conversation mais sans avoir besoin de les interrompre. En prenant sa main, en passant ma main sur leur dos, en souriant, en étant sincèrement attendrie ou intéressée, etc. Et quand la personne fait une vraie pause, a fini d’expliquer son histoire ou son ressenti, je parle à mon tour.

Et tant que j’y pense, la plupart d’entre nous (surtout les femmes apparemment) parlent de leurs soucis pour vider leur sac. Pour ressentir de la compassion. Pas pour recevoir un conseil ! Plus de compassion, plus d’écoute, moins de solutions :)

arbre jaune orange

3. Quelqu’un qui regarde son téléphone, se retire complètement du moment présent

J’ai un smartphone, avec des pages Facebook et Instagram, et pleins d’amis du monde entier sur Whatsapp avec qui discuter. Alors quand je regarde mon téléphone, j’ai l’impression de regarder à travers une petite fenêtre qui donne sur le monde entier. C’est intéressant, drôle, dynamique. Mais quelqu’un qui est assis juste à côté de moi va seulement voir une fille, prostrée sur un objet métallique, qui n’engage pas la conversation, ne crée pas de contact visuel et passe complètement à côté de ce qui l’entoure.

J’essaye donc de consommer mon téléphone comme je consommerais un goûter. Je m’assois seule et je me laisse porter par tout ce que je veux regarder. Ça peut durer de 10 à 30 minutes. Et je suis libre d’assouvir ma curiosité et de parler avec mes amis des quatre coins du monde. Et quand le goûter est fini, il est fini ! Je repose mon téléphone dans ma chambre ou sur mon bureau et je ramène toute mon attention dans les activités en cours et les personnes présentes. C’est une pratique qui me demande des efforts tous les jours, car il est tellement plus facile de se laisser happer par son téléphone que de repartir sur des bases saines et modérées. Alors commencez doucement, mais commencez :)

Le fait de couper l’envoi de notifications sur mon téléphone (Facebook/Gmail/Instagram) peut faire une grande différence car vous n’êtes plus constamment stimulé par le monde du numérique et son actualité. C’est vous qui décidez quand vous voulez aller le voir et pas lui qui vous attire sans cesse dans ses filets.

arbre jaune

J’ai entendu quelqu’un parler de son mariage et expliquer qu’il avait demandé aux invités de laisser leur téléphone portable dans une boîte à l’entrée. Les invités n’étaient pas très contents ! Mais le lendemain, ils ont reçus de nombreux appels pour les remercier. C’était le meilleur mariage auquel ils avaient assisté ! Nous couper des centaines de distractions technologiques nous ramène complètement au moment présent et à ce qui est réel. Pensez à proposer cette idée à votre entourage pour le repas de Noël!

4. chaque soir je veux aller dormir en pensant : aujourd’hui j’ai fait quelque chose pour moi

Assez parlé des autres :D Nous tombons souvent dans un schéma de sacrifice, où nous voulons tout donner à notre famille, préparer chaque détail des repas de fêtes, avoir un cadeau pour tout le monde et du temps pour chaque personne. Alors que rien n’est plus important que la relation que nous entretenons avec nous-mêmes. Rien.

Cette période est spéciale et si vous avez la chance d’avoir des journées de vacances, soyez surs que votre corps et votre mental en ont grandement besoin. Ils vous supplient que vous en profitiez! Alors comment être surs de se ressourcer ? Chaque jour, prévoyez un moment pour VOUS. Il peut durer 10 ou 90 minutes mais c’est un moment qui respecte une énergie très particulière :

  • Vous êtes seul(e)
  • Vous n’avez pas ou peu de stimuli extérieurs (mp3, téléphone, télé, radio)
  • Vous revenez au contact d’un rythme plus naturel, lent et ressourçant

Revenir au contact d’un rythme plus naturel ou ressourçant peut s’exprimer par :

  • aller se balader dans la nature et observer les sons, les odeurs, les mouvements, les couleurs de la nature qui vous entoure. Rien à faire ou comprendre, venez simplement vous mettre sur la même longueur d’onde que ce qui vous entoure. Vous verrez, le rythme de la nature est beaucoup plus posé et profond que celui sur lequel nous avons l’habitude d’opérer. Quand nous nous accordons avec le rythme de la nature, notre corps et notre mental se transforment. Avec des effets à long terme sur l’humeur, le sommeil, la sensation d’être ancré et heureux dans la vie que l’on a. Bref, la nature fait des miracles !

arbre vert

  • venir s’asseoir par terre ou sur une chaise, fermer les yeux et écouter sa respiration. Laisser un sourire se dessiner sur votre visage en pensant à la joie d’être assis, sans aucune obligation et aucune contrainte. Sentir la vie qui grouille en vous, la chaleur de votre peau, l’appui du sol sous votre bassin, le contact de vos cheveux sur votre nuque : être heureux avec un bonheur simple et durable, celui d’être vivant et éveillé!
  • pratiquer du yoga, sans se soucier des postures parfaites ou de la durée de la pratique, simplement pratiquer avec l’objectif de ressentir son corps et sa respiration. Laissez-vous guider par votre intuition et votre souffle, votre corps est doté d’une sagesse inouïe ! Si vous l’écoutez, il vous dira exactement de quoi il a besoin.
  • Pratiquer une activité que vous adorez (cuisiner, danser, peindre, chanter, écrire) mais avec un détachement total pour le résultat. Coupez-vous des autres, laissez de côté votre tendance perfectionniste et venez simplement apprécier l’activité pour elle-même. Pour ce qu’elle est vraiment : une occasion supplémentaire de vivre et d’expérimenter le moment présent.
vegan xmas 2

Cuisiner en laissant libre cours à son inspiration!

Et chaque soir, allez-vous coucher en sachant que vous avez fait quelque chose pour remplir votre réservoir d’énergie et de vie!

5. Priorisez les gros repas et les ACTIVITÉS INTENSES à l’heure du déjeuner

vegan feast

En Ayurveda, nous considérons que de 10 :00 à 14 :00, l’énergie de Pitta (le feu) est prépondérante. C’est donc le moment idéal pour manger son plus gros repas de la journée et sentir un pic d’énergie monter. De la même façon, Pitta a un créneau horaire le soir, de 22 :00 à 2 :00 du matin. C’est pour cette raison que lorsqu’on n’écoute pas sa fatigue naturelle (qui pointe le bout de son nez entre 20 :00 et 22 :00) et qu’on continue à avoir une activité intense (repas chargé, film intense, conversations passionnantes, sorties), nous avons un deuxième élan d’énergie vers 23 :00. Le feu de Pitta se réveille en nous à nouveau ! Et comme on ne se sent plus fatigués, on ne voit plus les heures passer et les repas s’éterniser jusqu’à 1h du matin.

Bien sûr, les vacances sont spéciales ! Et on a envie de refaire le monde/danser/manger/jouer à des jeux/faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Mais plus nous faisons le choix de considérer les soirées comme des moments privilégiés, plus nous sacrifions les possibilités de la journée du lendemain. Le bonheur de se réveiller frais après une nuit de repos, d’avoir toute la journée devant soi, d’être patient et enjoué avec les autres car parfaitement reposé.

Pensez-y au moment de planifier vos activités et vos repas ! Et trouvez un équilibre entre les journées où vous vous couchez tard et celles où vous priorisez des activités pendant la journée. Laissez le feu de Pitta vous porter en journée et la chaleur de votre lit vous dorloter pendant la nuit.

6. Un Noël végétal, c’est possible !

Image : www.greenkitchenstories.com

Image : www.greenkitchenstories.com

Aucune période de l’année n’est aussi chargée en produits animaux que les fêtes de fin d’année. Mais est-ce que c’est une case obligatoire pour se faire (très) plaisir à table ? Surement pas :)

De plus, plus vos repas seront chargés en produits animaux, plus vous vous sentirez alourdis par leur digestion. La même sensation qui vous donnera la flemme d’aller faire cette balade en forêt qui vous fera tant de bien ou qui vous rendra grognon et irritable quand les conversations de famille deviendront sensibles. Un esprit sain dans un corps sain ! Plus votre expérience de votre corps et de votre énergie sera agréable et légère, plus votre expérience de la vie (les autres, l’environnement qui vous entoure) sera positive. Vous y gagnez clairement au change et vous mangez quand même des repas riches et délicieux. Aucun sacrifice sur le goût, mais une véritable réflexion sur l’origine et l’impact de nos aliments. Voilà un beau cadeau de Noël à vous offrir.

Et on peut tout de suite commencer, en revisitant une recette traditionnelle de Noël : la recette du chocolat chaud. Mais ici, avec une touche ayurvédique et végétale. Amusez vous avec la recette du « Chocolat chaud végétal et épicé » et passez tous de très bonnes fêtes :)

chocolat chaud

Pin It

21 Réponses à Comment profiter de ces fêtes?

  1. Super ! Merci et joyeuses fêtes à tous !

  2. Merci,

    Joyeuses Fetes a vous!

  3. Merci pour vos conseils .

  4. Article à lire et relire et à méditer pour beaucoup je crois !
    Merci Cécile;
    Très Joyeuses et douces fêtes à Vous et à Tous !

  5. MERCI MERCI MERCI !!! :-)))

  6. Oh belle Cécile du Palais Savant, super article! Je partage en tout point de vu tous ces conseils et cette vision des fêtes et de ses préparatifs. Joyeux Noël Cécile et à vous tous qui passez par là! Douceur, Sagesse, Amour, Soutien et Gratitude seront sous le sapin cette année

  7. Tiens, on m’a offert le livre de Mathieu Ricard pour Noël ;) (oui j’ai déjà eu une partie de mes cadeaux)
    Merci pour tes conseils
    Bonnes fêtes

  8. Une semaine à longer la côte et les GR de la Costa Brava, c’est aussi ça Noel :)
    Encore un superbe article, des bises à ta soeur et tes parents !

  9. Merci Cécile, ta bonté transpire de tes lignes. Je la respire pour essayer de m’en imprégner et d’en faire profiter mon fils et mon mari. Ecouter, être présent au moment présent!

    Bonne année!

    • Merci Elisa :)

      Je suis touchée et heureuse de te lire!
      Belle année à toute ta famille et beaucoup de bonheurs simples et durables :)

      Bises,
      Cécile

  10. Salut Cécile, et bonne année 2015 à toi, continue sur le chemin de la paix intérieure sur lequel tu as déjà bien avancé.
    Je tenais à te remercier du mail que tu as envoyé pour la nouvelle année, et avec lequel je suis d’accord car une année pleine de défis m’attends et même si ça va être difficile, j’ai plein d’espoir pour le bout du chemin. Nouvel emploi (enfin le même dans un nouveau lieu) et divorce, avec nouvelle vie avec bébé et animaux à gérer seule. Des défis des défis, mais je sais que j’en sortirai grandie, commed e chaque épreuve qu’il m’a été donné de traverser.
    Je te souhaite plein de bonheur.
    Bisous
    Sonia

  11. Je relis tes articles et je me rends compte, encore une fois, à quel point on (j’) oublie vite. Et qu’on oublie les choses simples. Je tenais à te remercier pour ces vérités simples que l’on doit réapprendre chaque jour. Car rien n’est acquis, mais c’est une telle joie de retrouver ces choses que l’on avait ancrées en nous, avec peut-être une nouvelle approche.
    Merci pour ton site et ta pertinence :)

  12. Superbe article ! Bravo !

  13. Un très bon article qui pourrait s’appeler « comment profiter de la vie » tout simplement. Je vais également noter ces 6 conseils sur un papier et les relire régulièrement. Merci Cécile pour tout ce que tu apportes à travers ce blog.
    Belle journée,
    Anaïs

  14. Pingback: Idées cadeaux pour un Noël serein - NosAlchimies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *