>> Articles qui pourraient vous intéresser

Lait, allergie, mucus et maladies respiratoires récurrentes : tout est lié

Nous avons besoin d’une enzyme appelée lactase pour digérer le lactose présent dans le lait, mais entre l’âge de 18 mois et de 4 ans, nous perdons 90-95 % de cette enzyme. Donc, concrètement, nous sommes à peu près tous intolérants au lactose. En plus, selon le Dr. Ellis (spécialiste des produits laitiers et de leur action sur le sang), si l’on tient à avoir des allergies, il faut boire du lait. Pourquoi ? Et quel lien entre notre incapacité à digérer plusieurs composantes du lait (que nous verrons plus loin comme le lactose ou la caséine) et les allergies, le mucus, les sinusites ou infections ORL à répétition ?

Alors que le lait de vache fait partie intégrante de notre paysage alimentaire et culturel actuel, le développement d’allergies, de sinusites, de toux, d’infections respiratoires récurrentes et fatigantes chez les plus jeunes mais aussi chez les adultes s’impose également comme une évidence. Mais, pourquoi souffrir de ces maladies cycliques alors que la solution se trouve peut-être, tout simplement, dans votre consommation cyclique de lait de vache?

Oubliez un instant les antibiotiques, aspirines et expectorants auxquels vous recourez habituellement. Venez comprendre la logique du lait de vache dans votre corps.

bullesdelait

La lactase, enzyme perdue dès le plus jeune âge

Des études montrent que 75% des humains n’ont pas de lactase, l’enzyme nécessaire pour digérer le lactose du lait. Qu’est-ce que le lactose? Le glucide (sucre) du lait. Que fait cette fameuse lactase? Elle prend le lactose présent dans le lait et le dissocie en glucose (sucre) et galactose grâce au processus d’hydrolyse: la dissolution dans l’eau. Le lait est prêt à être digéré!

Mais pour la plupart d’entre nous: pas de lactase à la rescousse! Le lactose non digéré, est alors pris en charge par d’autres bactéries du système de digestion qui se mettent à produire de l’hydrogène en présence de lactose. Résultat:  ballonnements, crampes d’estomac douloureuses et diarrhées.

intolerancelactose

Mais l’intolérance au lactose n’est que la partie émergée et plus connue de l’iceberg. Passons à l’autre composante du lait de vache qui pose problème: la caséine et les allergies qu’elle entraîne.

 La caséine, protéine du lait, n’est jamais digérée

La principale protéine du lait de vache est la caséine, qui est l’élément nécessaire au métabolisme des bovins pour qu’ils soient en bonne santé. En revanche, l’être humain n’a pas besoin de caséine. De notre côté, la principale protéine du lait humain s’appelle le lactalbumine et il est facile à digérer par notre métabolisme. Les nourrissons comme les adultes ont beaucoup de mal à digérer la caséine: ne serait-ce que chez les nourrissons, 50% au moins de la caséine n’est pas digérée. Mais rares aussi sont les adultes qui réussissent à métaboliser les protéines (caséine) contenues dans le lait.

Hélas, bien que notre corps fasse le maximum pour le digérer, le lait de vache n’est jamais correctement assimilé. Et ceci en raison d’une incompatibilité avec le système enzymatique humain: notre défaillance en DPP4.

Certains n’entre nous avons une défaillance d’une enzyme particulière qui désassemble la protéine de la caséine (mais aussi du gluten !): la peptidase DPP4. Lorsque tout va bien, les enzymes participent à un processus digestif où elles ont pour rôle de rendre des molécules complexes en molécules simples, facilement assimilables par l’organisme. Ce processus est nécessaire pour que nos corps extraient les nutriments de nos aliments.

A cause de la défaillance de cette enzyme à accomplir son travail, un résidu non digéré de ces protéines subsiste. Des protéines partiellement digérées restent dans votre corps.

Quelles conséquences ?

Ces protéines partiellement digérées pénètrent souvent dans le sang et irritent les tissus, créant une sensibilité aux allergènes. Votre corps aura tendance à être plus sensible et irrité par les allergènes dans votre environnement: concrètement, vous développerez ou aggraverez un certain nombre d’allergies. La poussière, le pollen et les poils d’animaux sont les allergènes les plus fréquents, bien que nous puissions devenir allergiques à bien d’autres substances.

symptomesallergies

Finalement, le foie doit extraire, pour de bon, ces protéines partiellement digérées de notre organisme. Ce travail est très lourd et il constitue un fardeau supplémentaire pour tout le système excrétoire, et en particulier sur le foie.

Le lait est un donc un aliment qui présente plusieurs indigestions pour l’Homme : le lactose ne peut pas être digéré car nous ne n’avons plus d’enzymes appropriées à partir de 4 ans et la caséine n’est pas correctement assimilée car ce n’est pas une protéine vouée à la croissance humaine mais bovine.

Reste le dernier des impacts négatifs, et pas des moindres: la production excessive de mucus par notre corps suite à la consommation de lait. 

Le mucus : l’aggravateur par excellence

Quand la protéine destinée à un autre animal, pénètre dans le corps et rentre en contact avec notre système immunitaire, une réponse allergique/immune se déclenche dans plusieurs endroits du corps. Une réaction classique de notre système immunitaire à ce type « d’attaque » est  un épanchement, une effusion de mucus.

Le mucus, c’est tout simplement une sécrétion visqueuse de notre corps, qui a pour but d’entraîner avec elle poussières et microbes. Votre nez coule, c’est parce que votre corps a trouvé un moyen visqueux et fluide, de se débarrasser de ce qui perturbe votre santé intérieure. Le lait est un incroyable producteur de mucus.

mucus

Le mucus durcit et colmate tout ce à quoi il se colle dans l’intestin grêle, gênant énormément les fonctions de l’organisme. Le mucus migre dans les cavités sinusales et nasales pour être évacué.

La production de mucus tend à aggraver les problèmes d’allergies, asthme, eczéma, bronchites, des problèmes de sinusites et infections de l’oreille récurrents. Il crée les problèmes récurrents de nez qui coule, les douleurs persistantes de gorge et d’accumulation de phlegmes, les bronchites et les infections des oreilles (otites) qui sont le fléau de nombreux enfants.

L’expérience nous démontre que les enfants enrhumés, avec de la toux ou de l’asthme, voient leur état s’aggraver lorsqu’ils consomment du lait, alors qu’il s’améliorera lorsqu’ils cesseront d’en consommer.

Bref, cet excès de mucus est un poids très lourd à porter pour notre système digestif, respiratoire et immunitaire.

Le Dr.Ellis va plus loin et affirme que cet excès de mucus, peut durcir jusqu’à produire une couche sur les parois internes des intestins, freinant l’absorption de nutriments et possiblement menant à un état de fatigue chronique.

Aux Etats-Unis, des études avaient été menées par l’American Academy of Allergy, Asthma and Immunology (Académie Américaine des Allergies, de l’Asthme et de l’Immunologie). Bilan : le lait de vache est la première cause d’allergies alimentaires chez les enfants. Selon le Dr. Frank Osi, près de la moitié des enfants aux Etats Unis développement une réaction allergique au lait. Pour ces enfants, et pour les adultes qui sont également allergiques, le lait devient un producteur de mucus. S’ensuivent toutes les gênes et maladies cycliques que nous avons vu auparavant. En France, le constat est surement le même.

Mon enfant est-il allergique au lait?

Voici les symptômes que développent les enfants allergiques au lait :

  • Difficultés respiratoires (particulièrement pendant le sommeil)
  • Une toux irritante associée à un écoulement nasal
  • La toux est souvent associée à un bruit respiratoire et du mucus dans la gorge

Si vous allez chez le médecin, il risque de diagnostiquer une bronchite, une infection virale ou une infection respiratoire et vous prescrira des sirops contre la toux, des antibiotiques ou des expectorants. Tout ceci peut être inutile et source d’insatisfaction tant que vous n’aurez pas essayé de comprendre la racine du problème et peut être: essayer d’éliminer le lait de votre alimentation!

Conclusion

L’idée n’est pas d’imposer à tous d’éliminer radicalement tous les laitages de votre quotidien, sauf si vous en sentez le besoin et la motivation. A chacun de placer sa barre là où il le souhaite. Mais plutôt d’en consommer moins et de comprendre quelles réactions il peut entraîner chez nous. Notamment, je vous conseillerai d’éliminer totalement le lait de vache, au profit de laits végétaux très nourrissants et digestes, de remplacer la crème par des crèmes végétales, les yaourts par des yaourts végétaux (ou d’autres type de desserts!) et de garder certains apports de fromages dont vous n’avez vraiment pas envie de vous passer. C’est également la position de la plupart des médecins holistiques ou naturopathes. Parfois, les personnes qui choisissent de réduire les produits laitiers finissent par les éliminer naturellement car ils se sentent beaucoup mieux et ont trouvé plein de nouvelles façons de cuisiner (voir quelques recettes).

 N’oubliez pas ! Les produits laitiers ne sont pas les rois du calcium ! On en trouve dans une incroyable variété de produits alimentaires comme les amandes, le persil, les légumineuses, presque tous les légumes, certains fruits, l’eau.

Enfin, comme l’affirme le Dr. Henri Joyeux, chirurgien-oncologue à Montpellier, spécialiste des relations entre alimentation et cancer : « la consommation de 3 à 4 produits laitiers par jour est une aberration (…)  le meilleur calcium est d’origine végétale, associé à la vitamine C, où il est absorbé jusqu’à 75% par notre tube digestif. Alors que le calcium animal l’est, au plus, à 40% ».

Il recommande donc de se faire plaisir avec « des fruits et des légumes frais, des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots de toutes les couleurs, pois cassés, soja) en quantité ». Lorsque les légumes sont cuits, privilégier la cuisson à vapeur douce pour préserver leur teneur en vitamine C (qui maximisera votre absorption de calcium) et le tout, bien mastiqué !

Trouvez votre équilibre !

Cet article sur les alternatives végétales au lait de vache peut vous être très utile dans votre nouvelle aventure sans lait de vache: Pourquoi et comment remplacer le lait de vache?  Peur de ne pas aimer le goût des laits végétaux? Ça ne risque pas: essayez un lait de riz (très doux) ou de noisette (avec plus de caractère) et vous serez conquis.

Enfin, il existera toujours des solutions végétales plus digestes et saines, à la plupart de nos produits adorés. Vous aimez la glace ? Mettez  des bananes au congélateur (ou autres fruits), puis quand l’envie d’une glace vous vient, mixez-les! Peut être même avec un peu de lait de coco! Une texture crémeuse, glacée et goûteuse sans aucun produit laitier ou additif et uniquement avec vos fruits préférés ! :)

Bon appétit et bonne santé!

Pin It

147 Réponses à Lait, allergie, mucus et maladies respiratoires récurrentes : tout est lié

  1. Merci.

    • Bonjour,mon petit loup de 3 ans et intolérant severe au lactose et termine encore une bronchite, je prends rdv chez le pédiatre. Et lui montre votre article

    • delarche lénaïck,

      Je vais mettre en pratique dès aujourd’hui.Je suis la maman de deux garçons, l’un est passé au lait et yaourt de chèvre depuis plusieurs mois et ses végétations ont diminué de façon spectaculaire alors qu’ à la base on devait le faire opérer.Par contre mon grand n’aime pas ça ; nous avons donc continué le lait de vache en passant au BIO cela n’ rien fait, il a actuellement des drains dans les oreilles et maintenant que les oreilles vont mieux il passe aux sinusites si bien qu’il passe son temps avec une migraine. Le médecin m’envoie chez l’ORL a tout bout de champs mais un problème réglé un autre intervient. Grâce a cet article je viens de comprendre qu’il n’a pas forcément besoin de lait pour avoir du calcium alors MERCI pour lui, je vais enfin pouvoir le soulager…….

    • Franchement merci à la personne qui a écrit cet article. J’ai découvert mon problème que j’ai depuis toujours pasque déjà j’ai remarqué que en prenant des produits laitiers je fesai plus de mucus que j’en fait déjà

    • Et en plus j’ai des allergies et le médecin m’a dis que tout était lié mais sans prendre la peine de m’expliquer

  2. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour cet article (et les autres!) très instructif pour qui souhaite changer ses habitudes alimentaires. Je m’intéresse au sujet depuis quelques années et ai déjà pas mal changé notre façon de nous nourrir (moins de viande, plats végétariens 2 à 3x par semaine…).
    En ce qui concerne le lait (et ses dérivés), j’ai là aussi diminué (crèmes fraîches végétales, laits végétaux dans les pâtisseries, préparations…). Ma cadette de 2 ans 1/2 est très souvent enrhumée depuis sa naissance (nez qui coule + toux grasse) mais ça se « limite » généralement à un « simple » rhume. Du coup, je me pose des questions p/r à une éventuelle allergie et votre article confirme ce que je ressentais. Je l’ai allaitée jusqu’à ses 8 mois. Elle est ensuite passée au lait en poudre bio (hölle) et en est maintenant au lait de croissance tjs de la même marque(1 biberon/jour). Elle aime par contre aussi bcp le fromage, toute la famille d’ailleurs (toque ce soit chêvre, vache, brebis…). Si je stoppe le lait, faut-il aussi que je stoppe tous les dérivés dans son cas (du moins le temps de voir si ses rhumes s’estompent)?

    Encore merci pour ces informations!

    • Merci Romi :) et félicitations pour vos décisions en matière d’alimentation!

      Dans le fromage, c’est différent. Les concepts sont modifiés car la caséine, la protéine présente dans le ait de vache et qui n’est pas assimilée par le corps, est coupée par:
      1.la présure
      2.les caséines alpha S1, S2 et Beta vont être coupées en petits morceaux par les enzymes du lait lui même mais surtout par les enzymes des bactéries, levures, moisissures
      3. avec la durée, le temps d’affinage, toutes ces protéines vont être découpées par les micro-organismes et devenir hautement assimilables.

      Bref, c’est pourquoi je vous conseille d’éliminer complètement le lait de vache en tant que tel mais de conserver certains produits dérivés pour ne pas trop vous chambouler ni les goûts de toute la famille. Stoppez et oubliez le lait, laissez vous un vrai mois pour observer les réactions. En sachant que votre corps va prendre plus de temps pour se débarrasser définitivement de tous les résidus, mais qu’au bout d’un mois vous commencerez déjà nettement à ressentir les bienfaits :)

  3. Merci pour votre réponse. C’est ce que je vais faire alors. Je vous tiendrais au courant des résultats observés! Et ouf pour le fromage ;-)

  4. J’ai essayé le lait de riz, en effet je n’ai pas trouvé ça mauvais, si ce n’est un arrière goût farineux, il doit falloir un certain temps pour s’y accoutumer.

    Par contre existe-t-il un lait végétal qui se mari bien avec le chocolat en poudre ? J’ai tenté le coup avec le lait de riz mais peu probant comme résultat

  5. Bonjour! Je vais vous raconter un petit peu mon histoire personnelle! Cela fait 4 ans que je suis intolérante au lactose, protéines de lait! Je ne puis même pas manger un morceau de fromage! Je ne pensais pas que cela puisse exister! Or, maintenant je m’y fais! Lait de riz, soja etc et grande consommation de légumes sont devenus mon quotidien! Le plus dur ce n’est pas pour moi mais pour mes proches qui se cassent la tete pour cuisiner car le lactose ou dérivés on le retrouve dans beaucoup de produits du quotidien! Au supermarché, je dois lire les étiquettes!

  6. Bonjour J’aime

  7. …j’aimerai avoir quelques conseils pour remplacer tout au moins la crème fraiche. Je commence à retirer doucement les produits laitiers de mon alimentation : le lait c’est fait ainsi que le fromage mais mis à part le soja en remplacement de la crème liquide …. que pouvons nous utiliser ?
    D’avance merci pour vos conseils

    • Dans des magasins biologiques, vous trouverez des crèmes végétales de toutes origines! Crème de riz pour les plats salés traditionnels, crème de coco pour les plats exotiques. Qu’en dites-vous?

  8. Merci Cécile pour cette réponse rapide ! Car je veux bien utiliser du soja mais modérément ….

  9. bonjour,
    peut-on tout de même consommer du lait de chèvre ou de brebis? adepte de fromage, il n’y a pas d’équivalent végétal… merci

    • Oui, de plus, les protéines de lait de chèvre et de brebis sont plus digestes car plus fines. Mais cela reste une protéine animale! Essayez de combiner lait avec protéines animales et lait avec protéines végétales.

  10. c’est très intéressante cette page, elle m’a permis de me nourrir des idées et des solutions pour je puisse résoudre certains défauts de ma santé. un grand merci a vous!

  11. depuis 2 ans environ j’ai des quintes de toux qui m’epuisent toutes les recherches medicales examens prise de sang ? sirop ont échouées .JE VIENS DE LIRE votre article ,je bois presque 1 litre de lait par jour ! j’ai 84ans ,la suppression de ce lait ,je commence demain , est mon dernier espoir .merçi

    • Ah oui! Cela va grandement vous aider, surtout si vous passez d’un litre de lait de consommation journalière. Pensez également à aider votre corps à expectorer, en buvant des infusions de gingembre où vous rajoutez du citron et du miel. Mais veillez également à votre consommation de fromages, de façon à ne pas remplacer le litre de lait bu par de fortes quantités de fromage! Bon courage Maryse, cela va vous faire beaucoup de bien, je suis contente que vous soyez arrivée sur cet article :)

  12. une semaine sans lait ,pas d’amélioration ,je continue mais c’est difficile .amicalement .maryse

    • On accumule des habitudes sur des années, des tas de bonnes comme de mauvaises habitudes, et une fois confrontés à une maladie on espère qu’en quelques jours/semaines les choses s’améliorent et le corps guérisse. Cela prend du temps! Une semaine de changement alimentaire ne fait pas le poids face à des années d’habitudes et de déséquilibres enracinés. Il faut du temps, de la patience et une attitude résiliente et positive.

  13. merçi CECILE je vais tenir .amicalement

  14. bonjour Cécile, vous ne parlez pas du beurre, qu’en est-il ? J’en utilise souvent dans mes gâteaux et pâtisseries ? Merci pour cet article, tout est si bien expliqué ! Je vous dis à samedi pour le stage de yoga !

    • Le beurre est un produit laitier également, il participe donc à créer les mêmes effets. Mais les problèmes de digestion, assimilation, création de mucus sont plus importants pour le produit brut: le lait de vache. Essayez l’huile de coco comme alternative pour un de vos futurs gâteaux et vous m’en direz des nouvelles :) a samedi!!

  15. bonjour,3 semaines ,peut-etre un mieux aujourd’hui ,mais ce matin je n’ai pas pris un medicament ,dans son composant lactose monohydraté ,peut -il y avoir une relation avec mon probleme ? amicalement maryse

  16. lundi 1 mois ,quelques ameliorations .merçi maryse

  17. Bonjour @ vous,

    Mon fils de 26 mois cumule les infections ORL… Spays nasaux, anti-bio, anti-inflammatoire, nuits blanches, on ne s’en sort plus…
    Sur les conseils de ma belle soeur, j’ai consulté un chiroprateur.
    Diagnostic : le foie est en souffrance et de ce fait son système immunitaire aussi d’où les infections à répétitions. Prescription : arrêt total des laitages au lait de vache et traitement homéopatique, un sirop le matin à base d’eau de mer et d’argile (3 mois) et un le soir pour drainage hépatique (1mois).
    Sur ses conseils nous sommes passés au lait de chèvre et de brebis. J’ai aussi présenté du lait de riz, mon fils l’a tout de suite refusé, le goût ne lui convient pas…

    Je dois composer avec la halte garderie et la nounou. La directrice de la halte garderie me « fait confiance » et s’engage à ne pas lui donner de laitage de vache, et je fournis les repas pour la nounou.
    Cela fait 10 jours que nous avons changé nos habitudes alimentaires.
    Il a à nouveau une rhinite. J’imagine que le corps ne s’est pas purgé de toutes les toxines accumulées depuis la naissance…
    Moi qui suis fille de producteur laitier et qui ai toujours cotoyé les troupeaux de vaches, cette révélation est pour moi un choc!!!
    « -Les produits laitiers nos amis pour la vie », slogan martelé à la TV, ne serait que pur mensonge et manipulation??

    Comment vivre contre ce système?
    L’année prochaine mon fils sera scolarisé, il prendra ses repas en collectivité.
    Comment puis-je obtenir un certificat médical indiquant une intolérance au lactose? Et d’ailleurs, puis-je en déduire qu’il est intolérant au lactose? Faut-il faire des tests, mon généraliste peut-il cautionner une telle demande? Doit-on prendre RDV avec un allergologue?

    Autre question, je n’ai pas voulu allaiter mon fils à la naissance. Il a souffert de régurgitations pendant 1 an. On a changé 5 fois de lait, on est passé à du lait thérapeutique anti-régurgitation…
    Pensez-vous que c’était sa manière à lui de nous dire : « -ce n’est pas bon pour moi, je n’en veut pas ».

    Il m’a semblé comprendre que jusqu’à l’âge de 3 ans, il a besoin d’avoir un apport en calcium élevé. Comment remplacer le bibi du matin? Cautionnez-vous le lait de chèvre? A cet âge-là, un laitage (brebis, chèvre ou végétal) à chaque repas est -il nécessaire?
    J’ai compris que les légumineuses apportaient beaucoup en calcium et fer, est-ce suffisant pour lui?

    Merci de prendre le temps de me lire et de votre réponse.

    Valérie

    • Bonjour Valérie,
      Voilà une affaire bien douloureuse et compliquée à gérer pour vous les parents et à vivre pour lui.
      Ce qui est fait est fait, et cela ne sert probablement plus à rien de revenir sur les erreurs passées. Certes, le lait maternel constitue l’aliment par essence pour nourrir le bébé, qui s’adapte à ses capacités digestives et à ses besoins. Cela fait partie d’un bon sens que nous avons malheureusement perdu et pourtant, si vous avez porté votre bébé pendant 9 mois, entre temps votre corps a mis en place un processus de lactation naturel, gratuit et totalement adapté au bébé. Peut être pour le prochain bébé? :)

      Je rejoins les recommandations de votre chiropracteur. En Ayurveda, nous conseillons en cas d’infections ORL répétées: d’arrêter les laitages, réduire la part de sucre dans l’alimentation et augmenter la consommation de légumes verts (et par conséquence du goût amer dans notre assiette). Pour un petit de 26 mois, ces goûts ne sont pas évidents à apprécier, c’est pourquoi vous devrez vraiment prendre votre mal en patience et le soumettre à ces aliments de façon répétée (même s’il les refuse). Des purées à base de légumes verts avec des fruits (pour atténuer le gout des légumes) sera le meilleur moyen pour combattre la sphère ORL + avoir un apport en calcium suffisant.

      Vous parlez de 10 jours d’arrêt. Soyez plus patiente et laissez à son corps le temps d’intégrer les nouvelles informations qui lui sont envoyées, d’éliminer les toxines, de s’adapter. J’imagine la souffrance que cela doit représenter de le voir être malade, je vous soutiens de tout cœur dans cette bataille, car vous allez gagner la guerre! :)

      Pour la restauration collective, l’intolérance reste le meilleur argument si vous souhaitez qu’il ne consomme pas de produits laitiers (c’est un argument difficilement attaquable et non sensible, à l’inverse de dire « c’est mauvais pour sa santé », car là vous allez être jugée). Votre médecin traitant pourra vous guider dans cette démarche. Si cela ne marche pas, il va falloir passer un accord avec votre enfant et peut être lui prévoir des petits sachets d’amande (très riches en calcium) à manger à midi et en remplacement du yaourt de dessert. Encore une fois, il va falloir vraiment prendre le temps de lui faire apprécier ces goûts. Cela ne sera pas facile, mais c’est tout à fait accessible et c’est le meilleur cadeau que vous puissiez lui faire.

      A 3 ans un lait n’est pas nécessaire à chaque repas. Il est temps de compter davantage sur vos aliments solides pour assurer son apport en nutriments, plutôt que sur le lait. Les légumineuses sont super mais demandent un appareil digestif capable de les digérer. trempez les donc bien avant la cuisson, laissez les cuire longtemps et ne les proposez pas forcément chaque jour.

      Beaucoup de questions et de réponses, pour une problématique qui doit être difficile à gérer, d’autant plus avec la pression culturelle autour du lait de vache et vos propres habitudes. Je pense que le point de départ est de ne pas vous juger ni vous mettre la pression comme maman, vous faites du mieux que vous pouvez. Aimez vous dans ce processus, soyez patiente avec les résultats et fiez vous à votre intuition et votre intelligence maternelle. Cela peut sembler dérisoire à coté du problème, de la douleur, des doutes, mais c’est essentiel d’y revenir pour rester en équilibre et heureux pendant les années à venir. Bon courage et plein de bonnes choses à toute la famille!

      Cécile

  18. J’adore cet article et j’aimerais bien avoir vos sources scientifiques! Pourriez-vous nous les partager svp? Merci!

  19. bonjour,c’est maryse ,voir plus haut ,1mois et demi sans laitage ,je me sent vraiment mieux,mes quintes de toux se sont espacées et presque completement disparues ,mon colon me laisse tranquile ;merçi encore pour vos conseils .le lait a ete remplacè par le lait de coco que je prefere aux autres ,le soir potages aux légumes et compote ;merçi encore ,amicalement .maryse

    • :D quel bonheur d’entendre de vos nouvelles et de savoir que vous vous sentez vraiment mieux! Votre démarche sera surement un exemple à suivre pour tous les lecteurs, en les rassurant et les confortant dans leurs nouveaux choix alimentaires. surtout avec autant d’impact positif sur la santé à la clef! Gros bisous Maryse!

  20. Depuis plusieurs mois j’ai des quintes de toux atroces , cela m’empêche de dormir … Après visite chez le médecin, j’ai eu un traitement pour asthmatique, des antibiotiques, et des séances de kiné pour ma nuque , mais rien ne change !
    Ma kiné me parlait de maladie psychosomatique … et aujourd’hui elle me parle d’intolérance au lactose ou gluten! Je vais donc sur internet pour me documenter et … je tombe ici ;-) Quel joie de voir tous ces commentaires ! Je sais que c’est mon estomac qui est en cause car j’ai des reflux et mucus (clair donc pas infectieux!) et ma kiné ma bien orienté … Je lis ce que Cécile écrit pour Maryse et me pose la question si dans mon cas, je dois aussi faire « des infusions de gingembre où vous rajoutez du citron et du miel » pour expectorer ? Est-ce que cela réduit le mucus ?
    Merci
    Natacha

    • Bonjour Natacha,
      Les infusions vont vous aider à expectorer et en cette époque hivernale, elle ne peuvent que vous aider, en boostant notamment votre système immunitaire. Pour réduire le mucus, réduisez voire éliminez les produits laitiers, les produits glacés, frits.. Les tisanes de camomille, thym, romarin sont également là pour vous aider!
      Bon courage et je l’espère, un meilleur sommeil au plus vite!

  21. Il y a bcp d’étude qui démontre que le lait ne cause pas de mucus, mais qu’il sa’agit plutôt d’un effet nocebo chez ceux qui y croient, avez vous des références sur ce que vous avancez?http://www.cfp.ca/content/58/2/e98.full

    • Bonjour Joe,

      La corrélation entre production de mucus et produits laitiers a été établie depuis des millénaires par les plus vieilles médecines du monde, les médecines considérant l’homme comme un ensemble (holistique) et prévenant les déséquilibres grâce à l’alimentation, la première des médecines et d’autres thérapies. Que ce soit l’Ayurveda que je pratique (la première médecine, née en Inde il y a 5000 ans), la médecine chinoise ou la naturopathie. En tant que thérapeutes nous constatons (en nous mêmes) comme auprès de nos patients que cette corrélation est logique et inévitable. Bien évidemment, selon la constitution de chacun les effets seront plus ou moins grands.

      La pensée scientifique cherche à valider la grande partie des connaissances acquises par l’humanité, et ce depuis une centaine d’années grâce aux protocole scientifique, qui est devenu « la nouvelle religion ». Ne vous inquiétez donc pas si vous ne voyez pas encore d’études apparaître à ce sujet. Ces mêmes médecines ont toujours indiqué que les produits laitiers n’étaient pas bon pour notre squelette, lorsqu’ils étaient consommés fréquemment, ce que les récentes études scientifiques démontrent également depuis quelques années. Par exemple: http://www.santelog.com/news/rhumatologie/les-produits-laitiers-ne-font-pas-de-bons-os-pour-la-vie_11449_lirelasuite.htm#lirelasuite ou celles menées par l’Université de Santé Publique de Harvard (pour n’en citer que 2)
      Pourtant, même quand il y a 30 ans, ces études n’avaient pas encore été validées, cela n’a pas empêché aux thérapies naturelles et holistiques de soutenir cette corrélation et de guérir les patients en modifiant leur régime alimentaire.

      Je crois et je constate que l’Homme n’est pas une molécule à étudier dans une éprouvette mais un écosystème qui interagit et réagit avec son environnement. Et c’est avec cette approche que nous devons comprendre, soigner et aider les Hommes. Et c’est pour cela qu’en cas de mucosité excessive, entraînant notamment des déséquilibres dans la sphère ORL, nous travaillons sur la réduction voire l’élimination (selon la personne et a constitution) des produits laitiers.

    • Il ne s’agit pas d’un effet nocebo. J’ai arrêté le lait il y a deux ans, voici mon histoire :
      J’ai toujours été addict à mon 1/2 litre de lait frais le matin (je déteste le goût du lait stérilisé) et en parallèle je subissais des rhinites allergiques en permanence, éternuant comme une mitraillette tous les matins, avec des infections ORL à répétition se compliquant en sinusites, bronchites et anosmie. Et tout ceci depuis mon enfance. Sous antihistaminiques ces dernières années ces symptômes s’atténuaient légèrement mais trop peu pour éviter les complications.

      Suite à un séjour chez des amis où je n’avais pas accès au lait frais j’ai décidé de me débarrasser de cette addiction. Depuis, quasiment plus rien. J’ai arrêté les médicaments en étant persuadée qu’un peu d’allergie reviendrait, mais non. Puis j’ai appris ENSUITE que le lait pouvait être la cause de ces rhinites. J’ai alors aussi éliminé le fromage de mon alimentation (pas fan de yaourts et compagnie) en tolérant d’exceptionnels écarts et en préférant alors le chèvre ou le brebis, pour préserver cet état.
      J’ai 44 ans. J’étais une morveuse notoire depuis mon enfance; je ne me suis JAMAIS enrhumée depuis 2 ans! Et en tant qu’infirmière en collectivité, je soigne souvent des personnes âgées qui le sont, et qui sont contagieuses. Avant « j’attrapais » tous les rhumes. Maintenant il faut croire que mes défenses suffisent.
      Il faut savoir qu’avant j’avais constamment la muqueuse nasale irritée, gonflée, ainsi que le rhino-pharynx, voire les yeux, la gorge et l’intérieur des oreilles. Maintenant je respire normalement et je bois du jus de fruits frais le matin. Merci à mes amis de m’avoir privée de mon petit déjeuner jadis préféré, ma vie à changé. Et j’ai perdu du poids.
      Alors lorsque j’entends ou lis des personnes qui mettent en doute les bienfaits de l’alimentation sans lait, je voudrais leur dire :
      Si vous n’avez pas de problème, grand bien vous fasse le lait, mais ne faites pas douter des personnes qui souffrent de cette allergie et qui ne perdraient rien à essayer de l’arrêter. Et croyez-moi ils ne reviendront pas en arrière!
      (Et puis la Sécu économiserait tant sur toutes les consultations et les molécules vendues pour des états grippaux!!! Et la contamination serait moindre si moins de personnes éternuaient etc…c’est un cercle vertueux.)

      • Bonjour Phrenia,

        MERCI d’avoir pris le temps d’écrire votre témoignage et de le partager avec nous, pour informer autant de personnes que possibles et leur donner des « preuves » au delà de l’article. C’est super!! Nous avons tous besoin d’en lire pour nous défaire de nos résistances culturelles et de nos maladies (qui nous bouffent la vie!). Je suis très heureuse aussi que vos amis vous aient privé de votre ancien petit déjeuner préféré :)

        Merci encore et bienvenue au Palais Savant :)

        Plein d’amour,
        Cécile

  22. Bonjour,
    Merci pour votre article qui va peut être m’aider. j’ai des mots de gorge à répétition (pharyngite, laryngite ou amygdalites) depuis des années et cela s’est empiré cette année.J’ai 54 ans. je ne sais plus quoi faire cela me prends vraiment la tête. J’ai consulté un homéopathe qui n’arrive pas à trouver le remède qui convient. En fait je ne supporte pas le vent, le froid, les courants d’air, obligée de me couvrir la gorge sans arrêt et de faire très attention. cela devient ridicule et donc j’appréhende les sorties à l’extérieur de peur de ratrapper mal à la gorge. j’ai été obligée cette année de prendre plusieurs fois des antibiotiques et cela m’a déréglée la flore intestinale en Novembre. J’essaye de prendre propolis, gelée royale, miel, thym. la pharmacie m’a donné une préparation à base de réglisse, sureau, échinacéa. je ne prends plus de yaourts, ni fromage depuis 15 jours. Cela n’est pas pire, mais j’ai toujours besoin de me râcler la gorge et dois faire très attention. j’aime beaucoup la randonnée, et donc privée souvent de cette activité lorsque je suis prise de la gorge. j’aime la chaleur l’été et le soleil.là je me sens bien.
    Que pensez vous de tout cela ? J’aimerai tellement trouver les raisons qui me provoquent ces maux de gorge.
    Merci de votre réponse,
    Catherine

    • Bonjour Catherine,

      Je préfère vous voir en consultation et vraiment connaitre votre constitution, vos habitudes alimentaires, votre environnement pour vous donner des conseils et des pratiques qui auront pour vous l’effet escompté.
      Contactez moi!

      Bises,
      Cécile

  23. Bonjour à Tous,

    Je vous conseille le livre de cette dame qui devient une référence:
    http://www.taty.be/lait/plaquette.pdf

    Lisez également ses 15 autres références… c’est très très très intéressant.

    La question est : Quels produits laitiers (les pasteurisés ou UHT?).
    Le lait cru (bio, dont la vache consomme uniquement de l’herbe ou foin) ne serait pas allergène et très assimilable pour grande partie de la population. J’ai moi même des problèmes de glaire en permanence. Je croyais que le coupable était le lait, mais c’est nettement plus compliqué que cela.

    Un intestin ou foie en mauvais état provoquera des symptômes partout dans votre corp (lait ou pas lait).

    Lisez également http://www.bonlait.com/faq.html

    Le corps est compliqué et trouver la voie de la guérison n’est pas aussi simpliste.
    Le lait cru (et beaucoups plus encore celui de chèvre) contien beaucoups d’enzymes, vitamines, minéraux, alors que le lait pasteurisé/UTH ne contient plus rien.

  24. Voici encore quelques sources intéressantes:

    les confessions d’un anti buveur de lait:
    http://www.dur-a-avaler.com/confession-buveur-lait-cru-taty-vache-pasteurisation/

  25. bonjour ,je fais le point ,quinte de toux ,de temps en temps , plus de douleur au colon ,je ne consomme plus de lait , du fromage blanc de temps en temps .je remplace par boisson au soja source de calcium ,le calcium etant apporté par une algue .merçi encore a CECILE sans son article je ne serais peut-etre plus la ! j’etais épuisée par ces quintes de toux (meme pas un rhume,pour le moment !) gros bisoux.MARYSE

    • Chère Maryse,

      Quel bonheur de lire ces quelques lignes et de savoir que votre état s’améliore, que vous êtes moins épuisée, plus libre de faire ce qui vous rend heureuse et de respirer :)

      Je suis de tout cœur avec vous et très heureuse d’avoir de vos nouvelles.
      Continuez à prendre soin de vous, à végétaliser votre assiette, et à comprendre ce qu’il se passe dans votre corps!

      Grosses bises :)
      Cécile

  26. Cet article a tout changé pour moi.
    Depuis longtemps je suis gênée par des crises d’allergies, qui tournent en crises d’asthme, et vomissement avec beaucoup de mucus, sans raison, de façon aléatoire. Puis après avoir lu cet article j’ai fait le rapprochement. Selon les envies, le matin c’est ou café ou thé ou café au lait, ou chocolat au lait…bref il se trouve que mes périodes « lait » correspondent aux crises. Voilà 2 mois que j’ai arrêté le lait de vache, et je n’en ai plus fait une seule ! un vrai soulagement.
    Je l’ai remplacé par le lait d’amande ou de noix, qui sont très doux et plus agréables que le lait de soja, et qui en plus subliment mes recettes de brioches ou gâteaux.
    Le lait de vache, plus jamais !
    Cynthia

    • Chère Cynthia, bravo!! :D

      Très contente de ces bonnes nouvelles, pour votre santé et votre bien être. Deux mois sans crise, après le calvaire qu’elles semblaient représenter, c’est la meilleure des nouvelles que je puisse entendre aujourd’hui :) Merci de partager votre expériences avec nous, de façon motiver ou intéresser ceux qui n’ont pas encore franchi le pas.

      Plein d’amour!
      Cécile

  27. Pingback: Cuisine japonaise | Nihon Trotter

  28. Pingback: Comment et pourquoi le corps élimine? Explications et recommandations | Le Palais Savant

  29. Ça serait intéressant de mettre en lien des articles scientifiques qui appuient vos dires, merci! Personnellement j’ai des problèmes chronique de mucus dans la gorge (pas d’allergie) et j’ai toujours pris du lait régulièrement … j’essaie de diminuer depuis plusieurs mois mais pas d’effets encore notable.

    • Bonjour Nico,

      Quelques articles scientifiques à la fin de ma réponse. Encore une fois, cette corrélation est également constatée de façon empirique, par des thérapeutes du monde entier. Vous pouvez lire les commentaires de Cynthia ou Maryse, dans cet article, qui ont fait leur propre expérience et ont eu des résultats pour le moins très positifs!

      Concernant votre question, vous devriez essayer de supprimer complètement le lait de vache (et ses dérivés: yaourts, fromages). Surtout lait de vache et yaourt pendant au moins 2 semaines à 1 mois pour constater réellement leur impact positif ou négatif sur votre santé. Vous ne pouvez pas être certain de leur effet, si vous diminuez mais en consommez toujours. Car les résultats seront dès le départ compromis!

      Bon courage dans votre démarche! :)

      Høst A (1994). « Cow’s milk protein allergy and intolerance in infancy. Some clinical, epidemiological and immunological aspects ». Pediatric Allergy and Immunology 5 (5 Suppl): 1–36.

      University of Maryland Medical Center. « Digestive Disorders – Lactose Intolerance ». Retrieved 2009-05-03.

      Plusieurs études de American Academy of Allergy Asthma and Immunology qui constate que le lait de vache est la première cause des allergies alimentaires chez les enfants. 50% des enfants présenterait des allergies au lait. Pour ces personnes allergiques aux produits laitiers, le lait favorise le développement de mucus et de problèmes persistants comme la toux chronique, les infections de la sphère ORL, l’asthme.

  30. Bonjour Cécile,

    Je souhaiterais avoir votre avis…
    Ma fille à présenté des troubles respiratoire et ORL à partir du moment où j’ai arrêté l’allaitement j’ai tout de suite soupçonné une allergie ou intolérance au produit laitier. J ‘ai continué a la nourrir avec du lait de soja et autres laits végétaux. Cependant son pédiatre ne voulant pas croire à cette hypothèse je n’avait pas d’ordonnance d’éviction pour la crèche. Elle à eu ses symptômes ( toux nocturne, asthme, otites sero-muqueuses, secrétions,…) jusqu’à ces 18 mois où elle a répondu positif au test cutané au protéines de lait. Le pédiatre à donc était forcé de constater que j’avais raison et que je n’avais donc pas besoin de prozac et de lexomil pour me calmer. ( petit traitement qu’il souhaitait me donner.) Elle est également traité pour RGO avec inexium tout les soir.
    Maintenant elle à Quatre ans et ne semble plus allergique au vu des derniers tests et je tante de lui arrêté son traitement qui ne me semble pas toujours efficace car il lui arrive encore d’avoir cette toux nocturne malgés l’inexium mais qui peut se calmer si je rajoute du gaviscon ou aerius si je constate qu’il y a éternuement à la suite de la toux. J’ai constaté que cette toux apparaissait peut après la consommation de sauce tomate, chocolat, kiwi, gruyère , spéculos, éclair au chocolat certains dentifrices pour enfant donc je ne lui en donne plus. J’ai le sentiment de toucher au but car je peux lui donner son inexium que par intermittence maintenant mais il semblerais que le fromage de chèvre ou de brebis la gène mais pas toujours. Se peut il qu’elle puisse tolérer certains fromage selon leur degrés d’affinage ou qu’il soit à pâtes molles ou pas, cela devient trop pointilleux pour moi et ça fait 4 ans que je me creuse la tête pour lui maintenir un niveau de bien être correcte tout en essayant de ne pas la frustrer alimentaire-ment parlant car évidement elle adore le fromage et toute les autres choses que j’ai cité. Je souhaite vraiment lui arrêter son traitement car je suis intimement convaincu que c’est lié à son alimentation, j’ai même mis un PAI en place à l’école. Il y a une net amélioration mais pas total, j’ai besoin d’un petit coup de pouce.

    Merci pour votre réponse qui peut s’avérer très précieuse,
    Cordialement

    • Bonjour,

      J’entends bien, je pense qu’il est compliqué pour moi de faire un diagnostic ou de pouvoir comprendre l’ensemble des interactions en cours dans le corps de votre petite fille, mais voici quelques une de mes remarques à la lecture de votre message:

      -les aliments auxquels votre fille réagit (speculos, tomate, chocolat, kiwi, fromages, etc.) sont tous des aliments acidifiants (ceux que vous citez sont parmi les plus acidifiants en plus!) qui par principe demandent un terrain acide pour pouvoir être digérés et peuvent irriter l’œsophage. Si par exemple quelqu’un souffre d’hernie hiatale (un bout de l’estomac passe à travers l’orifice oesophagien) il va souffrir de reflux qui va lui brûler le thorax et peut également conduire à une bronchite chronique par excès d’acidité. Quand on mange des aliments acidifiants, cela emballe le processus. Du coup, comme vous ne citez que des aliments acidifiants, je vous conseillerais d’essayer, bien sur des les réduire, mais surtout le soir pour le dernier repas. En effet, la position accouchée aggrave le reflux et peut conduire à des crises nocturnes de toux, bronchite, etc. A voir!

      Au delà, je ne pourrai que vous encourager à continuer à augmenter votre consommation de légumes, fruits, de saison, d’origine biologique, avec moins de protéines animales (viandes, produits laitiers) et plus de protéines végétales (surtout légumineuses).

      En espérant que cela vous aidera, peut être, à avoir ce petit coup de pouce.
      Courage et plein d’amour pour votre petite fille!

      Cécile

  31. bonjour, merci pour cet excellent article dans lequel je me retrouve; Cela fait plus de 10 ans que je souffre de céphalées chroniques quotidiennes, de fatigue chronique , trouble de concentration, et d’une rhinite persistante. bref un enfer pour moi et mes proches
    j’ai du voir tout les spécialistes possibles et imaginables, et laissé beaucoup d’argent à quelques charlatans aussi. J’ai fini par rencontrer 2 personnes, dont un médecin acupuncteur, , qui sans se concerter m’ont dit que tout mes pbs venaient d’une intolérance au lait.
    Ca ma completement interloqué.

    Le shema est le suivant :

    Le Lait entraine une production de mucus (une rhinite chez moi). La rhinite provoque des apnées du sommeil par obstruction, lesquelles generent de la fatigue et des cephalées. (les apnéees ont été confirmées par examen). Et je trainait ca depuis 10 ans !

    Merci le Lait.

    apres 2 semaines d’arret ca commence a aller un peu mieux. Mais ca devrait prendre du temps.Je pense quelques mois au moins.

    • Cher Jean-Mars,
      Très contente de savoir que vous êtes sur le chemin vers une santé plus optimale et une meilleure compréhension de votre corps! Donnez lui le temps de se reconstruire suite à ces changements alimentaires :)
      Bises
      Cécile

    • Bonjour Jean-Marc,

      J’ai exactement le même problème.. As-tu réussi à résoudre totalement le problème?

      Même en arrêtant totalement le lactose, j’ai encore une rhinite mais beaucoup plus modéré?

      As-tu été diagnostiqué allergique ?

  32. bonjour, pouvez vous me dire si a ce moment là les laits de vache dits « faciles à digerés » sont mieux assimilés ou ont le meme effet ? Pouvons nous remplacer le lait de vache par le lait de chevre ?
    merci

    • Bonjour Carine,

      Je pense avoir déjà répondu à la question dans les commentaires précédents de l’article.
      Quoi qu’il en soit, certes les laits de brebis ou de chèvre sont légèrement plus faciles à assimiler pour le corps (je crois qu’il y a une explication bien plus détaillée sur les commentaires de cet article ou des autres articles qui parlent du lait sur le site, n’hésitez pas à y faire un tour via La Table des matières). Mais pourquoi vouloir garder le même référentiel: le lait d’un animal et essayer de trouver des alternatives sans changer tout simplement de référentiel. Vous n’avez pas besoin de boire le lait d’un autre animal pour votre santé, vos os, ou votre bien être. Bien au contraire! Vous pouvez tout simplement mettre de côté l’idée de boire le lait d’un autre animal, qui a été biologiquement conçu pour être bu par son bébé, et trouver vos sources de calcium dans les milliers de produits végétaux qui en contiennent. Et pour les gâteaux, les crêpes, etc. ce type de préparation qui demande souvent un liquide type lait, passer aux lait végétaux! Il y a également un article sur la question sur le site :)

      Bien à vous et bises!
      Cécile

  33. merci beaucoup pour votre reponse …. j’essaie le lait de soja au chocolat pour ma fille qui a toujours fait des rhinites mais elle est restée sur le coté « soja » = beurk ! mais preparé au chocolat ça passe un peu ! moi ce qui me rebute c’est malheureusemant le prix ! quand je vois les laites vegetaux à 2.50 la brique de même pas 1 litre parfois … pfiou !! mon porte monnaie se tord deja de douleur !!!! j’ai un bébé de 17 mois et dur dur à 1/2 litre par jour ! ou trouver des laits pas cher ? et quelle solution pour les fromages par exemple ? est – ce que le vache est toujours aussi mauvais ou du fait des ferments (idem yaourts) ça passe mieux ? encore merci

  34. Super article, merci, des que je consomme trop régulièrement des yaourts au lait de vache je refais des rhinos idem pour mes enfants et surtout mon fils de 19 mois qui avait sans arrêt le nez qui coule depuis sa naissance avec des montées de fièvre à force de fatiguer son organisme . Ça fait 10 jours qu il n en consomme plus du tout avec biberon au lait d amandes, ou noisette, etc et yaourts de brebis, on lui a également diminué le gluten sans le supprimer mais le résultat est vraiment vraiment spectaculaire ! Les bébés à partir de un an peuvent consommer en variant lait de noisettes, amandes, châtaigne, toutefois le soja est déconseillé paraît il pour les petits garçons et je trouve le lait de riz trop pauvre nutritionnellement…
    Encore merci pour cet article qui explique très bien les choses.

    • Merci à vous Sandra pour votre apport et vos encouragements pour tous ceux qui hésitent encore et ont besoin d’être encouragés! C’est super :)
      Bises,
      Cécile

  35. Bonjour Cécile
    Mon bébé depuis 4 mois a commencé à avoir de l’eczéma, puis des pleurs il était inconsolable, son pédiatre m’a parler des coliques en me donnant des goutes. Rien à changer les nuits difficiles des problémes ORL tout le temps, otite, rhumes, constipation. souvent à l’hôpital. Aujourd’hui il a 28 mois et ses problèmes sont toujours là. En mois de mai il va faire l’opération des amygdales , des draines aux oreilles. Vers 18 mois j’ai constaté chez lui une régression , j’ai étais voir un neuropédiatre qui m’a parler de troubles envahissant de développement.
    Comme j’ai toujours fait part de mes inquiétudes au près de son médecin, mais pas d’écoute , mon fils il a du mal à manger la nourriture lui donne envié de vomir avec ses gros amygdales y’a de quoi,. La semaine passée j’ai pris rendez vous chez une allergologue. Il lui a fait un test sanguin , il m’a donné des nouvelles par téléphone qu’il a bien des allergies au lait et au blé. J’ai rendez vous chez elle lundi pour me parler de tout ça. J’espère qu’avec un regime peut retrouver sa santé, on souffre avec lui. Je m’en veut comment j’ai pas pensé a lui faire un test avant , sachant que son grand frére aussi avait une allergie au lait, mais avec le grand c’était des vomissement directement aprés avoir bu le lait , c’est pour ça le médecin lui avait fait un test .

    Je voudrais savoir est ce que une allergie au lait et au blé peut faire tout ce dégâts.
    Maman en souffrance.

    Merçi d’avance pour votre réponse

    • Bonjour Mouna,

      Je partage votre tristesse et votre inquiétude, je pense de tout coeur à votre bébé et lui souhaite d’aller mieux au plus vite.

      Oui, une allergie au lait et au blé peut causer tous ces dégâts! Vous verrez des résultats très positifs après avoir exclut ces aliments de son alimentation, et en lui donnant sur le long terme une alimentation de qualité, avec des légumes de saison, des fruits frais et murs, des protéines végétales, des graines, des produits naturels et sans pesticides autant que possible (bios) et bien sur, le plus important de tous, l’amour et la patience de maman :) Soyez patiente, donnez le temps à son corps de revenir à l’équilibre.
      Voici quelques conseils à ce propos:
      http://www.lepalaissavant.fr/comment-developper-des-habitudes-alimentaires-saines-pour-vos-enfants/

      Plein d’amour et de courage,
      Cécile

  36. Bonjour, je dois dire que cet article a été très intéressant à lire. Depuis quelque temps, j’ai des reflux et beaucoup de mucus. J’ai des allergies et en voyant cela, je me suis dit, serais ce du au lait? Depuis quelques jours j’ai arrêté le lait à boire. Mais je voulais savoir ce qu’il en était étant aussi adepte des yaourts et du fromage. J’ai vu que pour ce dernier cela pouvait être continuer à cause des bactéries contenu mais pour les yaourts? Faut ils aussi les éliminer?

    • Bonjour Aurélien,

      Le lait de vache, mais aussi celui d’autres animaux, entraîne des conséquences sur le corps (plus ou moins importantes selon votre constitution) comme le mucus don nous parlons ici. Et comme le lait est le produit à partir duquel nous faisons du yaourt ou du fromage, cela transfère les mêmes conséquences à ces produits. Bien sur, elles sont modifiées car le produit de base est modifié (fermenté, etc.) mais si vous souhaitez constater l’impact réel de ces produits sur votre santé et votre constitution plus particulièrement, il faut éliminer ces produits autant que possible et trouver:
      – des alternatives pour vos recettes habituelles (ex: lait d’amande pour vos céréales, ou crème d’avoine pour vos légumes)
      – avoir un apport en calcium suffisant par des légumes, des fruits, des graines, etc.
      A ce propos, voici 1 article qui pourra vous donner des idées:
      http://www.lepalaissavant.fr/du-calcium-mais-sans-le-lait-vos-meilleures-options-vegetales/

      Bonne continuation et plein de bonnes choses Aurélien!

      Cécile

  37. J’ai oublié de préciser que non seulement je ne buvais que du lait frais mais en plus bio depuis plusieurs années, mais cela n’avait pas empêché les allergies.

  38. Bonsoir, j’ai lu votre article et je suis également une adeptes du lait et des produit laitiers. Je souffre de crise d’asthme, nez obstruée en permanence, sinusite a répétition qui a entrainer des pokypes nasosinusienne dont j’ai été opérer en octobre 2012, pour réapparaître 5 mois après. Je bois environ un demi litre d lait et yaourts par jour. Je me lance dans cette expérience pour voir comment mon état de santé va évoluer. Des demande matin c’est parti et je vous tiens u courant dans quelques semaines. Merci

    • Génial !! je pense que vous allez sentir des effets très positifs! Allez autant que possible jusqu’au bout de la démarche, pendant le temps d’essai et éliminez lait, yaourt, fromage (et regardez les étiquettes des produits industriels car de nombreux produits contiennent du lait). Bien sur, sans se mettre la pression si on n’est pas 100% parfait :)

      A bientôt !

      Cécile

  39. bonjour,
    je vous laisse un message car je ne sais plus quoi faire …
    je bois moi aussi beaucoup de lait et je mange des yaourts mais j’ ai de la sinusite chronique enfin surtout nez bouché la nuit , glaires dans l’ arrière -gorge , reflux gastrique et meme un léger encombrement bronchique depuis quelques temps . je passe une radio pulmonaire la semaine prochaine ( ça me fait peur du coup !)
    cela me tente d’ arreter le lait et les yaourts mais je bois un grand café au lait le matin et je ne sais pas par quoi le remplacer et le lait dans la cuisine : comment faire ?
    merci de votre réponse

    peggy

    • Bonjour Peggy,

      Vu ce que vous me dites sur les déséquilibres ORL dont vous souffrez et votre grande consommation de lait, cela me semble une très très bonne idée d’arrêter quelques semaines (au moins un mois) et ressentir par vous même les différences. Pour le café au lait le matin, je dois vous avouer que le mélange café et lait est réputé parmi les moins digestes qui soient. Peut être passer au café seul? Café avec lait d’amande ou de riz? Ou peut être même thé noir ou vert? :) Bon courage! Vous pouvez changer votre santé et vos habitudes si vous le voulez! Croyez y, persévérez et avancez jour après jour. Vos habitudes passées peuvent être changées, surtout si elles sont à la racine de maux qui gâchent la vie..

      Bises,
      Cécile

  40. Bonjour

    Bonjour.
    Depuis 10 ans j’ai eu des polypes au sinus qui ont été opérés mais toujour
    beaucoup de mucus.cela s’est transformé en atsme.Je fait beaucoup de vélo
    mais par manque de ventilations il y a deux ans j’ai eu un infartus sur mon vélo. J’ai un stent.Le mucus me pourissait la vie. Il y six mois j’ai arreté le lait yaourt ect depuis je ne tousse plus a m’etoufé. Je fais du ski de randonnée du vélo en ne crachant plus le mucus execif.En plus j’ai perdu du poid. L’autre jour ont a fait des des pates et ma femme a mis du gruere par megarde 1 heure après je toussais comme avant a m’étouffé avec crachat liquide.Jai 63 ans je n’avais pas d’idée preconcu sur le lait de vache mais maintenant j’ai appris a m’en passé qu’elle bonheur.

  41. merci beaucoup pour cette article.

  42. Bonjour , j’ai 64 ans et je souffre depuis plus de 40 ans de toux épuisante avec quelquefois meme suffocation extremement effrayante pour moi et mon entourage. Mon mari étant médecin , nous avons tout essayé (tests d’allergies , pneumologues , radiographies , etc… )sans rien trouver. Il y a quelques années ,j’ai commencé des séries de réflexologie alternées a de l’acupuncture et , surprise , ça m’a aidé. ! Malheureusement , cette année tout est revenu et rien ne m’aide . Mon fils m’a conseillé d’arrêter de consommer du lait et ces laitages. En cherchant sur internet , je suis tombée sur votre site . J’ai décidé d’ essayer d’enlever le lait de mon régime. Je vous tiendrai au courant , si ça m’aide ou non .
    A bientôt , en meilleur état , j’ espère !

  43. Bonjour Cécile,
    J’ai une cousine et son frère qui m’ont parlé du mucus par apport au lait. Et c’est en essayant de vérifier de ce qu’ils m’ont dit que je suis tombé sur votre article qui m’a aidé a voire plus claire sur ce sujet. Au fait j’étais allergie a la poussière dans le passer mais depuis plus d’un an j’ai le nez boucher et je suis tout le temps en rhumé. Le doc m’a prescrit des sprays nasals de toute sorte. On m’a même mis une camera dans le nez pour voir s’il y avait quelque chose mais mon nez est toujours et belle et bien boucher. Je veux faire ressortir que quelque années de cela j’étais atteint d’un cancer et après 16 chimio j’ai remarqué que mon système immunitaire n’était plus pareille.
    Je voulais savoir est-ce que vous penser que c’est du a mon faible système immunitaire que je reste malade? Pensez vous que dans mon cas je devrais éliminer le lait de mon alimentation ?
    Merci de votre réponse.
    Esther de l’ile Maurice

    • Bonjour Esther,

      Votre corps envoie le même message à plusieurs reprises (allergies, problématiques ORL, cancer) : ce que vous mangez, buvez, pensez crée un environnement trop toxique et entraîne l’accumulation de déchets, de toxines, qu’il ne réussit pas à éliminer. D’où l’apparition de déséquilibres, de maladies, de souffrance (physique comme mentale). Une alimentation principalement végétale (fruits, légumes, légumineuses, noix, graines, céréales, épices, huiles) issue de produits frais, que vous cuisinez ou mangez crus à la maison, apportera une grande bouffée de vie et d’oxygène à votre santé. Réduisez ou éliminez les produits issus du règne animal (viandes rouges et blanches, poissons, produits laitiers, oeufs, beurre, crèmes), qui sont plus acidifiants, bien moins riches en nutriments et qui affaiblissent le système immunitaire quand celui ci les considère comme des intrus (c’est le cas des produits laitiers pour une partie de la population). Bref, allez vers du végétal, du naturel, matin, midi et soir pour renforcer votre système immunitaire et guérir de l’intérieur.
      Bonne journée Esther, mon papa est né à l’île Maurice et je porte cette île dans mon cœur :)
      Bises!
      Cécile

  44. Merci de ces conseils.
    Pourriez-vous me confirmer si les fromages peuvent avoir un impact sur l’allergie aux acariens ?
    D’avance merci.
    Cordialement,

    • Bonjour,
      SI votre système immunitaire ne tolère pas les protéines animales issues du lait (ce qui est très plausible) alors cela l’affaiblira davantage et aura tendance à emballer votre réaction aux acariens. Cela n’aide pas, c’est sur.
      Essayez d’éliminer tous les produits laitiers pendant quelques semaines (et attention aux produits où ils se cachent l’air de rien!) et voyez comment votre allergie réagit.

      Bien à vous,
      Cécile

  45. Bonjour Cécile

    Je souffre de problèmes d’allergies (pollen – graminées et acariens ) depuis de nombreuses années avec une toux chronique que ne cesse de s’empirer malgré de lourds traitements … Je n’en peux plus … J’ai 39 ans et je tousse tous les jours en permanence…. J’ai supprimé le lait de mon alimentation mais il n’y a pas d’amélioration…. Je ne sais plus quoi faire. Lors de ma dernière visite chez l’allergologue je lui ai demande un test d’allergie au lait et au gluten …pas de réaction au lait mais une légère réaction au gluten. Mon allergologue n’a pas eu l’air de s’inquiéter et m’a demande d’essayer de diminuer le gluten durant les périodes des graminées !!! Je suis un peu perdue avec tout cela et je n’en peux plus de ma toux …..
    Je suis épuisée de ces quintes de toux…. Qu’en pensez vous Cécile ??

    En vous remerciant par avance.

    Nathalie

  46. Bonjour,

    Je suis atteint d’une dermite séborrhéique (DS) au niveau du visage et du cuir chevelu. Après 3 ans à avoir tenté de cacher les symptômes, je m’attaque aujourd’hui aux causes. Par conséquent, j’ai arrêté de consommer des produits laitiers depuis 2 semaines en espérant que ce sera la solution à mon problème.

    A votre avis, après combien de temps d’éviction sans résultats positifs sur ma DS puis-je me dire que les produits laitiers n’en sont pas la cause ?

    Merci,

    Renaud

  47. Pingback: Lait, allergie, mucus et maladies respiratoires récurrentes : tout est lié | Le Palais Savant | Recettes naturelles de santé

  48. Bonjour,

    J’avais des problèmes de toux chronique, asthme, diarrhée, J’étais un gros cossomateur de lait et de dérivé de produit laitier…J’ai arrêté de boire du lait et mangé du fromage…Je pensais avoir éliminer tout produit laitier…Les problème de diarrée on été réglé rapidement..Les autres problèmes ont continué…Pour me rendre compte que tout produit qui contient du beurre, lait et autre…même en infine parti me causait des problèmes d’asthme..et de toux…Sa fait maintenant 4 mois que j’ai coupé complètement tout produit laitier….Je n’ai plus besoin de pompe(ventolin, flovent)que je devais prendre depuis mon jeune âge…Pour l’instant je n’ai plus aucun symptome d’allergie…que se soit poussière,herbe a poux, allergies saisonnières..J’ai 44 ans…Je me suis jamais senti aussi bien

    Martin

    • Ohhh génial Martin :D

      Quel bonheur de vous lire et d’avoir pris le temps d’écrire votre t »témoignage pour donner un visage concret à ce type de transformations et inspirer les autres :)

      Merci et bises,
      Cécile

  49. Je suis accroc au beurre, j’ai cessé le lait mais y a t il une alternative goûteuse pour le beurre???

  50. Bonjour à tous. On m’avait dit que l’Homme consommait trop de produits laitiers, mais je ne pensais pas que tous les symptômes décrits pouvaient être dus à sa consommation! C’est incroyable! Je souffre de sinusites tous les ans, de rhinites allergiques au printemps, de fatigue, de maux de gorge inexpliqués, de ballonnements au moment de la digestion… et mon fils de 20 mois n’a que des diarrhées depuis que je ne l’allaite plus (11mois.) J’ai demandé à ma pédiatre si ses selles molles n’étaient pas dues a une intolérance au lait de vache; elle a dit que non, que ça rentrerait dans l’ordre vers 18 mois (???) mais ça ne s’améliore pas. Tant que je l’allaitais, même quand il a commencé à manger qques laitages et légumes/fruits, il avait des selles normales. Je suis presque sure aujourd’hui que nos symptômes ont un lien avec les laitages. Je vais arreter son lait pour essayer avec celui d’amande. Je trouve grave que les médecins ne croient toujours pas à cette intolérance et préfèrent sans chercher prescrire des traitements, quand vous dites que les rhumes, l’asthme, les bronchites etc sont augmentés par le lait de vache!!! Certains enfants ingèrent trop souvent des antibiotiques pour rien, et d’ailleurs sans résultat! Merci pour ces articles intéressants, même inévitables à notre santé.

  51. Bonsoir,

    j’avais fais un commentaire le 29 avril pour me lancer sur ce régime alimentaire sans lait !!!
    Alors voici mon témoignage :
    Depuis le 29 avril jusque début juillet, j’ai retiré de mon alimentation le lait et la plupart de ses dérivés ( pas tous) malheureusement , car je mangeais encore des gâteaux, biscuits…
    J’ai pu ressentir une amélioration au niveau respiratoire car comme je l’avais cité dans l’ancien commentaire : je suis un peu asthmatique.
    Premièrement , j’ai constaté que je n’utilisé plus la Ventoline comme à mes habitudes ,
    Deuxièmement , une nette amélioration au niveau des crises de sinusite que j’avais très souvent et bien là j’ai remarqué que je n’en ai pas eu .
    Pour pouvoir me rendre compte des effets bénéfiques , j’ai dus attendre au minimum 1 mois .
    Depuis début juillet , j’ai recommencé à boire du lait , les effets néfaste ne se sont pas fait attendre, crise d’asthme et sinusite à répétition ,vraiment c’est horrible , surtout quand on est emmené à faire beaucoup d’effort . ( 3 enfants en bas age ) . Vu que je me suis rendu compte de ce bonheur , je me suis lancé cette fois -ci SÉRIEUSEMENT depuis une semaine …
    En ce qui concerne mes polypes naso -sinusienne , le regime sans lait a été de courte durée pour que je m’exprime la dessus car pour le moment les polypes sont toujours là .
    Donc je pense partir sur un régime de 6 mois et plus … et si je vois qu’il n’y a plus de polype ou qu’ils ont fondu alors je ne saurais comment vous remercier ….pour info , le lait d’amande n’est pas mal du tout pour un café au lait . Je reviendrais très prochainement sur votre page pour apporter mon témoignage… alors je vous dis a très bientôt …

  52. bonjour a tous
    j aimerai moi aussi poster mon histoire
    j ai une petite fille de 3 ans et demi
    Allaitée jusqu a ses 18 mois sans aucun autres laits
    lorsque j ai stoppé l allaitement le lait de croissance a pris le relais …
    et là tout a commence… Rhume toux asthme surpoids et urticaire
    Tous les medecins pensaient a l allergie aux acariens car lors de notre visite a allergologue le test aux acariens s est avéré positif!
    Ouf soulagement Eureka j ai trouvé! sauf que malgre une désensibilisation aucun retour bénéfique pour ma fille
    Ca a pris du temps pour le comprendre mais a force j ai compris
    sa consommation de lait ! elle adorait ca bibi le matin l aprem le soir …
    J ai pris RDV a une micro nutritionniste qui m a confirmé ses craintes au sujet de lait. Apres un test de seulement 1 semaine, un retour incroyable rien qu au niveau de sa peau c etait flagrant
    C etait au mois de mars, nous sommes au mois de septembre et 0 rhume une peau de bebe au touché et surtout le poids! ma fille s est stabilisée et en grandissant elle s est surtout affinée !!!
    Je pense desormais que le lait de vache pour nous humain s apparente à un poison…
    a tres bientot et surtout Merci Cecile ton blog est extra ordinaire

  53. Bonjour,
    Je suis particulièrement intéressé par tout ce qui concerne l’allergie. En étant victime de cette maladie depuis des années, j’essai toujours de trouver des réponses et des remèdes efficaces si possible plus naturels. Je ne supporte pas les noix (muscade, pécon, noix du brésil etc.) ! Pourtant à chaque fois que j’en trouve, ils me donnent toujours envie ! Bien sûr je n’ose pas essayer…

  54. Bonjour voilà je suis tombé sur votre article qui est vraiment très bien expliqué merci, pour moi cela va faire presque un an que j’ai des quintes de toux avec des glaires et irritations désolé ce n’est pas très glamour!!!! je suis allé à plusieurs reprises chez le médecin et résultat antibiotiques ça marche ça s’en va et ça revient au bout d’un moment étant moi même consommateur de produits laitiers j’aurais voulu savoir si on pouvais devenir allergique aux produits laitiers même si on ne l’était pas avant? car je commence à désespèré merci pour votre réponse :)

    • Bonjour,

      On peut y devenir intolérant avec le temps oui. Mais la majorité d’entre nous, y devenons intolérants pendant l’enfance mais ne sommes pas à l’écoute de notre corps, de ses réactions, donc nous continuons à ne consommer (et en excès). Vous n’êtes pas seul :) et cela ne réduit pas vos possibilités culinaires, au contraire! Un nouveau monde de cuisine et de mélanges s’ouvre à vous. N’hésitez pas à visiter la section Recettes du Palais Savant pour être inspiré!

      Bises,
      Cécile

  55. Bonjour,

    Je me demande si ce que je vis depuis 2, 3 ans, est causé par le lait.

    Je fais d’enormes crises respiratoires, cela me prend d’un coup avec tout d’abord une petite gê
    Ne respiratoire, puis douleur à la poitrine plutot des brulures, ensuite la crise respiratoire au point de ne plus pouvoir inspirer et expirer, nez qui se bouche et pareil plus moyen de respirer par le nez, cela dure une dizaine de minutes au mieux, je suis obliger d’aller aux urgences pour me faire administrer un anti histaminique par perfusion, masque à oxygène, ecg… Un jour se suis tombée sur un article concernant l’allergie au lait, mais je ne retrouve pas mes symptomes car moi je n’arrive plus du tout à respirer et j’angoisse extremement au cours de ses crises. J’ai décidée donc d’arrêter tous ce qui touche au lait, et depuis je ne fais plus ses crises très douloureuses. Mais je reste toujours dans l’attente d’une crise, car au final je ne sais pas si je fais vraiment une allergie au lait, jai effectuée des tests d’allergies mais l’allergologue, ne m’a jamais dit que j’étais allergique au lait. Je le suis seulement à la poussière, aux acariens, javel

    Y aurai t il d’autres personnes avec les mêmes symptomes que moi, cela me rassurerai vraiment, car j’ai vraiment la sensation que je vais mourir lorsque je fais ses crises ?

    Merci infiniment

    • Bonjour,

      Que ce soit lié au lait ou pas, le supprimer de votre alimentation aura des impacts positifs à plusieurs degrés donc c’est une bonne chose quoi qu’il arrive :)

      Bien à vous et courage pour vos crises. Ne vous identifiez vous à une version de vous même « personne sujette à crises de toux », votre corps se recrée constamment et rien n’est définitif.

      Cécile

  56. Bonjour! J’essaie de diminuer le lait et le gluten dans l’alimentation de mon fils et je me demandais si le lait facile a digérer avec 90% de lactose en moins serait intéressant dans le cadre de ce régime?

    Ann Sophie

  57. Bonjour, il est bientot 8h du matin et je ne dors plus depuis 6h du matin reveiller encore par un quinte de toux et l envie irrépressible de cracher et de me moucher.. Pas très ragoûtant c’est vrai. Du coup je tombe sur votre article. Et je me demande. Cela doit faire maintenant 1 ans que j ai ces symptômes et je n’ai plus bu de lait depuid mes 4 ans. J’ai 22 ans. Seulement depuis que je connais mon fiancé je mange des produits laitier de maniere plus régulière, pas non plus exceptionnel a peu pres 2 yaourt par jour. Cela fait 5 ans que l on est ensemble. Mes 2 yaourt par jour peuvent il etre responsable de mon mal. J’ai toujours eu des rhinite chronique mais là c’est bien plus agaçant.

    • Ah, je crois que vous avez touché du doigt quelque chose de très important!

      Prenez le temps d’agir pour vous et votre santé, si on fait comme les autres, on se retrouve rapidement à côté de ses pompes.
      Seul vous connaissez votre équilibre très particulier.

      Bon courage et amusez vous avec des recettes sans produits laitiers du palais savant!
      Bises,
      Cécile

  58. Bonjour Cécile ! Je viens de tomber sur votre article alors que j’ai décidé depuis hier d’arrêter complètement le lait de vache. Pour la petite histoire, j’étais complètement allergique au lait quand j’étais bébé, j’avais des diarrhées, des vomissements, ma santé était en péril car je maigrissais à vue d’œil. Personne ne savait quoi faire jusqu’à ce qu’un médecin diagnostique mon allergie au lait et que j’arrête d’en consommer. Puis, cette allergie a disparu (enfin, disons que ce que j’ai cru car les symptômes étaient moins flagrants) et je me suis remise à boire du lait, pire, à adorer ça. Je ne pouvais me passer de mon grand verre de lait au goûter, et cette « addiction » s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui. Seulement voilà : mon système digestif est complètement perturbé, tantôt j’ai des diarrhées atroces, tantôt je reste constipée pendant des jours entiers, et je suis constamment ballonnée. J’ai également développé des allergies cutanées (type eczéma, psoriasis) et j’ai TOUT LE TEMPS le nez qui coule (je viens de faire le lien en lisant votre article, je ne savais même pas que ça pouvait être lié). Bref, je commence dès aujourd’hui à mettre ma résolution en pratique. J’espère vraiment que cela va me changer la vie et que je vais en voir les bienfaits (même si j’ai bien compris que mon corps pouvait mettre un certain temps à éliminer les résidus). Merci encore et je vous tiendrai au courant de mes progrès ! Bises à tous, Laura

  59. Bonjour, mon fils de 13 ans fait de l’asthme, infections ORL et depuis 1 ans rhinite chronique sans qu’on en trouve la source. Les médecins prescrivent des pompes à la cortisone sur du long terme , mais pour moi , j’aimerais trouver la source afin d’éviter un tel traitement pour rien. Il ADORE le lait , le fromage, le yogourt et la crème glacée. Il boit aussi des boissons de soya et d’amandes , mais arrive difficilement à couper les produits laitiers. Est-ce que les produits sans lactose ( lait, fromage et yogourt ) sont acceptables et présentent une bonne option ?

  60. Et le lait de COCO alors?
    ,Pourquoi personne n’en parle? Cela fait des années que je remplace la crème par ce lait végétal ! On peut faire des quiches, des gâteaux, pour les crêpes, moitié coco et moitié lait de riz ! Mon fils ne mange plus du tout de laitage dérivé ou non. il est passé végétarien et mange énormément de fruits, et depuis, plus de bronchite, plus d’asthme, plus de bouton de fièvre, plus d’eczéma et en plus, ce qui ‘est pas négligeable, plus de médicament…
    Et il ne faut pas l’oublier, nous sommes les seuls mammifères au monde à consommer du lait après le sevrage!!
    Si ce n’est n’est pas du bizness, pour enrichir les multinationnales, cela y ressemble beaucoup…

    Et si vous n’aimez pas le goût coco, j’en ai bluffé plus d’un car je n’ai rien dit et tout le monde a trouvé ça délicieux…
    La coco va avec tout !

    • Oh oui Annie! Est-ce que j’ai oublié de nommer le lait/crème de coco?
      J’ai du oublier parce que je l’adore et je l’ajoute à de nombreuses recettes, surtout les recettes asiatiques. Vous avez tout à fait raison, ça en charme plus d’un!
      Très contente pour votre fils :)
      Grosses bises,
      Cécile

  61. Cet été, mon frigo s’est mis à congeler mes aliments. Par pur hasard, j’ai remarqué que mon lait congelait mais pas le lait de soya. Alors pendant tout l’été je n’ai acheté que du lait de soya. Mon fils, asthmatique, d’habitude malade 1 à deux fois par mois, ayant fait 5 pneumonies, deux otites (dont une avec amygdalite et pharyngite en même temps) en dedans d’un an et demi, n’a pas été malade pendant trois mois. Lorsque j’ai fini par acheter un nouveau réfrigérateur, et que j’ai racheté du lait, il est tombé malade à peine une semaine plus tard. J’ai fait le lien et je ne lui ai plus redonné de lait pendant un mois. Ma mère ne me croyait pas, elle s’est obstinée et lui a servi du lait malgré mes protestations. Résultat: le lendemain, grosse diarrhée, deux jours après gros rhume et ça a pris trois jours de gros protocole de ventolin aux quatres heures (parfois moins), de cortisone 2 bouffées matin et soir, de lavage de nez avec de l’eau saline, de jet de cortisone dans le nez matin et soir en plus du montelukast pour reprendre le contrôle de son asthme. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi c’est clair, ce n’est pas un hasard. Il ne boit plus de lait chez nous! Je suis heureuse d’avoir réaliser cela car il se serait probablement fait opérer inutilement pour des végétations sinon.

  62. Bonjour à tous.
    Je souffre de rhinite chronique depuis plusieurs années.
    J’ai fait des tests chez un allergologue, et il s’avère que je suis allergique aux acariens, pollens,moisissures,…
    Je suis une désensibilisation aux pollens depuis 1 an et demi, mais je trouve que l’efficacité est limitée.
    J’aurais aimé savoir si quelqu’un avait un retour sur un arrêt complet des produits laitiers sur leurs rhinites allergiques?
    Car j’ai déjà diminué par 2 ma consommation de laitages (avant: 1 yahourt midi et soir + beurre au petit déjeuner).
    Voilà si quelqu’un peut m’apporter son expériences.

    Cordialement.

  63. Bonsoir Cecile et merci pour ces informations interessantes. Je suis moi meme sujette à des rhumes à repetitions et j’envisage de tester l’éviction des produits laitiers. Je ne bois pas de lait mais mange pas mal de fromage et suis gourmande de sucreries…pensez vous que cela puisse améliorer mes infections à repetitions? Bien cordialement

    • Bonjour Sandra,

      Tout à fait! Que ce soit pour les sucreries, qui sont en fait plusieurs grosses cuillères à soupe de sucre blanc sans aucun intérêt nutritionnel, comme pour les produits laitiers, c’est une réelle aventure que de comprendre leur impact sur notre corps, notre énergie et notre santé. Pour les deux, ce n’est pas forcément facile au début, c’est pourquoi je vous conseille de peaufiner votre approche de la chose. Ne pensez pas « je ne peux pas manger X ou Y » mais « Je ne VEUX pas ». Vous n’êtes pas une victime qui doit se passer d’aliments délicieux, vous ne faites pas un sacrifice, ce n’est pas un « régime ». Vous êtes au contraire une personne très informée, consciente et heureuse quand elle est en bonne santé, qu’elle a de l’énergie et un sourire sur son visage :)

      Bon courage et n’hésitez pas à tester les recettes du Palais Savant pour vous inspirer :)
      Belle année,
      Cécile

  64. Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour votre article!

    Cela fait quelque semaine que je tousse beaucoup. Cela m’était déjà arrivée l’an dernier à peut près à la même période. Cela ce produit uniquement la nuit et/ou au réveil. Je ne pourrai pas l’affirmer, mais je pense que c’est la cause de mes réveils en sursaut. Souvent je suis toute transpirante… Sur le coup rien et puis quelque minutes après une toux sèche (parfois violente) avec des fois un peut de mucus. Ça me gâche vraiment la vie, je me sens faible et toujours fatiguée…
    J’ai également régulièrement des remontées acides qui me brûle la gorge (ceci pendant la journée). Cette nuit, je me suis réveillée à 4h! Mon premier réflexe (comme d’habitude) a été de boire un grand verre de lait… J’ai souvent l’impression que ça calme l’acidité que j’ai à l’estomac. Mais bon, apparemment, ça doit ne faire qu’empirer!

    Hé oui, je suis une très très grande consommatrice de lait et de tous ses dérivés. Je dis souvent que je pourrai me nourrir que de ça! Alors après avoir lu votre article… je me pose de sérieuses questions! J’ai tout de même des périodes ou j’en consomme moins et en y repensant, j’allais beaucoup mieux!

    Après avoir lu tous ces témoignages, je crois savoir ce qui me reste à faire! En espérant que ça passe vite, car ça va être dur pour moi de m’en passer!

    Meilleures salutations!

    Laura

  65. Bonjour Cécile,
    Je viens de découvrir votre site en « surfant » sur internet…
    Je me précipite pour solliciter vos conseils. J’ai depuis plusieurs années des problèmes de glaires en permanence dans la gorge et tente régulièrement de me passer des produits laitiers: je ne bois jamais de lait mais aime beaucoup le fromage. J’essaie de le supprimer, mais problèmes: je suis par nature très maigre, et amaigrie depuis des soucis de santé il y a deux ans, quand je ne consomme pas de fromage, je maigris encore et me retrouve avec une peau encore plus sèche que d’ordinaire. J’ai beau consommer des huiles de première pression à froid, rien n’y fait! J’ai aussi des maux de tête et des états « bizarres ». De plus depuis quatre mois je saigne souvent du nez…. Pardonnez-moi tous ces détails, mais je suis très inquiète! Que me conseillez-vous? Vous parlez de consultations, où peut-on vous rencontrer? Merci à vous!

  66. Sujet à d’interminables rhumes depuis 3 ans environ (j’en ai 45), et qui me mène bien souvent à une sinusite -dont une très violente l’été dernier (sinusite bouchée accompagnée par conséquent, un mois durant, de violents maux de tête que rien n’arrêtait et qui m’ont presque mener à une quasi dépression), je suis très friand de lait le matin, de yaourts et de fromage.
    Alors, même si çà sera difficile, je vais tenter l’expérience de ralentir ma consommation le matin tout au moins.
    On verra bien.
    Merci pour l’article

  67. Bonjour à tous,
    Allez, j’y vais aussi de mon petit témoignage. Pour ma part, j’avais les intestins très tendus avec des pics douloureux. J’ai consulté des médecins en vain. J’en ai parlé par hasard à mon ostéopathe qui a halluciné quand je lui ai dit que je prenais toujours mon bol de lait le matin à 40 ans passés et ce depuis toujours. Elle m’a suggéré de stopper et de remplacer par une tisane au thym, ce que j’ai fait docilement. Cela fait maintenant 3 semaines et effectivement, je me sens beaucoup mieux, moins tendu.
    Mais surtout j’ai remarqué quelque chose de très inattendu ! Ma rhinite chronique que je me trimbale depuis plus de 20 ans est en train de disparaître.
    J’ai fait une recherche sur Internet pour voir s’il y avait une corrélation possible entre la rhinite et le lait et je trouve cet article et tous ces témoignages.
    Merci pour ces informations. Halte au lait !

  68. Strohheker Corinne

    Bonsoir,

    Depuis des mois je cherche pourquoi mon cadet de 5 ans tousse depuis février 2014. La toux est constante et il fait des rhumes par épisodes 4 à 5 fois par année. L’an passé après 3 mois de toux et autant de rdv chez la pédiatre qui expliquait cette toux par d’hypothétiques virus, je suis allée chez un allergologue. Des tests ont été fait mais tout était négatif. En octobre, la pédiatre l’a envoyé chez une pneumologue, tout était normal sauf la toux qui continuait de plus belle. jeudi dernier je vais chez un osthéo qui me dit qu il y a quelque chose qui ne va pas avec son foie que la toux vient peut-être du foie par encombrement de toxines. Il me conseille de supprimer le lait et les sucres. Aujourd’hui je vais chez l’ORL qui me dit que tout est normal du point de vue ORL, mais qu’il a peut-être du reflux gastrique car sa gorge est rouge. Ce reflux expliquerait la toux. Il me dit d’aller voir un gastro-entérologue. Je réalise alors que depuis tout petit il avait des problèmes de renvois et de douleurs abdominales. Sur conseil de la pédiatre, je lui avais, entre 2 et 4 ans donné du lait sans lactose. Puis l’année dernière, la pédiatre m’a dit de réintroduire le lait avec lactoses, ce que j’ai fait. Et voilà depuis 1 an il tousse. En cherchant ce soir si il existe une corrélation entre lactose et reflux gastrique, je tombe sur votre site et votre article. Bim, la boucle est bouclée….En vous lisant je réalise également que les otites et bronchites à répétition, de mon aîné (14 ans) depuis l’âge de 2 ans, viennent aussi probablement du lait. Il en boit plus d’un litre par jour…..
    Mon 2ème fils de 11 ans à qui j’ai donné également du lait sans lactose durant 2 ans (en même temps que son frère), car il avait des maux de ventre, tousse depuis que j’ai réintroduit le lait avec lactose l’année dernière.
    Bon sang tout coïncide….
    Je vais acheter du lait de Soja et voir si ils l’aiment. Si ça ne va pas je reprendrai le lait sans lactose et nous verrons bien dans quelques semaines si ils vont mieux.
    Merci pour votre article. Je viens de prendre conscience que la solution à tous ces soucis qui m’empêchent de dormir depuis des mois était juste là….
    Merci, merci, merci
    Corinne

  69. Pingback: Pourquoi devenir végétalien? | Projet VisionArt

  70. Bonsoir suis le papa d une petite fille de presque 3ans et voilà sa fait presque 1ans elle fait rhume otite ezma asthme toux nocturne avez nez qui coule étais voir plus pediadre medecin pneumologue ( pa encore étais voir l allergologue vue le temps pour un rdv ) et je me di en lisant votre article et témoignage que c enfaite le lait vache qui lui fait sa pourtant elle a tout les traitement possible sirop ventoline corticoïdes monteluca et rien y fau
    It aucune amélioration et sa dure depuis 2mois sont traitement tout les médecin me dise que c des virus etc etc et que sava passer mes et remarquer que sa toux et tais de plus en plus persistance depuis quel boit un cacaoooo comme elle le dit matin et a 4h presque une demi brique de lait vache part jours si c pa sa qui la rend comme sa? Et si oui commence faire arrêter le lait vache direct?? Et surtout que c une grosse mangeuse de lait fromage yaourt etc etc donc c pa trop commence faire surtout si c pa sa lui enlever quelque chose quel aime aimerais vraiment des conseil pour que elle soit mieux parce que les toux l épuise sa me rend triste de ne pouvoir rien faire a part suivre des traitement qui ne la soulage même au plaisir d une réponse qui j espère Rê ondra a toute mes interrogations

    • Bonjour papa aimant et préoccupé,

      Commencez par éliminer le lait de vache en le remplaçant par des laits végétaux et petit à petit passez aux alternatives en terme de yaourt, crème etc. Comme vous pouvez le voir sur cet article et les nombreux commentaires postés, ça peut faire une énorme différence. ça en vaut vraiment la peine :) Tant que l’intention est joyeuse et pleine d’amour, je suis sure qu’elle s’ouvrira à ce que vous lui proposerez et son état de santé se pacifiera progressivement.
      Bon courage et plein d’amour,
      Cécile

  71. Jocelyne Savaresse

    Bonjour Cécile,
    Depuis l’âge de 25 ans, je suis allergique aux pollens, aux graminées acariens, et poussière de maison, et j’ai pris des antihistaminiques jusqu’à aujourd’hui ( j’ai 55 ans ).
    Je suis tombée sur votre site il y a trois mois et ma vie a changé depuis que j’ai supprimé le lait de mon alimentation ! J’attendais des résultats pour poster ce message.
    Ça n’a pas était facile le premier mois, j’adore le lait, les yaourts et mon mari est un fou de fromages, donc, le frigo était plein de lactose !

    Pardonnez-moi pour la suite : voilà comment se traduisait ma vie :
    J’avais des rhinites à répétition, des sinusites, le nez bouché, les yeux tout gonfles le matin au reveil, je toussais tous les jours (des glaires transparentes et épaisses) !!! De plus, j’avais des diarrhées et constipations régulières, …. et certains jours, j’avais un ventre tellement énorme, gonflé et douloureux, que toutes sorties m’etaient impossibles tellement j’avais mal. Les médecins me donnaient toujours les mêmes médicaments, et je connais tous les antihistaminiques sur le marché ! Et autres antidiarrheiques et sedatifs, et j’ai traîné ça durant 30 ans … Faisant avec …

    Aujourd’hui, FINI le bol de thé avec nuage de lait, FINI les yaourts, FINI le fromage ! J’ai maigri depuis 3 mois de 3 kilos et ENFIN … je vais mieux ! Je me sent en pleine forme, plus d’énergie et je n’ai plus de toux et autres sinusites, plus mal au crâne et surtout un ventre moins crispé, sauf lorsque nous allons au restaurant avec mon mari, le lendemain, j’ai le ventre ballonné, mais ça passe …
    Grâce à votre site, j’ai trouvé la clef de tout mes maux, dommage que j’en ai pas pris conscience avant, cela m’a gâché une bonne partie de ma vie !

    Depuis, J’ai introduit dans mes plats le lait de soja , coco et avec, je fais de bonnes recettes de gateaux prises sur le palais savant.

    Merci 1000 fois pour m’avoir éclairée sur les méfaits du lactose. Je me permet de vous faire un gros bisou !
    joline 06.

    • Merci!!! :D
      Votre message est un vrai bonheur à lire et à partager :)

      Je suis très touchée.
      Continuez à briller et à partager ce que vous savez désormais avec le reste du monde.

      Gros bisous!
      Cécile

  72. Pingback: Vous reprendrez du lait? | "Maman, cest quoi demain?"

  73. je suis enchantée d’être tombée sur votre site – cela fait 1 an que je tousse et je me suis fait traitée depuis 5 mois en allant voir mon médecin car j’avais énormément de mucus et la gorge toujours rouge et cette toux incessante qui me pourrissait la vie et me rendant insomniaque. j’ai lu tous ces articles de personnes qui étaient comme moi avec le même genre de symtômes et après avoir pris 3 series d’antibiotiques, cortisone, sirop pour la toux, radio pulmonaire, des sinus, scanner des sinus – et bien sur les résultats sont négatifs – je suis retournée chez le médecin il y a 2 jours, il m’a prescrit des hinalations a la cortisone et de prendre rendez vous chez un pneumologue . ce que j’ai fait mais sans conviction – je lui ai parlé des produits laitiers, il m’a presque rit au nez, pourtant je lui ai dit que j’avais cessé d’en consommer depuis 5 jours et que curieusement je ne toussait presque plus dans la journée, il ne me croit pas – je n’ai pas pris les hinalations qu’il m’a recommandé car j’en ai assez de ces médicaments qui, me détruise plutôt que me guerir – j’ai décidé de faire un essai et d’arrêter tous les produits laitiers. ça fait maintenant 12 jours que j’ai arrêté les laitages et le soir je ne tousse plus, je me suis réveillée 1 fois dans le nuit, j’ai pris un peu d’eau et je n’ai pas toussé – je revie , j’ai presque plus de mucosité – et j’avoue que l’arrêt des laitages a ete radical – je regrette que mon médecin n’est pas pris mes paroles en considération, mais j’attends que mes problèmes soient disparus complètement avant de retourner le voir et lui faire lire cet article sur les méfaits des produits laitiers chez certaines personnes, peut être cela servira a d’autres personnes et aurait fait économiser beaucoup d’argent a la sécu…
    en tous les cas, merci a toutes ces personnes qui ont parlé de ça.

    • Merci pour votre témoignage! C’est très généreux et attentionné de le partager avec tous ceux qui ont besoin d’être guidés ou motivés :)
      Merci et belle journée,
      Cécile

  74. Qu’en est-il des produits sans lactose ?

    • Cela peut faciliter la digestion des produits mais cela reste un produit laitier avec ses caractéristiques bien précises :)

  75. tout cela est vraiment très éclairant !

  76. Bonjour,
    Comme je consommais beaucoup de lait, fromage, etc. et que je toussais jour et nuit, ma naturopathe m’a conseillé d’arrêter tout produit laitier durant au moins deux semaines. Le résultat fut incroyable. Par contre, mon problème est que je vis autant de problèmes avec le lait de soya, d’amandes, etc. J’ai acheté de la crème glacée au soya car j’adore la crème glacée et je fus aussi malade!!! Est-ce possible que je sois intolérante à toutes les sortes de laits? De plus, mon foie ne fonctionne qu’à 40% donc, beaucoup de problèmes pour trouver quoi faire à manger étant donné que presque toutes les recettes continuent du lait, fromage, etc.

    Pouvez-vous me conseiller svp?

    Merci beaucoup à l’avance!

    • Bonjour Sylvie,
      Il est possible que votre corps réagisse de façon exagérée à tous les aliments liquides (laits animaux ou végétaux) car leur proportion d’humidité est importante. Cela pourrait venir d’un déséquilibre de Kapha dans votre constitution. La meilleure chose qu’on puisse faire pour résoudre vos interrogations, c’est que je vous rencontre en consultation, je vous laisse revenir vers moi si vous souhaitez aller vers cette démarche. Contact: cecile@lepalaissavant.fr
      Bises,
      Cécile

  77. merci Cécile, peux-tu nous donner tes références ? :-)

  78. Lisez « Qui a peur de ce grand méchant lait » de Taty Lauwers et vous constaterez que le lai CRU de vaches toutes les vertus …

  79. Bonjour je voudrais savoir ce que vous pensez du kéfir de lait. Merci

  80. Pingback: Lait, allergie, mucus et maladies respiratoires...

  81. Pingback: Lait, allergie, mucus et maladies respiratoires récurrentes : tout est lié | intérêt pour tous

  82. ça ne fait que quelques jours que j’ai arrêté les produits laitiers et la toux grasses, glaires transparents,
    nez qui coule, poumons qui ronflent, gorge gonflée, tout ça va déjà beaucoup mieux, surtout le raclement de gorge, j’en avait marre, tout essayé, sirops, antibio, miel.. non, juste arrêter les produits laitiers, mon médecin va me regarder d’un drôle d’air quand je vais le lui dire, 8 ans que ça dure , merci aux infos diverses que j’ai trouvées, entendues etc..

  83. Bonsoir, en parcourant votre site, j’ai trouvé la réponse à ma question. Merci

  84. Bonjour,
    Je souffre de bronchite chronique et je ne bois pas de lait en particulier par contre je suis un adepte du fromage et des yaourts?
    Pensez que si je réduis mon apport en produit laitier m’aidera?
    Cordialement

    • Probablement oui! Le fromage et le yaourt sont des produits laitiers donc ils ont le même impact que le lait. N’hésitez pas à explorer :)
      Bises,
      Cécile

  85. Bonjour, Merci. Pour tout Cécile

  86. Pingback: Le lait animal : caséïne contre lactalbumine – choisiralimentsetcosmetiques

Laisser un commentaire