>> Articles qui pourraient vous intéresser

Pourquoi et comment remplacer le lait de vache ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à arrêter le lait de vache et le remplacer par des laits végétaux. Pour votre santé, pour l’environnement, parce que vous êtes allergique ou intolérant au lait de vache (et que vous ne le savez peut être pas encore !) ou parce que cela vous parait tout simplement incohérent de boire le lait d’un autre animal. Petit tour d’horizon du pourquoi, du comment et de tous les bénéfices que vous pourriez en tirer.

POURQUOI ?

La consommation de lait de vache est de plus en plus critiquée, remise en question et on assiste à un nombre croissant de personnes qui décident tout simplement de l’éliminer de leur alimentation. Ce qui peut vous amener à vous demander : Mais ils vont être carencés en calcium ! Et puis du lait de vache, on en consomme depuis toujours, pourquoi donc le remettre en question ?

Le lait de vache fait partie de nos habitudes alimentaires, sa consommation « va de soi » et elle est même plébiscitée par les messages publicitaires. Mais cette question est loin d’être aussi simple que ce que l’on veut vous le faire croire. Le lait de vache, on mérite tous de s’y attarder quelques minutes pour comprendre et pour avoir le choix.

Les graisses et les toxines

Techniquement, le lait de vache c’est de la graisse en suspension dans de l’eau. Le lait de vache est un produit gras qui contient essentiellement des acides gras saturés à grosses molécules lipidiques. Qui dit saturés, dit à consommer en modération sinon il existe un risque d’obésité et de maladie. Entendons nous bien: ce n’est pas la chasse à la graisse dont nous parlons mais la chasse aux graisses inutiles et nocives. Notre corps a besoin d’un apport en graisses de bonne qualité pour son développement, c’est-à-dire, principalement des graisses insaturées : du lait maternel pour les nourrissons et principalement des graisses végétales pour l’Homme.

Un autre point négatif pour le lait de vache, il a la capacité de fixer les toxines qui sont déjà présentes dans notre corps : c’est pourquoi quand vous souffrez d’une maladie chronique comme la grippe ou une infection des angines, on vous conseille vivement de supprimer le lait de votre alimentation si vous souhaitez mener à bien votre guérison. D’autant plus que la caséine, la protéine du lait, irriterait le système immunitaire de l’Homme. Le lait entretiendrait et aggraverait  certaines maladies comme l’asthme ou les bronchites. Si vous êtes un adulte et que vous trainez depuis longtemps une maladie chronique et récidivante de ce type alors vous avez tout intérêt à couper les laitages pendant quelques temps et voir comment votre corps réagit.

Enfin, c’est logique : le lait de vache contiendra les mêmes hormones, antibiotiques ou pesticides que la vache aura été amenée à ingérer pendant sa croissance (si elle en a ingéré).

L’incohérence

De nombreuses personnes pointent du doigt l’incohérence que représenterait pour l’Homme de consommer du lait de vache. C’est-à-dire ?

C’est vrai, nous sommes la seule espèce qui se nourrit volontairement et en grande quantité du lait d’une autre espèce. Si la nature est bien faite, le lait de vache conviendrait au bon développement du veau, et le lait maternel au bon développement du nourrisson. Non? Chaque lait est adapté au petit de son espèce et le lait de vache convient aux veaux, qui sont voués à peser une demi-tonne à l’âge de deux ans. Dans ce cas là, est-il vraiment adapté au développement humain ?

Deuxième incohérence : Nous sommes également la seule espèce qui continue à boire du lait après la petite enfance. Normalement, le corps de la mère produit du lait qui se tarit au bout de quelques mois ou années ce qui amène une transition dans l’alimentation de tous les mammifères, qui ne consommerons plus de lait. Nous sommes donc la seule espèce qui continue à consommer du lait pendant toute sa vie et en plus, du lait qui ne provient pas de son espèce. Voilà pourquoi, pour certains, boire du lait n’a tout simplement pas de sens.

 L’ostéoporose

Mais alors, me direz-vous : si consommer du lait est incohérent et source de graisses, nous devons bien admettre qu’il est une source exceptionnelle de calcium dont nos os ont tant besoin. C’est là que le bât blesse. Les messages publicitaires/sanitaires nous disent : le lait est source de calcium, qui fortifiera vos os et évitera l’ostéoporose (fragilité de la masse osseuse qui conduit à des fractures). « Ne vous en privez donc surtout pas ! » Pourtant, les dernières études scientifiques internationales de l’Organisation Mondiale de la Santé ont du admettre que c’était l’inverse qui se produisait. J’insiste d’ailleurs sur l’importance de la source : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Pour la question du lait, comme dans d’autres questions alimentaires sensibles, nombreux seront ceux qui traiteront les sources de «charlatans » et autres « affabulateurs » pour décrédibiliser un discours qui ne va pas dans le sens de la « norme ». L’OMS, on ne peut pas faire plus sérieux, alors écoutons ce qu’ils ont à dire.

L’OMS a nommé ce phénomène le « paradoxe du calcium » : depuis plusieurs années ils ont constaté que c’était dans les pays où l’on consommait le plus de calcium (pays Occidentaux) que les fractures de la hanche (une conséquence de l’ostéoporose) étaient les plus élevées ! Notre consommation étant de l’ordre de 900mg de calcium, ce qui correspond à 3 produits laitiers par jour. De l’autre côté, les petits consommateurs (300mg) comme le Pérou ou l’Inde ont des taux de fracture bien inférieurs.

Comment est-ce possible ? Plusieurs facteurs sont à prendre en compte:

–          Le lait et les produits laitiers sont acidifiants pour le corps ce qui a pour conséquence de déminéraliser l’os s’ils sont consommés en forte quantité.

–          Les protéines animales sont également acidifiantes, consommer des produits laitiers et des protéines animales en grande quantité : cocktail acidiant assuré. Sans oublier que lait de vache est déjà blindé de protéines : jusqu’à trois fois plus que le lait humain.

Enfin, tout cela repose sur l’idée que c’est plus important de bien retenir le calcium que l’on a dans nos os plutôt que d’essayer d’en fournir un maximum à notre corps. Et pour le retenir, il faut privilégier les aliments avec un pH basique, c’est-à-dire les aliments végétaux.

L’intolérance

En plus de tous ces facteurs, notre corps humain nous envoie déjà un message d’intolérance au lactose. Les études concluent que l’intolérance au lactose concerne 15% des nord-européens, 23% des centres européens, 80% des noirs et des latino-américains et jusqu’à 100% des amérindiens et des asiatiques. Cela veut dire que leur corps est incapable de digérer le lactose car les enzymes qui le permettaient ont cessé d’être produites après l’enfance. Le lait n’est plus assimilable et sa consommation est accompagnée de symptômes désagréables. Quelques exemples de symptômes: ballonnements, diarrhées, douleurs abdominales, crampes abdominales qui surviennent entre 20 min à plusieurs heures après avoir bu du lait de vache.

Pour le calcium, ne vous inquiétez donc pas, vous le trouverez dans la plupart des aliments. En ce qui concerne votre cuisine ou vos habitudes alimentaires, les laits végétaux sont là pour vous aider.

LES LAITS VEGETAUX

Le terme « lait » est uniquement utilisé en écho au terme de » lait de vache », mais techniquement, le lait végétal c’est des ingrédients végétaux et de l’eau. Les variétés sont très nombreuses et il y en a pour tous les goûts :

Les laits à base de noix

Le  lait d’amande : lait nutritif et antiseptique pour les intestins. Il contient des vitamines A, B et E, du calcium, du fer, du magnésium en grande quantité et des fibres. Son goût est délicieux.

 Le  lait de noisette : reminéralisant, vermifuge (permet d’éradiquer les parasites intestinaux) et très digeste. Riche en calcium, fer, magnésium et en acides gras mono-insaturés.

Le lait de coco : contient des minéraux, du fer, du magnésium et du  zinc. Cependant c’est un des laits végétaux les moins digestes, préférez-le pour aromatiser certains plats spécifiques comme le curry.

Les laits à base de céréales

Le lait de riz : lait de céréale réputé le plus doux et le plus digeste. Il contient de la silice, constituant essentiel des os, tendons et cartilages, ce qui permet la bonne fixation du calcium et du magnésium.

Le lait de soja : le lait végétal le plus riche en calcium et en protéines mais il est également très indigeste, c’est pourquoi il est déconseillé pour les enfants. De plus, il ne faut pas abuser des produits à base de soja car leurs effets sur la santé peuvent être contre-productifs lorsqu’ils sont consommés en grande quantité.

Le lait d’avoine : contient du calcium, du fer, du magnésium, des vitamines E et B (et du gluten donc à éviter pour les intolérants au gluten).

Les laits à base de graines

Bien plus rares, on y retrouve le lait de tournesol, de chanvre ou de sésame.

Les avantages des laits végétaux

Les laits végétaux sont beaucoup plus digestes que le lait de vache et ils sont riches en vitamines, minéraux et en acides gras non saturés. C’est excellent pour votre santé et surtout pour votre coeur. En plus, pas de risque d’allergie ou d’intolérance ! Leur goût est délicieux même s’il nécessite 2 à 3 prises avant de s’y habituer complètement.

Vous pouvez les consommer excatement comme le lait de vache : au petit déjeuner avec vos céréales ou en cuisine lorsque vous préparez vos repas préférés (gâteux, sauces  ou béchamel !)

Une contre indication à prendre en compte: pas de laits végétaux pour les nourrissons (pas de lait de vache non plus d’ailleurs!), uniquement du lait maternel, destiné spécifiquement à leur croissance.

 

 

Pin It

231 Réponses à Pourquoi et comment remplacer le lait de vache ?

  1. Une mine d’informations ce site, beaucoup d’articles très intéressants, mais d’où viennent les infos? Certaines sources sont citées (type OMS), mais pour le reste? Je suis diététicien et j’aimerais avoir quelques compléments sur 2-3 éléments. Merci!

    • Bonjour Thomas,

      Merci pour votre lecture attentive des articles et votre retour. Concernant la bibliographie, en effet elle serait très utile mais j’ai fait le choix de ne pas la faire apparaître pour ne pas alourdir le contenu. Cependant, vous avez raison, je vais repenser la rédaction sur ce point là. Je vous propose de vous envoyer ma bibliographie complète sur les sujets de la viande et des produits laitiers. Concernant les autres articles, il faudra que je vous réponde au cas par cas :) Qu’en pensez-vous? On reste en contact! Cordialement, Cécile

      • Très bonne idée! En effet, ces 2 sujets sont très controversés actuellement, et un changement de régime alimentaire sera sans doute à envisager dans les années suivantes. En tous cas, j’attends cette fameuse biblio (le but n’étant de vous contredire systématiquement mais de se forger une opinion propre). A bientôt pour de nouveaux articles!

        PS : dsl pour la réponse tardive (pb de connexion)

      • Vous dites du lait maternel pour les nourrissons mais vous savez que certaines femmes ne produisent pas de lait? Donc quoi faire? Si en plus, elles n’ont pas de gros revenus, elles doivent se rabattre inévitablement sur le lait de vache non bio en plus.

      • Bonjour Cécile,

        Je viens de lire votre article très passionnant et qui ouvre les yeux.
        Je me pose cependant une question au qu’elle je n’ai pas trouvé de réponse dans les commentaires.
        Je suis maman d’une fille de 4 ans et je me demande pour elle comme pour moi si je supprime seulement le lait du matin pour le remplacer par un lait végétal et que le reste de la consommation (beurre Yaourts ) reste dans mes habitudes.
        es ce que cela risque un chamboulement et donc une incompatibilité ?
        Merci pour votre réponse
        Cordialement

        • Bonjour,
          Tu peux sereinement remplacer le lait animal du matin par un lait végétal :)
          Bises,
          Cécile

          • Bonjour Cécile,
            Je viens de lire cet article après avoir vu une vidéo choc sur la vie des vaches et boeufs, leurs calvaires pour qu’on ait du lait..
            et c’est décidé !!! Je supprime ce lait de mes habitudes…
            Mon fils a 9ans et de plus souffre de la pathologie sever (La maladie de Sever est une pathologie de la croissance qui se localise le plus souvent aux talons) depuis un peu plus d’un an.
            Il bouge malgré tout énormément et est très fin de corpulence. Il réagit également beaucoup au pollen.
            Depuis toujours on a consommé ce lait, je veux nous en séparer, car j’en buvais aussi quelques fois.
            Par quoi je peux commencer pour le petit déjeuner ?! J’ai vu que le lait d’amande est très riche en apport, ou lait de riz pour son problème aux talons.
            Qu’en dites vous ?! Sinon lequel choisir pour lui. Nous sommes antillais (971)… Ouiii j’affectionne le lait de coco mais bon….
            Merci beaucoup pour toutes ces informations.
            YN

          • Bonjour Yanti,

            Choisis celui qui est le plus facile pour toi à trouver et continuez à manger plein de légumes, agrumes, fruits, légumineuses et céréales pour leurs apports en nutriments :)

            Bises,
            Cécile

      • Bonjour, pourrais-je avoir cette biblio également svp ? Votre article m’a beaucoup intéressée. :-) Merci.

  2. Tout d’abord merci pour cet article. Voilà depuis bientôt 2 mois 1/2 que mon mari, mon fils (2 ans 1/2) et moi avons supprimé totalement le lait de vache et tous ses dérivés de notre alimentation (lait,fromage,yaourts pâtisseries,viennoiseries,glaces, crème etc…) J’avoue que personnellement ça me manque beaucoup! Mais avec mon mari nous sommes persuadés que cette commercialisation lucrative et malsaine du lait de vache est une véritable bombe à retardement, qui tôt ou tard nous retombera dessus.Le lobbing de l’industrie laitière est si fort et terrible que même les professionnels de santé n’ont pas pu résisté aux pressions.Notre santé ils s’en contrebalancent car les profits générés sont colossaux et dès que certains essaient de mettre en garde contre les effets néfastes du lait de vache , ils sont taxés de sectaires, de gourous et j’en passe(je me demande qui a le plus d’intérêts dans cette histoire!!).
    Un conseil à tous ne consommez plus bêtement et n’avalez pas toutes les conneries qui sortent de votre écran télévisé.

    • En effet Ornella, il faut consommer consciemment, de façon maline et avec un esprit critique. Félicitations à vous si vous prenez en main votre alimentation, pour votre bien être et celui de votre famille.
      Concernant le lait de vache, nous constatons à quel point ses impacts sur la santé peuvent être nocifs, acides, non tolérés par beaucoup de personnes et que la consommation de lait de vache n’est pas indispensable à la vie, loin de là.
      Cependant, nous sommes des êtres humains conditionnés par des habitudes, des règles sociales, une culture culinaire et en matière de lait c’est très difficile de tout arrêter, d’autant plus dans un pays comme la France. Ne soyez pas malheureuse à cause d’un choix alimentaire! Je vous conseillerai de garder le lait de vache hors de votre frigo, les laits végétaux sont délicieux et ont s’habitue très vite à leur goût et leurs effets. Mais si un bout de fromage se présente, si une fondue de poireaux à la crème peut vous faire plaisir, ne vous culpabilisez et profitez. Soyez plutôt satisfaite et heureuse des choix positifs que vous avez fait pour votre alimentation, et ne vous sentez pas fautive ou coupable pour un détour ou un repas non équilibré. C’est la vie! et davantage qu’une alimentation parfaite, c’est notre capacité à être souple/flexible face à la vie et à nos choix, qui nous assure une santé de fer et du bonheur :)

    • bonsoir,que prenez vous à la place des yaourts ,crème ,laits etc….
      ? Pour des raisons d ‘intolérance ,merci ,cordialement

  3. Merci Cécile pour votre réponse et vos mots d’encouragements!! Effectivement je ne m’autorise aucun écart et vous le soulignez parfaitement!.L’idée de consommer ne serait-ce qu’un bout de fromage me ferait énormément culpabiliser. Ceci parceque j’ai lu un article sur internet qui disait que si on supprime totalement le lait de vache de son alimentation et bien, ,le fait de consommer un gâteau, par exemple qui en contiendrait, suffirait à dérégler le métabolisme.Je n’ai plus la source et je cherche activement des informations qui confirment ou non ce point précis.
    Quant aux laits végétaux nous les avons déjà adoptés (surtout mon mari) et nous n’achetons plus du tout de lait de vache!
    Merci encore, en espérant avoir encore plus d’informations sur les méfaits du lait de vache industriel!

  4. Pingback: 10 résolutions alimentaires pour 2013 | Le Palais Savant

  5. Bonsoir, j’ai trouvé votre article vraiment très intéressant. Il est en effet difficile de supprimer le lait de nos habitudes. Ce qui me préoccupe un peu est le cas de ma fille. Elle a maintenant 14 mois et je l’allaite encore, mais je pense qu’il est tant à présent de la sevrer. Or, j’ai lu que le lait de soja est mauvais pour les enfants en bas âge. Que puis-je donc donner à ma fille en remplacement du lait maternel? Merci!!

    • Bonjour Aurore, et merci :)

      Concernant l’alimentation de votre petite fille de 14 mois. Il est en effet possible de commencer le sevrage du lait maternel. Pour éviter le lait de vache, ainsi que le lait de soja (pas avant 3 ans) vous avez plusieurs choix. Premièrement, je vous conseille le lait de riz, qui est le plus digeste de tous et s’adaptera à son système digestif encore fragile. Il est notamment conseillé en cas de diarrhées. Par contre, le lait de riz ne peut pas être consommé exclusivement. Il est peu gras et donc avec une très faible teneur en protéines, consommé seul il carencera votre petite. C’est pourquoi il est également temps de commencer à introduire des aliments solides. Pour avoir plus d’informations sur cette question, je vous conseille l’article « Comment développer des habitudes alimentaires saines pour vos enfants » dont je vous partage un petit extrait:
      La diversification commence à partir de 4 à 6 mois. C’est un moment clef pour votre bébé : on passe du liquide au solide. Plusieurs conseils peuvent vous aider :
      – Évitez de lui donner des céréales raffinées (blanches) comme le riz blanc. Cela développera son goût pour les produits raffinés qui sont des produits très pauvres d’un point de vue nutritionnel.
      – Priorisez les purées de légumes (à partir de 6 mois) que vous confectionnerez idéalement vous-mêmes. Ce n’est pas compliqué et cela vous permet de savoir exactement qu’est ce que votre bébé mange. Préférez des légumes bio, qui ne contiennent aucun produit chimique et variez selon les saisons ! Des purées de carottes, de petits pois, d’artichauts, au potimarron, à la courgette, de pommes, de bananes. Choisissez des goûts tous doux pour son jeune palais.

      Vous pouvez donc passer à une alimentation faite de lait de riz et de petites purées, comme celles de bananes. Voyez sa réaction! Aussi, vous pouvez essayer le lait de châtaigne, idéal en cas de reflux gastrique.Dans tous les cas, en faisant le choix d’un lait végétal vous faites aussi celui d’un apport en bonnes graisses, non animales, qui sont très importantes pour la croissance du bébé. Tenez bon et je suis sure que nous trouverons la formule idéale pour votre fille!

      • bravo pour l’article! par contre, le commentaire indiquant qu’a 14 mois, on peut arrêter le lait maternel me surprend! l’OMS, comme vous le citez, ne conseille t il pas 2 ans d’allaitement maternel? après, chaque mère fait comme elle le souhaite mais appuyons nous sur ce qu il y a de mieux pour les enfants. les laits végétaux ne sont pas non plus la panacée. nous consommons encore un peu de lait de vache. je me questionne sur les lobby également des laits végétaux : est ce mieux de boire du lait de riz si il est composé d’énormément de produits chimiques?. j ai vu récemment un reportage indiquant que le bio était souvent loin d’être réellement du bio. je ne sais donc plus réellement me positionner notamment pour mon fils âgé de bientôt 5 ans. il ne boit plus de lait de vache, mange parfois des yaourts et la consommation se fait dans les gâteaux, crêpes…

        • Merci :)

          Oui l’OMS conseille 2 ans mais les statistiques sont bien plus à la baisse.

          Ah les lobbies.. ils sont partout. C’est un peu confus. Mais je fais confiance aux labels AB, Bio Cohérence, Demeter, etc. Et je ne les consomme que biologiques. Si on écoute trop ces sonnettes d’alarme, on finit par avoir l’impression qu’aucun produit n’est respectueux de nous ou notre environnement. Pourtant, je suis sure que des tas de démarches et personnes font de leur mieux alors je garde confiance :)

          Bien à vous et bisous au petit chou!
          Cécile

        • Bonjour,le lait de noisette est excellent dans les crêpes et gâteaux donc plus besoin de lait de vache

  6. Bonsoir,
    Je prends connaissance de votre site et de l’article sur le lait de vache et je suis très intéressée. En effet, je suis confrontée depuis quelques à une constipation chronique de ma fille de 2 ans et 1/2. Certes, c’est la période de l’apprentissage de la propreté mais je suis arrivée à me demander si ce n’est pas liée à une intolérance au lactose contenu dans le lait de croissance. Elle se plaint d’avoir « mal au ventre » après chaque biberon.
    Ce qui n’arrange pas sa constipation est son refus de légumes. Je suis donc contrainte de lui donner de l’eau riche en magnésium type Hépar régulièrement.
    Ma question donc pour changer de lait : quel lait choisir pour éviter les carences et quels sont risques allergiques avec les laits issus de noix (amandes, noisette), qui semblent être les mieux adaptés ? Par ailleurs, vivant à l’ile de la Réunion, peut-on en trouver facilement ?
    Merci de votre réponse.

    • Bonjour Cathy,
      Concernant votre petite, il serait possible qu’elle soit intolérante au lactose. d’autant plus si dans la famille vous avez des origines géographiques diversifiées. Pour citer un extrait de l’article « Tout ce que vous devez savoir sur les produits laitiers: les pour et les contre »: « L’intolérance au lactose concerne 15% des nord-européens, 23% des centres européens, 80% des noirs et des latino-américains et jusqu’à 100% des amérindiens et des asiatiques. » C’est à prendre en compte!

      Si elle se plaint d’avoir mal au ventre après chaque biberon, écoutez son ressenti, il est très important. Souvent en grandissant, nous finissons par accepter ou intérioriser cette gêne, car nous ne cherchons pas la source ou ne voulons pas être confronté à cet état de fait: oui, je suis intolérant(e( au lactose. Et ce n’est pas grave! Le lait de vache étant d’autant plus critiqué quant à son impact sur la santé, ce n’est pas une perte ou une carence qui se profile, mais de nouvelles possibilités, plus saines!

      Je vous conseille d’essayer de bannir complètement pendant 2 semaines le lait de vache, pour vraiment voir la différence dans son ressenti et cibler si oui ou non, elle est intolérante.Pour le remplacement, pas de lait de soja avant 3 ans, vous avez le lait de riz (qui est très digeste et doux et pour lequel vous n’aurez rien à craindre en matière d’allergies). Vous pouvez essayer le lait de châtaigne ou d’amande, et observer ses réactions. Ces produits sont disponibles en BioCoop ou en grande surface. Si à la réunion, les grandes surfaces ne les commercialisent pas encore, c’est certain que la BioCoop le fera et qu’en plus vous serez assurés de leur origine biologique.

      Enfin, pour les légumes, il n’y a pas d’autre solution! Votre fille en a besoin, son corps et son système digestif aussi. Si vous avez du mal à lui faire manger des légumes, vous trouverez des conseils dans cet article: « Comment développer des habitudes alimentaires saines pour nos enfants ». Inspirez vous en, tenez bon et ne faites plus de sacrifices sur les légumes, ils sont à la base de son problème de constipation et ils sont la catégorie d’aliments la plus importante pour sa santé, aujourd’hui mais aussi pour toute sa vie :)

      Tenez moi au courant de vos avancées et bon courage Cathy!

  7. Merci pour cet article clair et tellement vrai. Moi aussi je suis convaincue des méfaits du lait de vache et ai commencé une éviction. Mon mari est prêt à me suivre quand je lui expliquerais pourquoi le fait d’arrêter le lait de vache pourrait le libérer de ses infections ORL à répétition comme je lui ai affirmé… J’ai un peu de mal a formuler une réponse. Pouvez vous m’aider ? Merci. Aurélie

    • Bien sur! L’intolérance au lait est très clairement mise en cause dans les infections ORL comme dans les fameuses « maladies des glaires » (sinusites, bronchites). En plus, si vous arrêtez le lait, vous sentirez un réel soulagement dans vos gênes mais il suffit d’une prise pour que les symptômes reviennent, alors tenez-vous y et voyez-vous même comment votre corps réagit!De nombreux thérapeutes le constatent: une fois les produits laitiers supprimés (tous les produits à base de lait: fromages et yaourts compris) les infections ORL s’évaporent!

  8. Bonjour,

    Merci pour cet article très complet et très intéressant! Je suis également très réservée quant aux bienfaits du lait de vache, vantés par la publicité et de nombreux médecins. Je me pose moi aussi une question par rapport aux laits végétaux pour les enfants. Mon fils de 26 mois a été allaité pendant un an et boit, depuis le sevrage, du lait de vache au petit déjeuner. Cependant, il développe de plus en plus de petits problèmes de peau (rien de très grave, mais il a facilement des plaques sèches, des petits boutons type eczéma, et récemment, une crise d’urticaire) et j’envisage donc de plus en plus de supprimer le lait de vache.
    Vous préconisez plus haut le lait de riz, mais je m’interroge sur l’apport en calcium car ce dernier en est dépourvu. Est-ce que l’alimentation équilibrée qu’il reçoit par ailleurs lui apportera la dose recommandée de 500mg/jour? Si non, comment combler ce manque? Pourrais-je ajouter un ingrédient au lait de riz que je compte faire moi même pour l’enrichir?

    D’autre part, ma fille de 8 mois qui est allaitée et diversifiée aura bientôt également des laitages (yaourts, fromages car elle refuse le biberon) autres que le lait maternel. Si je veux éviter le lait de vache, que puis-je lui donner sans risquer de la carencer?

    Merci d’avance pour votre réponse!

    • Bonjour Caroline,
      Vous faites bien de vous poser des questions sur l’alimentation de vos petits et les réels impacts qu’elle peut engendrer. Je vous encourage dans votre volonté de supprimer l’apport en lait de vache de vos enfants. certes, c’est une source de calcium mais qui s’accompagne d’une longue liste d’effets négatifs: le lait de vache est très acide au moment de la digestion et participe à un déséquilibre digestif et sanitaire, il est également très gras (des mauvaises graisses), souvent difficile à digérer, parfois nous y sommes tout simplement intolérants et enfin de plus en plus d’études mettent en corrélation la consommation de vache avec l’irritation de nos tissus, l’apparition d’allergies, d’infections ORL ou de sinusites à répétition, pression sur le foie, etc. La grande illusion consiste à nous paniquer sur notre apport en calcium « si j’arrête de boire du lait de vache, ok, mais j’ai peur pour mes os ou pour mon apport en calcium ». N’ayez pas peur! Une très grande quantité d’aliments sont riches en calcium mais sans présenter tous les désagréments et les déséquilibres du lait de vache. Je vous conseille vivement d’en apprendre plus grâce à l’article « Tout savoir sur les produits laitiers: les pour et les contre ».

      ce qu’il faut comprendre avec le calcium c’est que ce n’est pas une question de « combien en ingérons nous? » mais « combien en gardons nous? » Les études scientifiques (comme celle d’Ellis) nous montrent, qu’après avoir fait des prélèvements sanguins sur 25,000 personnes, celles qui buvaient 3,4 ou 5 verres de lait par jour avaient le plus faible taux de calcium!
      Et pour conserver le calcium mais aussi le magnésium et autres minéraux et vitamines, il faut éviter les milieux acides de digestion (et la viande et les produits laitiers sont les aliments les plus acidifiants qui soient). C’est un cercle vicieux.

      Une alimentation équilibrée: avec des légumes, des noix et des céréales complètes (le pain complet contient, à poids égal, presque autant de calcium que le lait) lui apportera tout ce dont il aura besoin. Les haricots (blancs, rouges, etc) ou le broccoli sont une parmi tant d’autres possibilités. Enfin, le fait que vos petits bougent et aient une activité physique est aussi important pour la solidité de leurs os que leur alimentation, pensez y!

      Pour votre petite de 8 mois, prenez un lait végétal (comme celui de riz) et commencez à lui donner des purées de fruits/légumes (si possible d’origine biologique) pour éduquer son palais et la maintenir parfaitement nourrie et sans carences! Veillez à diversifier et compléter les purées entre elles;

      Bonne aventure sans lait de vache! :)

      • Merci beaucoup pour votre réponse très complète! Elle me conforte dans l’idée de supprimer le lait de vache de notre alimentation…

  9. Bonjour,

    Je trouve votre article très intéressant et très clair. Néanmoins, je n’ai pas lu la file de commentaire mais il ne me semble pas qu’appraissent les sources. Un petit lien vers le rapport de l’OMS qui finirait de me convaincre ?

    Merci d’avance

    • Ca y’est ! J’ai trouvé le rapport. En fait, il me semble que vous n’en citez qu’une partie, celle qui est en faveur de votre thèse. Il n’en est pas de même de la suite :

      « En ce qui concerne l’apport de calcium pour prévenir l’ostéoporose, (…) Le paradoxe (que les taux de fractures de hanche soient plus élevés dans les pays développés où l’apport de calcium est plus élevé que dans les pays en développement où l’apport de calcium est plus faible) appelle évidemment une explication. A l’heure actuelle, l’ensemble des données indique que l’effet néfaste des protéines, en particulier les protéines animales et non pas végétales, pourrait être plus important que les effets positifs de l’apport de calcium sur le bilan calcique. » ici : ftp://ftp.fao.org/docrep/fao/006/ac911f/ac911f01.pdf

      Et si je ne me trompe pas, l’absorption de protéines animales (viande, etc…) freine l’absorption de calcium.

      • Ce n’est pas vraiment « ma » thèse, mais une réflexion de longue date parmi les chercheurs et les spécialistes de la santé autour de cette question du calcium. Et je ne vois pas en quoi ce passage va à l’inverse de cette réflexion: vous l’avez compris, les protéines animales freinent l’absorption de calcium et déminéralisent. Mais le lait est une grande source de protéines animales! et les produits laitiers dérivés aussi! En consommant du calcium laitier on consomme au même moment des protéines animales acidifiantes qui vont freiner l’absorption de ce même calcium.

    • Bien sur Anne! :)
      Le rapport en question est: Régime alimentaire, nutrition et prévention des maladies chroniques – Rapport d’une Consultation OMS/FAO d’experts, OMS, Série de Rapports techniques 916, Organisation mondiale de la Santé, 2003.
      En fait c’est un rapport conjoint à l’OMS et la FAO. Vous pourrez télécharger les deux parties du rapport ici: http://www.fao.org/WAIRDOCS/WHO/AC911F/AC911F00.HTM
      Mais parce que c’est un pavé, même si je vous conseille vivement de le feuilleter, voici quelques passages sélectionnés:

      « En ce qui concerne l’apport de calcium pour prévenir l’ostéoporose, les experts ont renvoyé aux recommandations de la Consultation FAO/OMS d’experts sur les besoins en vitamine A, fer, folates et vitamine B12. Le paradoxe (que les taux de fractures de hanche soient plus élevés dans les pays développés où l’apport de calcium est plus élevé que dans les pays en développement où l’apport de calcium est plus faible) appelle évidemment une explication. A l’heure actuelle, l’ensemble des données indique que l’effet néfaste des protéines, en particulier les protéines animales et non pas végétales, pourrait être plus important que les effets positifs de l’apport de calcium sur le bilan calcique. »
      (…)
      « Le rapport de la Consultation FAO/OMS d’experts sur les besoins en vitamine A, fer, folates et vitamine B12 a clairement établi que les recommandations concernant les apports de calcium étaient fondées sur des données sur le bilan calcique calculé sur la durée (90 jours) en Australie, au Canada, en Union européenne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et ne s’appliquaient pas nécessairement à tous les pays du monde. Les experts reconnaissent aussi que l’on a des raisons de plus en plus fortes de penser que les besoins en calcium pourraient varier d’une culture à l’autre pour des raisons alimentaires, génétiques, géographiques et de mode de vie. Ils ont donc formulé deux séries de recommandations : l’une pour les pays consommant peu de
      protéines animales, et l’autre fondée sur les données en provenance d’Amérique du Nord et d’Europe occidentale »
      (…)
       » Dans les pays où l’incidence fracturaire est élevée, on peut diminuer le risque en augmentant la quantité de vitamine D et de calcium dans l’alimentation des populations âgées. Il faut donc assurer un statut vitaminique satisfaisant pour ce qui est de la vitamine D. Si celle-ci provient surtout de sources alimentaires, par exemple lorsque l’exposition au soleil est limitée, il est recommandé d’en prendre 5 à 10 μg par jour. »
      (…)
      « Dans les pays où l’incidence des fractures est élevée, il faut consommer entre 400 et 500 mg de calcium au minimum pour prévenir l’ostéoporose. Lorsque la consommation de produits laitiers est limitée, on trouve d’autres sources de calcium dans les arêtes comestibles du poisson, les tortillas faites avec des limettes, les légumes verts à teneur élevée en calcium (par exemple, brocoli, chou vert frisé), les légumineuses et les produits tirés des légumineuses (par exemple, tofu). L’interaction entre l’apport de calcium et l’activité physique, l’exposition au soleil et la consommation d’autres éléments trouvés dans l’alimentation (par exemple, vitamine D, vitamine K, sodium, protéines) et de phytonutriments protecteurs (comme les
      composés du soja) doit être étudiée avant que l’on recommande d’augmenter la consommation de calcium dans les pays où l’incidence des fractures est faible, afin que les recommandations aillent dans le même sens que celles qui concernent les pays industrialisés »

  10. Pingback: Lait, allergie, mucus et infections repsiratoires récurrentes : tout est lié | Le Palais Savant

  11. Et le fromage dans tout ça ?

    • Madeleine, à voir la réponse envoyée à Romi qui se posait les mêmes questions que vous concernant la consommation de fromage!

      • Je ne trouve pas la réponse que vous avez donnée à Romi sur cette page (?)
        moi aussi, je me pose la même question.
        S.V.P pouvez-vous m’indiquez plus précisément où se trouve-t-elle? à moins que le commentaire soit effacé depuis (?)
        merci

        • La réponse à Romi était sur un autre article!
          La voici: « Merci Romi et félicitations pour vos décisions en matière d’alimentation!

          Dans le fromage, c’est différent. Les concepts sont modifiés car la caséine, la protéine présente dans le ait de vache et qui n’est pas assimilée par le corps, est coupée par:
          1.la présure
          2.les caséines alpha S1, S2 et Beta vont être coupées en petits morceaux par les enzymes du lait lui même mais surtout par les enzymes des bactéries, levures, moisissures
          3. avec la durée, le temps d’affinage, toutes ces protéines vont être découpées par les micro-organismes et devenir hautement assimilables.

          Bref, c’est pourquoi je vous conseille d’éliminer complètement le lait de vache en tant que tel mais de conserver certains produits dérivés pour ne pas trop vous chambouler ni les goûts de toute la famille. Stoppez et oubliez le lait, laissez vous un vrai mois pour observer les réactions. En sachant que votre corps va prendre plus de temps pour se débarrasser définitivement de tous les résidus, mais qu’au bout d’un mois vous commencerez déjà nettement à ressentir les bienfaits. »

          • moi aussi j’adorer le fromage ,mais j’ai trouver du fromage sans lactose un peu chère mais trés bon

          • isabelle ducher

            bonjour chère Cécile. je vous suis sur facebook.. et là (de nouveau) le stress par rapport à la consommation de produits laitiers de ma fille. je dis de nouveau car à chaque fois que je vais voir un docteur ou pédiatre je suis dans cet état. elle aura 5 ans le 2 septembre. historique : allaitement exclusif long, tres long (no comment please, c’était notre choix). j’avais meme arreté le fromage dont je raffole quand elle était bébé sur conseil d’un ostéopathe que j’avais consulté car elle se tortillait du ventre. quand à la creche ils lui avaient introduits les produits laitiers et notemment les yaourts, la cata (j’ai compris plusieurs mois après), c’était comme des sinusites, nez congestionné en tout temps, fatigue, se plaint que son nez la pique, et j’avais remarqué qu’elle était chaude. supression des yaourts a eu pour effet énorme diminution de l congestion nasale, mais cela continuait de moindre mesure mais elle se plaignait tjrs autant de son nez qui pique le matin et chaude. pb réglé le jour (c récent…)ou nous avons supprimé tous les laitages y compris le fromage. cette semaine rdv chez allergologue car rentrée à lécole et besoin d’un mot d’un specialiste pour pas qu’à la cantine ils la gavent de produits laitiers. sésame obtenu ouf. mais la phrase qui tue : il lui faut des apports en calcium pour sa croissance. argh. sachant que je stress car elle est petite (moi aussi). stt des jambes. en gros elle a 5 ans, en haut elle met du 6 ans et en bas du 4 ans. et elle est en courbe basse. et là le méga stress, comme vous voyez je n’en dors plus. c’est pour cela que habituellement nous n’allons jamais chez medecin car je n’entends que cela « lait de vache ». pour les tests d’allergo (négatif, j’ai du acheter lait de vace et de chevre). donc today mega stresse, je lui fais des cérales avec du lait de vache……. (d’hab elle boit lait de soja enrici en calcium mais alors sucré ca je n’aime pas le principe marque alprosoja), honte à moi je sais…………….. (mais imaginez dans quel état je me trouve pour faire cela) et là elle a mangé les cérales mais a refusé de boire le lait car pas bon. c’est pas la première fois que j’essaie apres ces satanées visites chez docteur. d’un coté je me dis qu’elle ets pas folle. elle a un sens de la diéttique….. vous verriez…… si je cache un mini morceau d’épinard ells va le detecter au gout…. d’un autre coté j’avais envie de pleurer. (a cause de moi elle va rester petite, c ma hantise). je dis tjrs qu’elle n’a pas le temps de developper le corps car elle developpe son cerveau. elle memorise tout, est créative, dabnse chante s’exprime. mais elle est petite. et me voila donc en pleine nuit en train de chercher des complements de calcium pour elle……….. je sais vous allez me dire que je suis surement dans le juste de l’avoir allaitée et d’éviter le lait. (je lui donne du fromage pate cuite, quand elle reclame uniquement, pas la portion quotidienne systématique). mais je sais que je n’est pas assez. et les légumes depuis un an n’en parlon pas elle n’en veut plus. je ne me dit que cela reviendra. par contre en poids elle est courbe du milieu. donc elle bien dodue. donc oui surement que je suis sur la bonne voie mais s’entendre dire que son enfant est trop petit car il ne boit pas assez de lait (ce qui à la base était mon choix), je vous assure que c’est traumatisant pour la maman………. pour rebondir sur l’histoire des caseines, elle va faire un prise de sang prsecrite par l’allergologue (ct un jeune by the way) qui n’avait jamais entendu parlé de pb orl suite à consommation de produits laitiers…. sisi, j’ai cru m’évanouir… (je suis une mauvaise mere qui nourrit mal mon enfant et en plus nous sommes des ET…….) moi si je bois du lait, j’ai des cernes, ca me tire sur le foi et faut que je dorme, si je mange du fromage (j’adore…..) mais le lendemain c’est écoulement nasal épais par la gorge, et gorge qui pique voir carrément ganglions selon le fromage mangé (si pate crue ou cuite). donc les caséines absentes du fromage je ne comprends pas. (et pour tant j’ai l’effet gorge qui pique avec fromge a pate cuite ou il n’y a plus de lactose pourtant, et alexandra aussi dans une moindre mesure certes). les fromages contiennent des caséines non? peut etre moins que dans le lait brut mais ils en contiennent tjrs il me semblait? sinon je ne comprends pas ce qui nous cause ces effets dans nez et gorges apres consommation de fromages ou yaourts. ps : je fleurte avec les 1.60m et son pere 1.70 et il a grandi tardivement. les amandes n’en parlons pas non plus elle refuse encore les oleagineux, trop gras je pense pour elle. Merci à vous

  12. Bonsoir,
    Merci pour votre article ! Le lait, quelle calamité ! J’ai arrêté d’en boire seulement à 40 ans , j’en ai actuellement 45 ! Disparu l’ acné…il était temps!!!!ma fille ado de 15 ans a beaucoup d’acné, je suis sûre que sa consommation de fromage à base de lait de vache et yaourt y est pour quelque chose ! je lui achète maintenant des yaourts au lait de chèvre : c’est aussi une bonne source de calcium. Nous mangeons aussi du fromage de chèvre et de brebis. Elle refuse de prendre du lait de riz enrichi avec du calcium qui provient d’une algue marine, la lithothame, et dont moi je raffole !!! Nous consommons des légumes verts, elle, 2 verres de jus d’oranges bio (matin et à 16 h).
    Lait de chèvre, lait de vache, les difficultés sont-elles les mêmes? la chèvre est plus petite que la vache…..
    Quand le lobbying du lait de vache aura cessé, cela,sera un grand pas pour notre alimentation. Consommons des fruits et légumes oui, mais bio, car ceux sur les étals des super-hypermarchés sont dénués de toutes vitamines et éléments nutritifs dignes de ce nom, qu’en pensez-vous ?
    Et que les gens le sachent, le bio est accessible, faut juste savoir où nous mettons la priorité!!!!!! Attention, le bio dans les super-hypermarchés est hyper cher, hormis leurs propres produits ! mais cela est un autre débat!
    Bien cordialement !

    • Bonjour Marie,
      Le lait de chèvre contient moins de caséine du type alfa 1, responsable de la plupart des allergies au lait de vache et également moins de lactose (même s’il en présente quand même). On lui attribue des valeurs nutritives très intéressantes mais la logique reste la même: c’est un lait animal! Donc, il pourra continuer à présenter des problèmes de digestion, irritabilité des tissus, etc.

      Mais pour vos apports en calcium, vous n’êtes pas obligée de recourir à des laits, fromages ou yaourts, d’autant plus si vous sentez que cela vous fait réagir. Les produits végétaux en contiennent également!

      Je peux comprendre que votre fille de 14 ans refuse de boire du lait enrichi au calcium de lithothame, l’adolescence est une période où ne nous souhaitons pas consommer différemment de la norme et où nous avons un aversion pour de nouveaux goûts. Essayez plusieurs prises, progressives et d’insister sur tous les bienfaits qu’elle en retira. A cette époque: c’est clairement l’acné qui fait le plus souffrir! c’est votre porte d’entrée :)

      Je vous rejoins totalement sur le bio! Mais il vaut déjà mieux en consommer en super-marché que pas du tout.. Prendre goût au bio et à privilégier un budget pour ce que nous consommons, ça prend du temps et beaucoup de prise de conscience.

  13. Bonsoir, par quoi peut-on remplacer le beurre et les yaourts???

    • Pour le beurre, je vous conseille de découvrir l’huile de coco! L’huile de coco est une graisse qui est nutritionnellement très très intéressante (et délicieuse, notamment sur le pain ou dans les gâteaux). C’est une graisse qui est rapidement utilisable par l’organisme, elle améliore notre digestion, elle est excellente pour le système immunitaire et le coeur, et c’est une graisse végétale. Et d’un point de vue du goût, je trouve qu’elle remplace très bien le beurre, notamment sa texture. En plus, elle résiste très bien aux températures chaudes et peut servir comme huile de cuisson, sans perdre ses bienfaits pour le corps.
      Enfin, c’est une huile multifonction: elle est dans vote cuisine mais elle peut tout aussi bien vous servir de désinfectant à appliquer sur une piqûre ou une rougeur, comme crème sur la peau ou comme démaquillant! Un produit naturel plein de possibilités :)

  14. Bonjour Cécile,

    je viens de découvrir votre blog et je le trouve très instructif et bien construit. Merci pour toutes ces informations et ces astuces.
    Je vous écris aujourd’hui car j’ai besoin de conseil et d’être rassurée par rapport à l’alimentation de mon fils de 19 mois. Il a arrêté de prendre le sein à 14 mois de lui même, et je lui ai donné par la suite du lait de vache (de croissance, comme ma conseillée ma puéricultrice), mais voilà je me suis rendue compte, il y a peu, que le lait de vache est mauvais pour la santé en regardant un reportage.
    J’ai lu que des mamans remplaçaient le lait de vache par des laits végétaux mais beaucoup de personne autour de moi me disent de ne pas lui donner ces « nouveaux laits » car nous n’avons pas assez de recul dessus. Je ne sais pas quoi faire, cela me fait peur, j’ai peur que mon fils soit carencé si je passe à un autre lait… Il a une alimentation bien équilibrée, mange quasiment que des légumes, des fruits et des céréales (riz, quinoa, millet).
    Si vous pouvez m’éclairée sur ce sujet j’en serais ravie :).

    • Bonjour Cindy,
      Je comprends bien votre préoccupation, et je vous conseille de lire mes réponses précédentes (dans la section Commentaires) car beaucoup de maman, comme vous, m’ont posé ces mêmes questions.
      Ces « nouveaux laits » ne sont pas « nouveaux » car ils sont à base de céréales et de graines aussi vieilles que le monde, et dont les bénéfices prou la santé sont certains. Avec l’alimentation que vous citez et que vous lui proposez (légumes, fruits, céréales), il n’y a pas de risque de carence. Bref, lisez mes réponses précédentes et ne vous inquiétez pas! c’est au contraire un changement très positif pour votre petit :)

  15. Merci beaucoup pour avoir pris le temps de me répondre :). Je suis maintenant rassurée.
    Bonne continuation

  16. Bonjour Cécile, j ai entamé un regime alimentaire et on m’a indiqué que si je n arrivais pas.à perdre, c est car je mangeais trop.de.lait de vache et de yaourts! alors je me suis mise au lait et yaourt de soja, mais je trouve cela très sucré. qu en pensez-vous, merci

    • Bonjour Eve,
      Je ne peux m’empêcher de remarquer que vous parlez de « régime alimentaire entamé ». A ce propos, je vous conseille vivement de lire cet article: http://www.lepalaissavant.fr/comment-perdre-du-poids-oubliez-les-regimes-repensez-votre-alimentation/ qui me semble capital pour comprendre le fonctionnement de notre corps et pourquoi l’approche « régime » n’est pas appropriée pour ce que vous souhaitez entreprendre (retrouver une santé et un corps physique qui vous mettent à l’aise et ouvrent vos perspectives?)
      Quand au remplacement pour le lait de vache et le yaourt, pourquoi ne pas diversifier vos approches? Certes le lait de soja est végétal mais il est une très forte source de protéines. Pourquoi ne pas inclure des laits de riz ou d’amande pour couvrir des besoins différents? Quand à l’idée de dessert, avec le yaourt, peut être pouvez-vous essayer de sortir du cadre « dessert à la fin du repas » et commencer plutôt par manger des fruits 30 minutes avant le repas, manger votre plat principal et se passer de dessert? Je comprends que vous essayez de réduire vos apports en sucre. Une des meilleures approches est de ne plus s’accrocher au dessert de fin de repas (certes, culturellement très ancrée) mais riche en sucres cachés et satisfaire vos besoins en sucre 30 minutes avant le repas avec le sucre des fruits, accompagné de fibres pour aider à mieux le digérer. Pour plus d’informations sur le sucre, c’est par ici: http://www.lepalaissavant.fr/le-sucre-histoire-dune-drogue-contemporaine/
      Bon courage Eve, croyez en vous :)

  17. Merci beaucoup pour votre gentillesse et votre réponse!

  18. Bonjour,
    cet article m’a été très instructif et m’est apparu complet et intéressant, mais je me pose quelques questions sur l’utilisation du lait dit végétal dans la cuisine, surtout en pâtisserie car grande fan de gâteaux ! Si je peux remplacer le beurre par l’huile de coco, le lait végétal peut-il remplacer si facilement le lait animal pour pâtisser?
    Je m’inquiète aussi sur le coût de ces aliments, j’ai en effet un budget serré et il m’est difficile d’adapter une alimentation saine (et sans lait animal) du fait de mon statut d’étudiante. Il m’a été conseillé toute fois de privilégier le poisson comme aliment principal car considéré comme une nourriture apportant énormément de bienfaits d’après les sites culinaires. Mais je reste méfiante vis-à-vis de ces informations, puisque déjà témoin des fausses croyances sur la viande et le lait de vache. Que pensez-vous pouvoir me conseiller ?

    • Bonjour Meï,
      Merci! Pour les pâtisseries, ne vous inquiétez pas, toutes sont réalisables avec du lait végétal! Le lait de riz en général, est très plébiscité. J’ai trouvé cette adresse très intéressante de recettes à base de lait végétal (et les quantités correspondantes): http://www.cfaitmaison.com/bio/oeuf.html
      Concernant ton statut d’étudiantes (et le budget serré qui vient avec), je comprends ta position mais en ayant une vision d’ensemble, l’accès à une alimentation saine te paraîtra plus facile. La viande est la catégorie la plus coûteuse du budget alimentaire des ménages, c’est pourquoi si tu réduis ta consommation de viande (à 2 fois par semaine par exemple, voire encore plus rarement, c’est tout à fait possible), tu réduiras considérablement ton budget au même temps. De quoi re-allouer ces fonds à des produits bio, de qualité ou qui te font plaisir. Une alimentation à dominante végétale sera très positive pour ton porte monnaie et ta santé! N’hésite pas à découvrir le vaste monde des légumineuses et à trouver des recettes délicieuses pour assurer cette transition avec le sourire. Ensuite, lorsque tu souhaiteras consommer de la viande, tu pourras choisir des morceaux de meilleure qualité et prioriser le poisson. Car, en effet, le poisson est plus intéressant que la viande d’un point de vue « santé » mais il ne faut pas oublier que les ressources en poisson sont à un stade critique (surexploitées) et qu’il faut consommer des poissons qui peuvent se renouveler (voir le guide Slow Food des poissons à consommer: http://www.slowfood.com/slowfish/filemanager/guide/FRAmangiamoligiusti.pdf). Bref, avec une base végétale et de qualité, ta santé et ton budget devraient très bien se porter :)
      PS: Un article sur comment gérer budget + alimentation de qualité est à venir!

  19. Merci beaucoup! :D Me voilà plus rassurée, en attendant votre nouvel article je vais pâtisser en mode « végétal » pour la peine! ^_^ Bonne continuation.

  20. roland géraldine

    bonjour, J’ai trois enfants dont ma petite dernière de 3mois 1/2 que je n’ai pu allaiter : césarienne programmée 3 semaines avant terme et du coup une montée de lait absente, donc au bout de 15 jours je n’avais plus de lait. Elle a montré une intolérance aux protéines du lait de vache et est donc en lait sans lactose avec gélopectose. Cependant, je me demande si un mélange de lait végétal serait bien pour elle, car elle n’est pas encore bien grande ou dois je attendre l’age de la diversification ou meme plus tard ? donc mes questions : à quel âge je peux commencer à lui donner des laits végétaux ? et quels mélanges ? merci.
    cordialement.

  21. officialhealthtips

    On a encore faille se faire avoir ! Je ne supporte plus cette société de menteurs !

  22. « C’est vrai, nous sommes la seule espèce qui se nourrit volontairement et en grande quantité du lait d’une autre espèce »

    On est aussi la seule espece à faire des fellations et personnelement, je m’en passerais pas pour une aussi mauvaise raison.

    • Sacré David, tu m’as l’air d’avoir bien réfléchis avant d’ouvrir la bouche..
      Merci de ton illustre participation, un véritable expert cet homme là !

  23. mdr, mais faux ! il vaut mieux observer la nature ;-)

  24. bonjour Cécile,
    Je suis ravie de tomber sur ce blog ce soir, de vrais échanges de conseils….
    Nous entamons mon ami et moi une sérieuse réflexion sur nos habitudes alimentaires concernant le lait de vache et ses dérivés. Le pas à franchir est difficile, nous sommes normands et baignons ds le lait de vache depuis notre tendre enfance, un frigo sans fromage, sans beurre ni crème est un frigo dans lequel il manque nos ingrédients » de base ». Cela étant dit ns avons récemment pris conscience des méfaits d’une consommation trop importante de lait de vache et de tous les mensonges qui l’accompagnement. Nous tentons dc un arrêt de ces produits, ma décision étant motivée par la présence de mes 2 loulous. Mon 1er garçon qui a 2 et demi a malheureusement suivi notre mode alimentaire et adore le camembert et son biberon de lait ( lait de croissance ) encore plus depuis l’arrivée de son petit frère (3 bib/jour). Allaité jusqu’à 10 mois je pensais lui donner le meilleur ms c’était sans compter tt le mauvais que ns lui avons donné depuis, et maintenant, alors que je tente de lui faire découvrir des variantes il les repousse ( la crème dessert chocolat à base de lait de riz a été un véritable échec , même les crêpes au lait d’amande n’ont pas trouvées grâce à ses yeux ) seuls les yaourt au soja et fruits semblent passer de tps en tps….
    Mon inquiétude devient plus grande vu que je pense arrêter l’allaitement de mon 2ème garçon âgé de 7 mois, la diversification est bien installée, les purées et compotes maisons ont un franc succès, ms mes enfants sont des « tétouilleurs » et comme le biberon a pris le relais du sein pr le 1er, je pense agir pareil pour le 2ème, enfin presque puisque sans produits laitiers. Je cherche le lait idéal . J’ai lu vos précédentes réponses, vous préconisez le lait de riz, ms dois je comprendre par là lait de riz « simple », où faites vs aussi référence aux laits infantiles à base de riz vendus en pharmacie, préconisé pr les enfants intolérants ou allergiques au lactose, protéines de vache? Que savez vous du lait d’avoine pour les tous petits? Je n’en trouve pas en format lait en poudre.
    Merci de vos éventuels conseils.

    • Bonjour Sab,
      ravie de vous compter parmi nos lecteurs, votre démarche est super! Surtout pour des normands :) Bravo!!
      Je vous conseille d’allaiter aussi longtemps que vous le pourrez.. Je sais, ce n’est pas évident! Mais c’est la meilleure alimentation que vous pouvez leur donner. Mais si vous voulez passer au lait, je vous conseille le « vrai » lait de riz, pas en poudre. Vous pouvez également donner des petites doses de lait de vache (mais de très bonne qualité) et si vous constatez qu’il a des problèmes ORL, arrêtez le lait de vache et les produits laitiers! Le lait d’avoine si petite, je ne vous les conseillerai pas.
      Essayez de garder votre lait maternel (le meilleur! et de très très loin) de passer à du lait de riz, très peu de lait de vache (ou pas du tout) et des purées de légumes/fruits bio comme conseillé sur cet article: http://www.lepalaissavant.fr/comment-developper-des-habitudes-alimentaires-saines-pour-vos-enfants/

      Plein de bonnes choses à vous et votre famille! Votre démarche est géniale, vous faites vraiment au mieux pour vos enfants, tout ira bien :)

      • bonjour, Cécile

        je suis bien contente d’avoir lu votre article et d’avoir vu écrit noir sur blanc tout ce que j’avais entendu dire sur les laits végétaux.
        je me suis convertie aujourd’hui (mieux vaut tard que jamais) au lait de soja car je cherchais un substitut à mon bol de lait de vache du petit déj puisque je le supporte de moins en moins.

        je mettrais toutefois un bémol dans votre réponse à Sab : vous l’encouragez à continuer d’allaiter le plus longtemps possible comme je le suppose, vous devez encourager de nombreuses mamans et c’est une démarche tout à fait honorable. mais je pense qu’elle ne s’applique pas forcément à toues les mamans car certaines mamans sont sous traitement médical ou n’ont pas d’alimentation équilibrée ou une bonne hygiène de vie et les médicaments et autres substances (je pense notamment à la nicotine pour les fumeuses) passent dans le lait maternel….

        je vais surveiller de près les effets de changement de lait sur mon organisme quitte à convertir aussi ma petite famille!!!

  25. Bonjour, je voudrais savoir est-ce que le lait de vache fait grossir :s

  26. Merci beaucoup pour votre article, qui est à la fois très complet et très bien expliqué.
    Je ne m’étais jamais posé de question sur les produits laitiers, même si pourtant j’ai toujours su que j’avais un peu de mal à digérer le lait.
    Mais je suis maintenant maman et je me pose plein de questions pour donner le meilleur à mon fils. Bien sûr, cela passe par l’allaitement et, malgré 3 premiers mois chaotiques où j’ai été obligée de lui donner du lait en poudre en plus de mon lait, aujourd’hui il a 1 an et est exclusivement allaité depuis ses 3 mois. Cependant, je travaille et tirer mon lait devient de plus en plus pesant donc j’envisage de lui donner autre chose quand il va chez sa nounou (mais conserver les tétées à volonté quand il est à la maison). Avant de lire votre article, et d’autres, concernant le caractère nocif du lait, je pensais lui donner des yaourts et petits suisses pour remplacer les biberons de mon lait. Mais alors, que puis-je lui donner ?
    Je précise que quand il ira chez la nounou, il aura une tétée du matin et une autre le soir (et certainement une lorsqu’il rentre à la maison) et donc autre chose le midi et au goûter.Mais quoi ? Car à la fin de votre article vous dites « Une contre indication à prendre en compte: pas de laits végétaux pour les nourrissons (pas de lait de vache non plus d’ailleurs!), uniquement du lait maternel, destiné spécifiquement à leur croissance. »
    Mais d’ailleurs jusqu’à quel âge devrait-on idéalement allaiter un bébé ?
    (Je pose surtout cette question par rapport à la pression que nous les mamans devons subir de la part de l’entourage, des médecins et de la société en règle générale, quand nous allaitons plus de 6 mois !!)

    J’ai également une autre question : par quoi remplacer les yaourts (à part les desserts au soja) et la crème fraîche ? (notamment la crème fraîche épaisse)

    • Bonjour Hélène, pour les solutions qui se présentent à vous pour votre bébé, voyez cet article qui traite de la question: http://www.lepalaissavant.fr/comment-developper-des-habitudes-alimentaires-saines-pour-vos-enfants/ maintenant qu’il a un an, il peut passer aux aliments solides. Félicitations d’avoir insisté pour allaiter votre petit aussi longtemps que possible, ça a du être très pesant et compliqué mais c’est un magnifique cadeau que vous lui avez fait! :)
      En règle général, les incroyables vertus du lait maternel sont désormais de plus en plus reconnues après la grande mode du lait en poudre, véritable contradiction pour les besoins du bébé. Certes, ils sont « pratiques » mais votre lait maternel est un nectar d’une richesse inouïe, de très très loin la meilleure alimentation que vous pouvez offrir à votre bébé pour une croissance optimale. Nous revenons peu à peu à la nature et à notre développement originel. On conseille d’allaiter son petit jusqu’à 1 an voire 2 ans si c’est possible! en introduisant des aliments solides dès les 6 mois.

      Pour les yaourts, comme je l’expliquais dans un précèdent commentaire: changez tout simplement votre logique! Passez aux fruits 30 min avant les repas (toutes les explications ici: http://www.lepalaissavant.fr/manger-selon-la-naturopathie-les-associations-alimentaires/) pour apporter cette part de sucré si appréciée et pour la crème fraîche, le lait/crème de coco est une très bonne solution (ou d’avoine). Il y en a plein! Trouvez celui qui VOUS convient, nous sommes tous différents.

      • Merci beaucoup, Cécile, pour votre réponse.
        Je compte l’allaiter jusqu’à ses 2 ans puis le sevrer petit à petit. En fait, c’est quand il est chez la nounou que je me sens « obligée » de lui donner un laitage… que je ne sais pas trop par quoi remplacer (car pour le soja il est encore trop petit). Je vais déjà cesser de lui donner un laitage le midi, car son repas est assez conséquent, par contre pour le goûter, à part un fruit et un morceau de pain, c’est tout ce qu’il aurait si j’enlevais le yaourt… Auriez-vous des suggestions, peut-être ?
        J’aime beaucoup le lait d’avoine, mais quel dommage qu’il n’existe pas de « yaourts » au lait d’avoine !!

  27. Bonjour,

    J’ai évincé depuis quelques semaines tous les produits laitiers de mon alimentation sans vraiment les remplacer, à part les yaourts que j’ai remplacé par des yaourts au soja.
    Pratiquant la musculation, j’ai besoin d’un apport en protéines plus importants, je consomme de la protéine de soja et vais bientôt testé un mélange de protéines végétales, mais je me pose des questions sur les protéines de lait.
    Les fabricants de protéines pour la musculation produisent des isolats de protéines de lait (protéine de lactosérum isolée) et même des isolats de protéine de lactosérum hydrolysée. Dans ces cas-là, il n’y a plus ou presque de graisses (donc plus de graisses saturées), plus de lactose et pas de caséine non plus. Pensez-vous que ces isolats de protéines peuvent être nocifs, à part le fait que ce soit des protéines animales?

    • Très bonne question Romain! Je ne saurais pas vous répondre sur l’aspect technique mais je saurais vous répondre par rapport à ça:
      quand nous mangeons quelque chose, notre corps s’appuie sur le goût, l’odeur, la couleur, la consistance de l’aliment pour l’identifier et savoir comment le digérer et l’assimiler au mieux. C’est pourquoi les composés extraits d’un aliment (comme les protéines) auront toujours un défaut: ils sont isolés, votre corps ne peut pas les identifier avant que vous les mangiez, et donc ils seront moins bien digérés et assimilés. Bref, autant que vous le pouvez, assurez vos besoins en protéines (et tous les autres nutriments) par une vraie alimentation! Un plat de lentilles avec du riz, des épices, quelques légumes: quelque chose de goûteux et de rassasiant. Voilà comment assurer un très bon apport protéique pour vous et votre activité sportive!
      Petite remarque aussi: pour vos remplacements de produits laitiers, diversifiez les sources et gardez les produits à base de soja 2 à 3 fois par semaine. Pas plus!

  28. Bonjour, intolérante au lait de vache et consciente depuis plusieurs années qu’il n’est pas du tout fait pour nous j’essaye de l’éliminer de notre alimentation familiale mais j’ai quelques difficultés pour certains aliments comme le beurre salé (je suis normande). J’allaite encore mon fils de 2 ans 1/2 mais il est diversifié et mange comme nous. Je souhaiterais ne pas lui faire prendre goût aux plats contenant du beurre afin qu’il n’ait pas de difficultés a les supprimer plus tard car nocifs. Par quoi pourrais je remplacer le beurre dans les pâtes, les gâteaux.. Merci beaucoup pour votre article avec lequel je suis à 100% d’accord; Mon souhait serait que tous se rendent enfin compte de cette « vacherie » qu’est le lait! Mais pas évident de ne pas paraitre « bizarre » auprès des membres de ma famille et belle famille habitué à basé leur alimentation sur le lait de vache et qui ne comprenne pas que je refuse que mon fils avale du lait, des yaourts ou du fromage.

    • Bonjour Maureen et félicitations pour votre très bonne démarche!

      Oh non, ce n’est pas facile et encore moins pour les bretons/normands qui ont baigné culturellement dans le lait et tous ses produits dérivés. Chez vous, ce n’est presque plus un aliment mais une part de votre identité! Et j’imagine que lorsque vous passez à de nouvelles habitudes alimentaires, les réactions de votre famille doivent être très directes et pleines d’incompréhension. Prenez le temps de leur expliquer votre raisonnement mais n’attendez pas leur approbation pour vous sentir bien dans vos baskets et avec les choix que vous avez pris. VOUS faites ce qu’il y a de mieux pour vous et votre famille. Point barre! Vos familles ont une histoire différente, des connaissances différentes et ils réagissent du mieux qu’ils peuvent avec les connaissances qu’ils possèdent. A chacun son évolution! Et même, plutôt que de les convaincre par la raison et les arguments, montrez leur à quel point vous vous sentez mieux ainsi, répondez leur avec le sourire, et cette attitude de bien-être vaudra mieux que mille discours.

      Ce qui me fait rebondir sur votre question car par exemple, un grand nombre de personnes font leurs pâtes avec de l’huile d’olive et ne se poseraient jamais la question du « comment pourrais je remplacer le beurre dans les pâtes ». je pense donc que votre problématique est davantage culturelle et faites d’habitudes. Découvrez des recettes venues d’ailleurs pour sortir du cadre alimentaire normand (espagnole, asiatique, italienne, mexicaine, etc.) et acceptez que certains goûts vont vous paraître bizarres au début. C’est l’aventure! mais vous vous y habituerez :) Et si vous voulez faire un gâteau avec du beurre, faites le! mangez le en toute conscience, vous rappelant de quoi il est constitué mais vous rappelant également que c’est un moment rare, dont vous voulez profiter, et que votre corps sait que vous prenez soin de lui. Ne soyez pas parfaite! Soyez plutôt vous même et flexible face à votre assiette :)

  29. Bonjour,
    depuis que j’ai arrêté la pilule (Diane 35, spéciale anti-acné) il y a 8 mois maintenant, je souffre de crises d’acné qui me gâchent la vie. Je suis une grande consommatrice de lait et de yaourts en tout genre et de tout ce qui est à base de lait, type crème glacée, milk-shake, fromage à tartiner etc. Certains jours je peux boire du lait pur comme un boirait de l’eau! On m’a dit que mon acné rebelle et persistant (j’ai 34 ans quand même!!) pouvait venir de la molécule de lait et que mon corps sortait tout ça par une sorte d’inflammation des pores de ma peau, à travers l’acné donc. Qu’en pensez-vous? Est-ce vraiment plausible?

    Je souhaite faire un test pendant 2-3 mois et ne plus consommer aucun produit laitier. J’ai trouvé du lait d’avoine et du lait de soja à la vanille en remplacement, et c’est pas mauvais.

    Lauriane

    • Bonjour Lauriane,

      Oh oui, c’est tout à fait plausible! Pour votre acné comme pour votre santé en général, je ne vous conseille vraiment de ne pas « boire du lait pur comme on boirait de l’eau »! Avec le lait et tous ces produits dérivés que vous consommez en grande quantité, vous mettez vraiment votre corps sous pression, et de nombreux déséquilibres en découlent. Notre relation aux produits laitiers est souvent physique (le goût) mais aussi mentale (la texture du lait, sa couleur est rassurante, réconfortante voire maternelle) ce qui tend à augmenter notre addiction aux produits laitiers. Pourtant, une fois que vous aurez intégré et vraiment pris conscience de comment votre corps fonctionne, quels sont ses besoins, et pourquoi en lui donnant une alimentation « moyenne » vous aurez des résultats sur votre santé « moyens », une nouvelle dynamique est possible.
      Si votre acné vous gâche la vie sachez que votre corps, lui, ne l’entend pas de cette manière. Il ne fait pas jaillir cet acné pour vous emmerder mais pour vous faire passer un message! Et il n’a surement pas trouvé d’autre moyen que votre peau pour s’assurer que le message soit bien compris..
      Enfin, nous conseillons de n’appliquer sur la peau que des produits qu’on pourrait mettre dans sa bouche. Et oui! Notre peau aspire TOUT ce que l’on met dessus et ces substances vont directement dans notre sang. Passez aux produits naturels comme l’huile de coco par exemple. Excellente en cuisine et dans votre salle de bains!

  30. Pingback: Pourquoi et comment remplacer le lait de vache ...

  31. Bonjour Cécile,
    un sujet intéressant qui me culpabilise sur le fait d’avoir laisser mes enfants boire du lait de vache jusqu’à leur majorité .. toutefois, votre proposition de remplacer le beurre par de l’huile de coco me laisse perplexe suite à un article lu sur :
    http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=noix_coco_nu

    « Dans la noix de coco, environ 90 % des lipides sont sous formes d’acides gras saturés, ce qui est particulièrement élevé pour un aliment d’origine végétale »

    Par contre que proposez vous pour la consommation de fromages au pays du fromage ?
    Il est préférable de se tourner vers la brebis et la chèvre apparemment….

    Merci,

  32. Je souhaiterai supprimer de mon alimentation le lait et ses dérivés mais je ne sais vraiment pas comment faire car on en trouve partout et j’en suis une grande consommatrice (yaourt, fromage blanc,crème fraiche allégée…..)
    que puis je utilier en remplacement. Peut on utiliser les laits végétaux dans la cuisine ?

  33. Bonjour,
    Dieu Notre Père a dit : »Tu ne mangeras pas de sang ni de graisse »
    Compte tenu que le lait est constitué de graisse et d’eau ,la réponse au sujet en question se trouve dans la parole sainte révélée en Jésus .Seuls les bébés et les petits des animaux peuvent en consommer mais uniquement le lait maternel et ce pendant une période courte et bien déterminée.
    Tous les produits animaux sont mauvais pour la santé.N’est ce pas que la vache et le lion vont paitre ensemble dans le millénium qui approche et l’homme a des produits végétaux variés source de vitamines,vitalité et vie depuis la création originelle.En tout cas,pas de carnivores au ciel,ayons donc le bon sens de suivre la parole sainte et soyons les véritables ambassadeurs du CHRIST sur terre.

  34. Bonjour,

    je voudrais rajouter à tous ces commentaires que j’ai supprimé le lait de vache et tous ses dérivés ( mais cela m’est très difficile … ) non seulement pour ma santé ( adieu triglycérides et cholestérol !!!) par respect pour les vaches et les petits veaux ! vous n’êtes pas sans savoir la pauvre vie de misère qu’ils ont en général ! pauvres petits veaux séparés de la mère dès que le lait arrive pour pouvoir le vendre, et eux sont dans des espèces de cages d’où ils ne peuvent pas bouger, pour grossir plus vite ! il y a une vidéo sur you tube qui montre une séparation , et encore là, c’est bien gentil, mais quand meme déchirant !!! et maintenant il y a des usines à vaches … elles sont sur des étages, genre HLM sans jamais voir ou sentir l’herbe sous leurs pieds, comme les poules en batterie, en fait ! c’est intolérable ! ces pratiquent me révoltent au plus haut point ! et tout ça pour voir le déballage de tous les produits en super marché, des rayons entiers de yaourts et cie, toujours des  » nouveautés  » c’est obscène ! !!!
    alors, SVP, essayez, petit à petit on y arrive ! le plus dur pour moi a été de supprimer le fromage ! tellement facile, un petit bout de pain et hop !

    je bois du lait d’avoine, c’est très bon, je me méfie un peu du soja … là aussi, il y a des familles en amérique du sud qui sont expropriées pour exploiter leurs terres en soja …

    et je ne mange pas d’animaux, non plus !

    merci pour eux !!!
    ..

  35. Hello moi aussi je voudrais vous remercier pour votre article tres interessant… j ai egalement besoin de votre aide..j ai deux enfants une fille de 7 ans et un garcon de 5 ans ma fille ne consomme pratiquement pas de produits laitiers a base de vache j avoue qu avant ca m inquiete bien que maintenant plus du tout bien au contraire par contre mon garcon consomme tjs un bib le matin et le soir probleme lait de vache…j avais comme beaucoup de personnes aucune vrai connaissance du lait de vache..j essaie de change de lait j ai commence par le lait de noisette et d amande mais ils n aiment pas donc je melange les deux pour l instant (lait de vache lait de noisette ou d amande)je ne sais pas comment passer du lait de vache a un lait vegetale en douceur pour mes enfants surtout pour mon fils qui adore ca…il accepte que le lait de vache des idees? D autre lait?

  36. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour votre site.
    J’ai décidé depuis une dizaine de jours, après discussion avec la responsable d’un magasin « biocoop » autour de «la phytothérapie » et plus particulièrement sur l’efficacité de « l’harpagophytum » ou du « curcuma » pour les douleurs d’arthrose,
    -de commencer plutôt par cesser de boire et de manger des produits à base de lait de vache et de faire un régime sans gluten, pour voir si mes douleurs articulaires surtout cervicales qui m’handicapent périodiquement pouvaient disparaître (ou s’atténuer) .
    J’ai 61 ans et je prends 2 cachets par jour de vit D pour mon ostéopénie.
    Seulement je crains de ne pas savoir équilibrer naturellement mon alimentation par rapport aux carences en calcium que ce « régime » pourrait engendrer…Comme vous le dites dans votre site : c’est qu’actuellement je n’ai pas de carence, mais c’est le calcium et la vit D qui ne se fixent pas ….Depuis que j’ai supprimer le lait de vache , j’ai tendance à augmenter la rations de calcium végétaux de peur d’en manquer !

    2)Dans beaucoup de menus , on propose le yaourt de soja : or, avec une mastose, on m’a déconseillé hormones et soja…Par quoi, peut-il être remplacé ?
    Est-ce que les laits végétaux peuvent à eux seuls jouer le même rôle ?
    Mais à quelle dose journalière les consommer? sachant que je mange de temps en temps des yaourts de brebis ou de chèvre.

    3)Dans cette démarche, vaut -il mieux se faire accompagner ? par un naturopathe, un médecin …
    Ou bien est-ce que je continue de fonctionner « au feeling » comme actuellement
    sans me préoccuper de mon « ostéopénie » (je vous rappelle que je prends 2 cachets par jour de caltrate vit D ?
    merci pour vos conseils
    Je n’ai pas encore mis mon médecin au courant mais je sais qu’il est sceptique en ce qui concerne la phytothérapie qu’il juge dangereuse et et qu’il trouve la polémique autour des produits laitiers grotesque ….

    cordialement
    Francine

    • Bonjour Francine,

      Vous êtes investie dans une démarche très complète, mais je tiens à vous rassurer et vous rappeler que vous n’êtes pas obligée de radicalement passer à un régime sans gluten et sans produits laitiers, car l’avantage santé pourrait être contre balancé par le stress que cela occasionne (ne plus savoir quoi manger, ne pas connaitre de recettes ou de moyens faciles de manger comme vous le souhaitez sans passer tout votre temps dans la cuisine, culpabiliser, ne pas se sentir à la hauteur, etc.). C’est très important de se sentir 100% à l’aise et heureux dans ces choix alimentaires. Si passer totalement à un régime sans produits laitiers et sans gluten ne vous apporte pas 100% d’aisance, alors réduisez vos ambitions et passez plutôt à une démarche progressive qui remarque toutes les bonnes et nouvelles choses que vous mangez plutôt que les petits écarts ci et là. L’essentiel, pour assurer le processus d’auto-guérison, c’est que le corps et l’esprit avancent main dans la main.

      Ensuite, les laits végétaux sont là pour remplacer le produit « lait » avec des avantages végétaux certains (les nutriments) mais ils ne peuvent pas assurer à eux seuls votre apport en calcium. J’ai consacré tout un article à cette question, je vous conseille donc de vous y rendre directement: Du calcium, mais sans le lait: vos meilleurs options végétales
      Priorisez ces aliments, continuez à manger fruits et légumes frais et de saison, et les carences ne devraient pas survenir car vous serez entrain de nourrir votre corps de façon consciente et complète.

      Vous pouvez vous faire accompagner dans votre démarche par un thérapeute avec qui vous vous sentez en confiance, tout en écoutant l’intelligence naturelle de votre corps. En tant que thérapeute ayurvédique, je peux vous accompagner sur un bout de chemin :) Pour avoir mes coordonnées, rendez-vous sur la page: Contact
      Enfin, en Ayurveda, les douleurs articulaires et osseuses sont liées à un déséquilibre de Vata, c’est à dire l’élément air (froid et sec) pour lequel il existe un régime alimentaire conseillé (délicieux et très nourrissant d’ailleurs) qu’on pourrait voir ensemble et mettre en place!

      A bientôt! Bises,
      Cécile

  37. Merci bcp pour cet article Cécile, également à Marie et à Lauriane, qui ont posé les questions que je m’apprêtais à vous poser concernant l’acnée :)
    A bout de tous ces traitements, médicaments et autres crêmes, je suis tombée par hasard sur un article qui attirait l’attention sur le lait de vache comme cause d’acnée !! Me voilà donc motivée à le remplacer de mon alimentation !!
    Je reviendrais vous faire part de mes observations à ce sujet… ;)

  38. Bonjour,

    Article très intéréssant!! Un grand merci pour ce partage ^^
    J’ai ma tite puce de Bientot 4mois qui prend du lait en poudre (fabriqué à partir de lait de vache bien évidemment), j’alterne avec le sein car elle n’était pas rassasiée. Et je regrette amèrement d’avoir introduit le lait en poudre, j’aurais du d’abord me renseigner… Ma question est, par quoi remplacer le lait en poudre sachant que mon lait ne suffit pas? Merci pour votre réponse

  39. Mon petit garçon de 2 ans a été hospitalisé l’hiver dernier pour bronchiolites à répétition…on s’en est vu avec les aérosols et compagnie et c’est sur, on ne veut pas recommencer cette année ! Il commence déjà à avoir le nez qui coule toute la journée…j’avoue que rien qu’à l’idée de penser à une rechute, cela m’angoisse. Il boit tous les matin un biberon de lait entier (de vache) et en effet, selon les recommandations, prend un produit laitier à chaque repas. En plus, il adore le fromage !
    J’ai entendu parler des méfaits du lait…. et je pense donc sérieusement à tester les laits végétaux mais je ne sais pas par quel bout commencer et ne me voit pas tout changer du jour au lendemain ?!
    est ce que simplement changer son biberon de lait de vache en lait de riz pourrait suffire ds un premier temps…? quelle quantité ? lait de riz ou lait d’amande/noisettes, est ce seulement une question de gout ? Si j’ai bien compris, en lisant les différents commentaires, le fromage n’est pas des plus « gênant » dans l’alimentation. Peut on le garder…? Est ce que simplement diminuer les produits laitiers peut amener une amélioration ou faut il complètement les supprimer pour que cela serve à qqchose ?
    J’ai entendu aussi bcp de chose sur les fruits secs : au dela de risques d’étouffements pr les petits, allergies et autres. Que pensez vous ? a partir de quel age peut on en donner ?

    Mon autre petit garçon de 3 mois (que j’allaite!!), j’anticipe et me pose la question pour après, quand il ira chez la nounou : faut il passer au lait infantile en poudre (blédina, gallia, guigoz,…) ou peut on directement lui donner des biberons de lait de riz ? a partir de quel age ? faut il attendre la diversification ? (la petite purée de légumes du midi suffira t elle?)

    Beaucoup de questions avant de me lancer, nos enfants et le reste de la famille (si j’arrive à convaincre mon mari…) dans cette nouvelle aventure.

    • Bonjour Marie,
      Ces changements peuvent être difficiles à prendre car ils heurtent ce qu’on a appris depuis tous petits, car on voit « les autres » manger aussi mais pourtant, vous imaginez bien que voir son enfant souffrir et être malade, surtout aussi petit, est une souffrance bien plus dure que celle du changement. Alors, partez dans cette optique que vous allez vous faire du bien, retrouver l’énergie et l’équilibre, pour convaincre votre famille. Enfin, vos enfants sont trop petits pour faire des choix alimentaires, ils feront ce que maman leur proposera, alors n’ayez pas peur de prendre cette responsabilité à bras le corps. Vous en avez la carrure et la force!

      Je vous conseille d’arrêter le lait de vache, passer à un lait végétal (pour la texture, pour le côté visuel rassurant). S’il n’aime pas, redonnez lui, répétez les tentatives, puis il finira par accepter ce que maman lui offre. Mais pour l’apport en calcium, il faudra également le nourrir de fruits et légumes plein de vitamines, minéraux. choisissez les de saison et bio (si pas possible, rincez bien vos légumes/fruits!). Puis faites des purées avec dès ses 4 à 6 mois (début diversification). Toutes les infos ici: http://www.lepalaissavant.fr/comment-developper-des-habitudes-alimentaires-saines-pour-vos-enfants/

      Simplement diminuer apporte une amélioration. Mais s’il vous plait, ne le voyez pas comme un « sacrifice » (OK, je diminue, je me prive, pour mon bien) mais comme un choix volontaire que vous faites car il y a tellement d’autres aliments disponibles, bons, nourrissants, qui respectent votre équilibre. Le mental va de main avec le corps. Si vous entamez cette démarche mais que votre tête n’est pas d’accord, cela donnera des résultats mitigés. Je vous dis cela, car si vous diminuez mais que lorsque vous mangez votre bout de fromage de la journée vous avez l’impression d’avoir « enfin » droit au plaisir, votre attitude de basera sur de l’anxiété et de la peur.

      Pour les fruits secs, attendez un peu. Avec des fruits et légumes de qualité, il a déjà de quoi être bien nourri. Mais les fruits séchés vous pouvez commencer vers 1 an et demi. testez et voyez sa réaction, ses selles.

      Pour le petit de 3 mois, n’est il pas possible pour vous de faire des réserves de lait pour qu’il les prenne chez nounou? Sinon, dès 4 mois la diversification peut commencer. Les laits en poudre, sont aussi vivants que.. de la poudre! donc d’un point de vue nutritionnel, cela me parait bien peu naturel alors que votre bébé lui, est le fruit de la nature et se nourrit grâce à elle!

      Et bien sur, vos enfants feront comme VOUS! s’il vous voient heureuse en mangeant des légumes, ils l’accepteront comme comportement positif. donnez l’exemple et dans le processus, sentez vous bien et en bonne santé!

  40. Merci pour cet article très intéressant, cela fait plus d’un mois que nous avons supprimer le lait (remplacé par le lait d’amande et de soja) et il est vrai que nous avons beaucoup moins de problèmes digestifs, ajoutez à cela une réduction considérable de viande rouge et finis les coups de mous, les somnolences et les maux de ventre…donc euh faut pas hésiter je crois !!

    • :) bien dit Loulou! faut pas hésiter!

      • Pour ma fille j’alternais le lait de soja, d’épautre, de noisette et d’avoine. Au début je mettait plus de chocolat en poudre et un peu de miel mais le miel est déconseillé avant un an. si non du sucre pour masquer le gout puis j’ai progressivement diminué la quantité de chocolat et de miel pour n’y mettre que 3 ou 4 cc de chocolat en poudre. Depuis plus de diarrhée et plus de bronchite asmatiforme. Sauf récement car on lui a réintroduit les fromages et yaourts et au bout de quelques mois re mal au ventre, j’ai dû arrêté tous produit laitier pour ma fille car même le fromage et les yaourts elle ne les supporte pas depuis, ça va mieux.

  41. Bon moi ma fille a 13 mois je l’ai allaité jusqu’à 11 mois, ensuite elle a bu du lait en poudre environ 1 mois et un autre mois du lait de vache et j’ai commencé à lui donner du lait d’amande depuis environ une semaine. Est-ce que c’est correct, car j’ai vu que vous conseiller du lait de riz, mais elle ne semble pas mal réagir, elle mange depuis qu’elle a 6 mois.
    Merci jojo

    • Si elle réagit bien au lait d’amande et que cette boisson est accompagnée d’aliment solides (type purée de fruits/légumes de saison) alors tout est bon! :)

  42. Bonjour
    je viens de découvrir votre site et je voulais vous remercier pour vos explications bien accessibles.
    Je suis maman d’un bébé de 10 mois qui est allaité à la demande depuis sa naissance.
    Nous avons commencé sa diversification alimentaire à ses 6 mois et demi en appliquant la DME (diversification menée par l’enfant) où le but est de permettre l’autonomie de l’enfant dans son alimentation vu que dans le repas qu’on lui propose, tout est présenté en morceaux de la taille de son poing qu’il peut lui-même attraper facilement. Cela s’est très bien passé et notre fils mange de tout, tout seul vu qu’il nous voit manger la même chose que lui : des plats maison. Nous ne lui faisons pas consommer de lait de vache sauf exceptionnellement en lui donnant un petit bout de camembert ou autre petit fromage.
    Mais en le mettant à la crèche, on nous a conseillé de lui donner un laitage comme du yaourt pour compenser le fait qu’il n’ait pas de tétée ( il refuse le biberon de lait tiré) du coup nous lui donnons du yaourt de chèvre ou de brebis quand on en trouve. Or dans une des réponses aux commentaires vous dites qu’il faut aussi éviter ces laitages d’origine animale… Que puis-je donc donner à mon fils pour la crèche? (Il prend tous les matins une orange, une banane et une poire, du pain aux céréales, à son goûter un fruit son yaourt et un morceau de pain et aux 2 repas un fruit et parfois un yaourt s’il a encore faim).
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Géraldine.

    • Bonjour Géraldine!
      Vous pouvez lui donner du yaourt de chèvre ou de brebis, si vous souhaitez lui donner du calcium d’origine animale (avec les avantages et désavantages que cela représente: calcium peu assimilable, produit acidifiant, emballement des problèmes ORL quand les produits laitiers sont consommés en forte quantité). A l’inverse, vous pouvez également compléter ou totalement remplacer par du calcium d’origine végétale. Je vois dans le descriptif de ses repas/goûters de super produits mais pas de légumes, que des fruits. Pourtant, les légumes sont riches en calcium et en plus cela va lui apprendre à apprécier le goût de ces aliments, afin de les consommer toute sa vie sans soucis. Je vous conseille donc des purées ou des petits morceaux de légumes (de saison et bio de préférence) pour continuer sa diversification alimentaire, avoir du calcium et lui apporter des nutriments/fibres en d’excellentes quantités. L’essentiel est d’avoir un aperçu de combien de produits laitiers il consomme par jour. Si vous en êtes à un par jour (le yaourt de brebis par exemple) c’est super, si vous en êtes à 3/4 c’est bien trop important et trop acide pour lui.
      Nous vivons dans une culture où calcium = lait, mais cette désinformation est nocive pour notre santé et celle de nos enfants. Continuez à faire des essais, à lui proposer fruits et légumes diversifiés et à ne venir ajouter des produits laitiers que ponctuellement et qui lui plaisent vraiment.

  43. je viens de voir que j’ai fais un descriptif incomplet des repas de mon fils : il mange des légumes (de notre jardin et de notre maraîcher local en bio) ainsi que du poisson et parfois un peu de viande
    ainsi que des céréales, bref il a une alimentation bien variée. Et son yaourt nous lui donnons un par jour qu’il mange en deux fois.
    En ce moment il apprécie particulièrement les épinards en gratin du coup avec du fromage rappé.
    Notre but étant de supprimer les laitages d’origine animale, nous allons suivre vos conseils et essayer de tout de m^me remplacer ces produits par du lait végétal si j’ai bien compris du lait de riz comme pour nous (ce n’est hélas pas évident de déconstruire de vieilles habitudes…)
    Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

  44. Bonjour!
    Pour ma part c’est un témoignage que j’apporte.
    Je suis tombé sur votre site car je cherchais une recette de dessert à base de lait de soja ou autre boisson végétale, car ma fille a trés mal au ventre depuis quelques semaine. En effet, on avait réintégré les produits laitiers comme le fromage ou yaourt mais pas le lait de vache. J’ai donc tout arrêté et je cherchais une autre solution que le yaourt au soja.
    Je suis ravi de me rendre compte que ce que j’avancais est avéré vrai par des scientifiques.
    Mon ainée, petite avait souvent mal au ventre et la diarhée, docteur tous les 15 jours et tous les 15 jours gastro. ??? ce n’est pas possible, alors je me suis souvenu que moi aussi j’avais souvent mal au ventre petite à cause du lait de vache et n’en buvait plus. J’ai donc arrêté de donner tous produits laitiers à ma fille, trés rapidement plus de symptome de gastro Bizare! et par la même occasion du jour au lendemain plus de bronchite asmatiforme alors qu’elle en faisait à répétition.
    Merci pour cet article qui m’a apris certaines choses : comment remplacer le lait mais aussi que les asiatiques ne digèrent pas le lait le papa de ma fille vient du laos cele me rassure elle n’est pas malade juste pas faite pour le lait.

  45. Bonjour Cécile

    je tombe sur votre site par hasard en cherchant des infos sur les remèdes naturels pour limiter les bronchites asthmatiformes. Ma fille de 6ans est sous traitement médicamenteux (bronchite et otites) a répétition et se plaint souvent du ventre. Je commence à faire lien avec le lait de vache. je prend déjà du lait allégé en lactose mais je vais tenter de supprimer tous les laitages de la maison pendant une semaine pour voir ce qui se passe. je vais chercher des recettes de gâteau sans lait pour les gouter et lire les étiquettes attentivement. Merci pour ces articles très détaillés.

    • Bonjour Céline,
      Bon courage à votre famille, cela ne doit pas être facile de voir votre petite subir des bronchites, otites et traitements médicamenteux à répétition. C’est super de vous lancer dans une suppression totale des laitages, ce sera la seule façon de ressentir les changements s’opérer en vous-mêmes et les améliorations s’installe durablement. Si possible, essayez de rallonger la durée de test au possible (idéalement 1 mois) pour vraiment donner le temps à votre physiologie d’assimiler les changements alimentaires et de réagir en conséquence. Quoi qu’il en soit, soyez rassurée et soutenue dans votre démarche car elle est très souvent couronnée de succès et de bonheur :) tenez nous au courant!

  46. Bonjour Cécile,

    Merci pour votre site bien explicite.

    J’ai 66 ans et suis supposée fibromylalgique donc je souffre de douleurs multiples. La personne qui me fait des massages shiatsu me demande d’arrêter totalement les produits laitiers. Je veux bien essayer mais cela suppose une réorganisation totale de ma façon de m’alimenter.

    Pouvez-vous me préciser si les laits tels qu’amande ou riz peuvent se substituer au lait de vache dans toutes les recettes de gâteaux ? oh la gourmande …

    Je viens de voir également qu’il existe des appareils pour faire ces laits végétaux à la maison, je pense au « Soyabella » par exemple. Pouvez-vous me donner votre avis à son sujet ? je pense à cet achat car les laits végétaux en magasin bio sont assez onéreux.

    Je vois que vous suivez les commentaires et je vous remercie vivement par avance pour votre réponse.

  47. Bonjour,

    J’ai beaucoup aimé l’article qui apporte des solutions (pour une fois!)
    J’ai d’abord une petite question, après avoir croisé plusieurs sources, le lait de vache ne semble nocif que lorsqu’il est consommé en forte quantité et semble bénéficier aux os en quantité raisonnable (un verre de lait et un peu de fromage tous les jours semble raisonnable), qu’en pensez-vous? Si c’est le cas, arrêter le lait de vache uniquement parce qu’il provient d’une autre espèce est pour moi un peu extrême.
    De plus, j’ai vu que dans un commentaire précédent, vous aviez proposé d’envoyer votre bibliographie, pourriez-vous me l’envoyer aussi? C’est simplement dans l’idée de croiser mes sources.

    Merci d’avance pour votre réponse.

  48. bonjour!!
    mille merci pour vos articles clairs et vraiment faciles à lire!!(contrairement à d’autres!!)

    une petite question pour moi si vous pouvez m’aider:j’ai un petit garçon de 3 ans et demi qui souffre de problemes ORL depuis toujours..evidemment les docteurs le mettent sous antibio constamment, il a meme eu pose de diabolos et ablation des vegetations pour soulager…
    A ce jour, toujours un probleme d’angine/sinusite depuis 1 mois, malgré tous les médicaments qu’il a pu avoir,
    en plus de cela, nous avons dépister un très grand manque de fer et une mononucleose…bref, ça s’acharne!!

    j’en viens donc à penser qu’il s’agit d’une problème d’allergie au lait (d’ailleurs, que fait le docteur???) et vos articles me confirment mon intuition, donc nous allons stopper et changer nos habitudes alimentaires.
    Mais puis-je passer sur des laits vegetaux?cela ne va t’il pas lui donner de nouvelles allergies car on deconseille les noix pour les enfants…
    bref, je commence a être perdue et ne plus savoir quoi faire pour le soulager…

    merci d’avance
    Bérengère

    • Bonjour Berengere,

      Je crois qu’une thématique similaire a déjà été postée dans les commentaires, à laquelle j’ai répondu. Regardez les commentaires et lisez les attentivement, si ce n’est pas le cas, relancez moi :)

      Bises,
      Cécile

  49. Bonjour Cécile, j’ai un petit garçon de 11 mois. Je l’ai allaité jusqu’à 6 mois 1/2. Ensuite je lui ai donné du lait modilac, matin, midi , gouter et soir. Puis, le matin du lait de chèvre bio vendu en biocop. J’ai décidé de l’arrêter avec qu’il n’ait plus de lait animal. A l’heure actuelle, il a le matin du lait de riz, midi légumes et yaourt maison ( crème de riz avec du lait amande) , gouter lait riz, compote et la moitié d’une crème maison et le soir, légumes avec un petit bib de lait amande. Je souhaiterais lui donner du lait de riz bio , mais en poudre sauf erreur, il n’y en pas . Qu’en pensez-vous ? Egalement, d’autres idées pour les crèmes maison ? Je pensais également remplacer la crème de riz par l’arrow root ?
    Merci, votre site est riche en infos! Pauline

  50. Bonjour
    Votre article est très intéressant, je l’ai partagé sur facebook.
    Je m’intéresse aux alternatives au lait depuis quelques années, sans vraiment franchir le pas.
    Si je ne suis pas prête à renoncer aux desserts ou fromages, je vais en limiter la consommation à une portion par jour.
    Pour ma fille de bientôt 4 ans, son biberon de lait du matin sera dès aujourd’hui remplacé par du lait d’avoine ou de riz, en alternance. Son dessert du soir sera en alternance compote/yaourt.
    Lorsqu’elle était bébé, j’ai été confrontée à son intolérance au lactose, le pédiatre m’a alors orientée vers du lait de croissance au soja. J’apprends aujourd’hui par votre article que celui-ci est le moins digeste, malheureusement il y a encore peu de choix dans les laits maternels dès lors que l’on ne veut/peut donner du lait de vache ! Cependant, elle le digérait bien.
    Depuis ses 18 mois, elle reconsomme du lait de vache bio…mais plus pour longtemps !
    En plus du lait, nous allons supprimer la viande rouge (même si nous n’avons jamais été de gros consommateurs). Question d’éthique par rapport à l’abattage et aux conséquences désastreuses de l’élevage intensif sur notre environnement.
    Bref, en avant pour une nouvelle alimentation !

    • Chère Elo, je suis très contente de lire un témoignage comme le vôtre :) En avant pour une nouvelle alimentation!!

      Votre démarche est pleine de conscience et de réflexion sur l’impact positif que vous pouvez avoir sur votre fille, votre famille, notre planète. Bravo!
      Vous le savez surement déjà, mais les fruits que vous récolterez de cette démarche sont immenses, savoureux, et du plus court-termiste aux plus long-termistes. Et que dire du bonheur d’apprendre de plus en plus de choses sur notre environnement, notre corps et son fonctionnement, notre interaction avec les autres et les animaux, notre place sur Terre.. C’est passionnant, enrichissant et sans fin!

      En espérant vous rencontrer prochainement peut être :)
      Plein d’amour pour vous et votre petite fille,
      Cécile

  51. Wow, j viens d lire tous les commentaires et d prendre une bonne giffle…ça fait peur tt ça et en même temps ça fait bien réfléchir!!!Ma fille d 4 ans a eu un reflux étant bébé et on c’est rendu compte k tous les produits laitiers, elle n les digérait pas très bien (surtout les ‘petits-gervais’,alors qu’il donne l’impression k c bon pr les enfants).On a été voir plusieurs pédiatres, malheureusement ils n ns ont pas bien conseillé!Ils disaient juste qu’il fallait attendre qu’elle grandisse, que ça passera et bien sur, d donné des médocs (motilium avant le biberon et gaviscon après :-( ).Elle a été sous traitement pendant plus d’ 1 an :-( , mais jamais le pédiatre n m’aurai di qu’il fallait tt simplement changé son alimentation :-( !!!?Celà fait mtnt 2 ans que j lui donne des produits sans lactose (lait-fromage-yaourt..) et j trouve que ça va mieux. Est-ce que ses produits là ,sont-ils eux aussi, aussi nocifs que le « vrai lait »????

  52. bonjour je viens de lire votre article, et je peux vous dire que concernant l’intolérance à 80 % en latino amérique est totalement faux archi faux alors je me demande ce qu’il ade vrai dans votre article

    • Bonjour Claudia,

      Pour les études scientifiques sur l’intolérance au lactose dans le monde, entre autres vous pouvez lire:
      T Sahi., « Genetics and epidemiology of adult-type hypolactasia », Scand J Gastroenterol Suppl, no 202,‎ 1994
      Pray WS. « Lactose intolerance: the norm among the world’s peoples » Am J Pharm Educ. 2000

      Et une carte visuelle que nous propose Wikipedia:
      http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Laktoseintoleranz-1.svg

      Comment savez-vous que ces données sont fausses? (ou « archi fausse »s pour reprendre vos termes)
      Bien sur, le fait d’être soi même latino américaine et de considérer que « non, finalement, on n’est pas intolérants n’est pas forcément un argument des plus valables. Je suis personnellement franco-mexicaine mais je ne me base pas sur ma propre expérience pour parler de ces sujets généraux et importants.

      Sinon, pour ce qu’il en est du reste de l’article, pas d’inquiétude. Nous parlons avec sincérité et beaucoup de respect pour nos lecteurs, ainsi qu’une expérience professionnelle et personnelle très engagée sur les sujets de l’alimentation et de la santé physique et mentale.

      Bonne journée,
      Cécile

  53. Je suis ravie et satisfaite d’être tombée sur cet article, j’ai un bébé de 7 mois et la question du lait de vache me turlupine depuis un moment, j’ai pu trouver des informations intéressantes.
    Je garde ce lien dans mes favoris.
    Merci
    Marie

  54. Bonjour,

    Article riche d’informations !
    Pouvez vous me renseigner svp ?
    Je donne du lait en boite 2eme âge à mon bébé de 6mois, à quel moment puis-je introduite un lait végétal ? Il risque de le refuser ? Par quel lait végétal dois-je commencer ? Dois-je alterner ?
    J’ai débuté la diversification et pour les légumes je ne prends que du bio, ça va sans dire.

    Merci infiniment.

    Rose-Marie

  55. Bonsoir,

    je viens de tomber sur ce site qui est pleins de’informations tres intéréssantes mais pour ma part je n’ai pas vraimenttrouvée de réponse a ma question qui est : Que faire pour ma fille de 3 ans et 3 mois dont je viens d’apprendre l’allergie au lait de vache et au blanc d’oeuf. Sachant qu’elle est tres difficile ( lorsqu ‘elle est chez mes parents, avec le meme bib, le meme lait ( de vache ) que chez nous seul le chocolat est différent elle ne veux pas de son bib, arrivera -t- elle a s’habituer a un autre lait ??? si oui, lequel privilégier sachant que moi person je suis allergique aux arachides. Merci d’avance pour votre aide ! Bonne soirée !

    • Bonsoir,

      Si votre enfant est allergique, vous pouvez remplacer le lait de vache par du lait végétal (pour remplacer le produit que vous avez l’habitude de prendre dans vos recettes, vos préparations) = lait de riz, d’amande, etc.
      Mais vous pouvez aussi tout à fait ne plus lui donner de laits, du tout. Et passer à des jus faits maison (les enfants adorent) et une alimentation riche en légumes, fruits, de saison, locaux et bio autant que possible.

      Pour le blanc d’oeuf, cela va vous demander de repenser vos achats (beaucoup de produits déjà préparés contiennent du blanc d’oeuf) donc mettez vous à vos recettes et vos préparations maison! :) Il y a ce site qui propose des solutions: http://www.alergikozeu.info/plan.php3

      Et pour développer le palais de votre enfant, consultez cet article: http://www.lepalaissavant.fr/comment-developper-des-habitudes-alimentaires-saines-pour-vos-enfants/

      Bonne journée!
      Cécile

  56. Bonjour,

    J’avais posé les mêmes questions que Rose-Marie il y a environ 1 et demi et je n’ai pas obtenu de réponses. A vrai dire mon commentaire n’a même pas été validée…
    Ma fille à 7 mois et en ce moment nous sommes au lait de vache BIO 2 ème âge (Marque HIPP). Plus tard nous commencerons le lait normal (le pédiatre dit 10-11mois) mais quand je lui parle du lait d’amande il me répond « pourquoi je veux faire ça? » « Où ai-je entendu ça? » « Il y a t-il un apport en calcium dans ce lait? » « Et pourquoi pas continuer avec le lait de vache BIO par la suite? » Tant de questions, alors que j’essaie de donner à ma fille de bonnes habitudes. Ses questions me feraient limite culpabiliser de vouloir faire différemment (que les autres). Je ne suis pas végétarienne mais je n’ai jamais aimé la viande j’ai cessé d’en manger à l’âge de 10 ans (maintenant âgée de 28 ans) et donc je n’en achète jamais. Je préfère ne pas habituer ma fille au goût de la viande. Là aussi je lui ai demandé son avis mais évidement comme ce n’est pas son mode de vie il a tenté de me faire la morale en avouant cependant, que la viande ce n’était pas utile. Mais s’il n’y a pas de protéines au repas du midi, l’enfant aura des carences? Je n’ai pas toutes les réponses à mes interrogations par conséquent, pour le moment je lui achète des petits pots à la viande pour le midi. (même si à la base j’étais contre le repas pré préparé).
    Si vous pouviez nous éclairer sur le sujet, particulièrement pour l’enfant.

    Je vous remercie par avance

    Bien à vous,

    • Bonjour M.Elo,

      Ce site est un site d’information et de sensibilisation, au sein duquel j’essaye d’être aussi présente que possible dans les commentaires. Je pense que vous l’aurez remarqué. Ce n’est pas un lieu de consultation. Si vous avez beaucoup de questions et des problématiques bien spécifiques, surtout pour votre enfant, je vous invite à venir me voir en consultation. Je crois d’ailleurs l’avoir déjà fait. Surtout si comme vous le dites, vous voulez être éclairé et d’autant plus pour votre enfant, je pense que ceci mérite que vous y accordiez un peu plus de temps qu’à travers des commentaires sur internet ou je ne suis pas en capacité de voir votre enfant, lui parler et passer du temps avec vous. Je pense que vous serez d’accord sur ce point.

      Si je ne réponds pas à des questions, c’est toujours une de ces 3 configurations:
      – soit parce que j’y ai déjà répondu dans d’autres commentaires. Je ne peux pas donner les mêmes informations, plusieurs fois de suite, alors qu’à la place il vous suffit de lire l’historique des commentaires.
      – soit parce que la question est trop complexe, et que je préfère ne pas « vous faire plaisir » en y répondant mais vous respecter en tant que personne en vous expliquant, très honnêtement, que je ne peux pas vous donner une bonne réponse car je dois vous voir en personne.
      – soit parce que la personne est d’une impolitesse ou d’une méchanceté que je ne peux pas tolérer.

      Je vais donc répondre à votre question, mais je vous assure que toutes ces réponses sont déjà sur le site, et que je préfère passer plus de temps à rédiger de nouveaux articles, faire de la veille, me former, pour VOUS les lecteurs et mes patients, que de redire les mêmes choses dans plusieurs commentaires.

      Pour les protéines, vous avez une grande, très grande variété de produits issus du royaume végétal pour vous en apporter autant que vous en avez besoin. Ou votre fille. Il y a plein d’articles là dessus sur le site. Je vous invite à consulter la Table des Matières (page d’accueil, à droite). Par exemple, celui ci: http://www.lepalaissavant.fr/des-proteines-vegetales-dans-votre-assiette-quelques-exemples/
      La première catégorie étant les légumineuses! Légumineuses à midi pour les protéines. Accompagnées idéalement de céréales.

      Car oui, la viande n’est pas obligatoire dans votre assiette, et votre santé s’en portera très bien.

      Pour la calcium= comme je l’ai dit à plusieurs occasions dans les commentaires, on remplace le lait de vache par des lait végétaux NON PAS pour avoir un apport de calcium différent mais pour remplacer le produit lait et ses utilisations (dans vos céréales du petit déjeuner, ou vos gâteaux, etc.). C’est un remplacement de produit car on veut éliminer le lait de vache de son quotidien tout en gardant des recettes ou des habitudes de préparation. Lait de vache BIO ou pas BIO, cela reste du lait de vache. Bien sur, de meilleure qualité, avec moins d’impact sur l’environnement, mais cela reste du lait de vache (créateur de mucus, acidifiant, aux protéines moins bien digérées, etc.)

      Le calcium, lui, vous le trouverez dans d’autres produits végétaux, et il sera bien mieux assimilé par votre corps. Pour avoir des idées, un article parle aussi de la question: http://www.lepalaissavant.fr/du-calcium-mais-sans-le-lait-vos-meilleures-options-vegetales/

      Je suis ravie d’avoir des lecteurs aussi passionnés et engagés dans leur démarche de santé, dans leur partage avec leurs amis et leur famille, mais svp aidez moi aussi et prenez le temps de voir ce qui est déjà écrit.

      Bien à vous,
      Cécile

  57. Je trouve que le lait de vache goûte meilleur que le lait de chanvre ou de tournesol. Le lait de coco est tellement léger que ça se boit tout seul mais les meilleurs restent les laits de soya et d’amande,

    À mon avis, le lait d’amandes au chocolat est le meilleur de tous, surtout dans des céréales, le matin.

  58. juste une petite question, et les ogm dans les végétaux ?? est bon pour la santé ?

    • Bonjour Loulou!

      C’est une question très complexe, qui mérite davantage de traitement mais de manière générale, les OGM contribuent à réduire notre biodiversité, notre respect de la nature et de ses cycles naturels, notre lien avec la terre, ils rendent plus dépendants les producteurs à des produits externes et en plus notre corps ne sait pas toujours comment réagir à ces aliments..

      Bref, au delà de l’impact que cela a ou puisse avoir sur nous, c’est un véritable débat sur l’impact qu’ils peuvent avoir sur notre environnement et notre rapport à la nature, à la diversité, à la différence et à la culture en général.

      Bien à vous,
      Cécile

  59. Bonjour,
    Votre article a contribué à me convaincre d’arrêter, ou diminuer dans un premier temps, le lait de vache. Mais je suis grande consommatrice de fromage blanc 20% et de yaourts, et n’apprécie pas du tout le goût et la texture des desserts au lait de soja. Une idée de remplacement pour le dessert ?
    Merci d’avance !
    Lydia

    • Bonjour Lydia,

      Bravo pour votre grand saut vers de nouvelles aventures ! :)

      Je vous proposerais de changer votre rapport au sucré dans le repas, pour éviter de « remplacer le yaourt » et être déçue (car vous êtes habituée à un goût et une texture bien particulière). Gardez le sucré pour les fruits (mangés 20 à 30 mins avant les repas pour être mieux digérés et assimilés) et essayez un nouveau type de goût sucré pour finir vos repas (moi aussi j’aime bien finir mes repas par une touche de douceur :) ) comme du chocolat ou des fruits secs !

      Bises,
      Cécile

  60. Bonjour, ma fille de 4 ans a toujours été gênée par des glaires juste pour un rhume et essentiellement la nuit. Après la lecture de votre article, je me suis dis qu’il fallait essayer d’éliminer le lait de vache. Cela fait 2 jours qu’elle boit du lait de riz et elle a l’air de bien s’en accomoder, mais elle ADORE les yaourts natures et le fromage. Peut on garder les 2 ou faut il vraiment tout supprimer pour voir une amélioration? Merci de votre reponse

    • Bonjour Delphine,

      Je pensais vous avoir répondu mais je ne retrouve plus ma réponse.. étrange :) Bref, plus les moyens mis en place seront grands plus les résultats seront grands. Donc avec une élimination complète, si les déséquilibres sont causés par les produits laitiers, les résultats seront importants et positifs. Mais si une élimination « moyenne » lui enlève ses glaires et que vous essayez de rester conscients des produits laitiers que vous lui donnez (je conseillerais de 0 à 1 par jour) alors continuez. A vous de voir qu’est-ce que vous souhaitez mettre en place et pour quel résultat.

      Bien à vous,
      Cécile

  61. Bonjour Cécile,

    Merci pour cet article très intéressant. Je suis en train de revoir complétement l’alimentation de ma famille (3 enfants en bas age), l’alimentation sans gluten( un peu le meme combat que le lait, le corps humain n’est pas fait pour digérer les protéines du blé selectionné depuis quelques décennies), et sans lait de vache, mais j’ai un probléme tout simple avec mon dernier fils: je ne peux pas l’allaiter pour des raisons médicales, il a 2 mois, et je ne vois pas d’autres solutions aujourd’hui que d’utiliser des laits infantiles qui sont à base de lait de vache. Auriez vous une idée la dessus?

    En vous remerciant d’avance!

    Marianne

    • Bonjour Marianne,

      une situation délicate en effet!

      les raisons médicales vous empêchant de donner du lait ont-elles évolué? (ce serait IDÉAL)Des épices comme l’alfalfa, l’ail, le curcuma peuvent aider la lactation. C’est vraiment un sujet à creuser.

      La diversification ne commençant qu’à partir de 5/6 mois, c’est compliqué. Est-ce qu’à l’hôpital d’autres mères ne partagent pas leur lait (ma mère l’avait fait pour des enfants quand elle m’avait donné naissance). Sinon, je crains que vous soyez obligée jusqu’aux 6 mois de lui donner du lait infantile. Je dois me former davantage sur ce sujet très précis des alternatives à la non lactation pour vous apporter des réponses supplémentaires. Quoi qu’il arrive, dès la diversification vous pourrez mieux nourrir son corps (http://www.lepalaissavant.fr/comment-developper-des-habitudes-alimentaires-saines-pour-vos-enfants/)

      Bien à vous,
      Cécile

  62. Bonjour,
    Tout d’abord je voudrais signaler que le fait de dire que l’homme est la seule espèce à boire un autre lait est vrai, mais dire cela est aberrant car c’est la seul espèce aussi à cuire la viande qu’il mange et à boire du lait d’amande etc… Aucune comparaison ne peut être fait entre l’homme et les autres espèces aniamles, tout simplement parce que l’homme sait ce qu’il mange précisément et sait ce dont il a besoin en terme d’énergie etc… L’animal ne mange pas de lait des autres animaux parce qu’il a encore cet instincts de natureà manger ce que son espèce a toujours mangé. Il y aussi la présence d’un argument qui n’est pas solide du tout, c’est celui de dire que l’acidité du lait de vache rendrait vulnérable les os, or on le sait tous, les os ne sont pas entièrement en contact avec la circulation générale (seulement l’os spongieux) et donc il ne sont pas vulnérable…
    C’est donc un article qui soulèvent peut être un problème mais qui est loin de l’expliquer et d’apporter des réponses valables.

  63. Cet article est très intéressant. On s’entête à boire du lait de vache pour avoir du calcium mais il existe des aliments végétaux qui apportent ce calcium. En tout cas, j’ai remarqué que lorsque je mange beaucoup de produits laitiers, je souffre beaucoup d’arthrite et c’est très douloureux.

    • Bonjour Nina,

      Merci :) C’est tout à fait relié et normal, donc continuez à écouter votre corps et ses sensations, et à remplacer le lait de vache et ses dérivés par des produits goûteux et sains végétaux :)

      Bonne journée!
      Cécile

  64. Bonjour,
    Je suis d’accord, mais moi je ne crois plus non plus à ceux qui contredisent tel ou tel aliments tout comme ceux qui les vantent. J’ai toujours pensé que varier son alimentation et ne pas en abuser est mieux que supprimer tel ou tel aliments en le remplaçant par un autre qui dans quelques années on nous dira que celui-là c’est pas bon pour ça et ça.
    Je continue à boire du lait, d’ailleurs si j’habitais à côté d’une ferme ce serait du lait cru que j’ai adoré pendant ma saison chez un agriculteur bio.
    Je peux comprendre les méfaits du lait, mais l’alimentation générale est bien plus négative à mon avis. J’étais en métropole pendant quelques mois et faut pas s’étonner qu’ils tombent tous malades quand j’ai vu les déséquilibres alimentaires, plats déjà préparés, très peu de légumes, fruits conditionnés, viande en excès, etc.
    Ici (à la réunion) on consomme assez équilibrés tous les jours ce qui permet de réguler l’acidifiant par l’alcalisant même si ce n’est pas la meilleure solution bien sûr.

    Mon corps a toujours bien pris le lait (peut-être qu’en dessous c’est pas mieux) mais si je l’écoute ça va, j’ai déjà fait 3 mois sans parce que je pensais que certains troubles étaient peut-être dû au lait, et rien je n’ai pas ressenti d’amélioration tout comme détérioration. J’évite seulement de trop en prendre (yaourts, lait, whey etc).

    Comme j’ai dit plus haut le gros problème de nos jours c’est que plus rien n’est bon, tout simplement, y’a qu’à chercher les méfaits de tels aliments que l’on croyait bon et on en trouve, avec internet c’est pire.
    Quand je vois l’époque de mes grand-parents voir mes parents les déséquilibre alimentaire (manque de moyens ou tout simplement rien vu la distance de l’île), les nutritionnistes leurs auraient dit qu’ils ne vont pas aller bien loin et être bourré de carence, il ne mangeait par exp. que du riz sec pendant plusieurs jours avec du saindoux, quelques fruits et encore, la viande c’était un grand luxe donc 1fois/ semaine, les légumes très peu, bref c’était pas la joie. Et pourtant, mon grand-père à 92 ans, il tient encore, ma mère 56 et rien d’anormal.
    C’est aussi pour ça que je crois plus aux avertissements, je m’en informe mais pas plus.
    Juste pour souligné je suis pas un pro-lait (même si j’aime) ou autre chose, ce n’est que mon avis. Ce que j’ai constaté depuis fort longtemps c’est les retournements de situation constants pour tel produit qui était bon ou mauvais puis quelques années plus tard on nous dit tout le contraire et on revient dessus encore après.
    Sur ceux je vais manger un bon p’tit taboulé tiens ! ;)

  65. ah faut que je précise aussi, les moyens financiers comptent énormément pour ‘bien manger’, d’ailleurs les ‘pauvres’ se tapent assez souvent de la m**** en grande surface.
    Du bio à la réunion c’est limite pour les bourgeois. 5€ 1l de jus ‘casino’, pareil pour du lait de soja à plus de 3€, je prends de temps à autre mais quand je regarde le ticket de caisse je me dis qu’il en abuse bien, bio ou pas, les bons produits ici sont hors de prix malheureusement.
    Dans ce cas comment dire à quelqu’un remplace ton lait de vache par de l’avoine ou 1l. c’est le prix d’un pack de 6. Remplacer par de la viande ou des oeufs le matin dans ce cas, mais on revient dans un autre souci, les oeufs non bio (type 0) ce n’est pas bon du tout pour les corps et les qualités nutritives pourries, la viande même topo.

  66. Bonjour, et merci pour toute cette information bien utile. J’ai lu l’article et les commentaires et cela m’a beaucoup aidé.

    J’ai une petite fille de 7 mois, elle a commencée la diversification, le matin et soir je lui fais une bouillie de céréale. Je lui faisais avec mon lait mais c’est trop dur…. J’ai donc acheté du lait de vache en poudre 1er âge écologique n’étant pas convaincu c’est ainsi que j’ai trouvé cet article.

    D’après vos réponse Cécile le mieux c’est d’utiliser du lait de riz, ma question est si à la longue cela peut provoquer de la constipation. Et j’aimerais aussi savoir malgré que le lait de riz est le plus digeste si je peux lui donner du lait d’amande ou d’avoine car avec ces deux dernier j’ai trouvé un format en poudre qui d’un point de vue conservation et prix m’est beaucoup plus pratique.
    Merci.

  67. Très trèsintéressant. Que d’astuces… Un grand merci. On parle de lait de châtaignes pour enfants, mais il me semble que les châtaignes donne des flatulences….. Merci.

  68. Bonjour, un médecin vient de me parler d’intolérance au lait de vache alors que je consultait pour un mal de gorge. En lisant vos articles , je retrouve beaucoup de mes maux. Je vais commencer dès aujourd’hui à éliminer le lait et ses dérivés. . Merci pour tout ce que j’ai appris en vous lisant.v

  69. bonjour
    que peut-on donner à un nourrisson à part du lait maternel ? A partir de quel âge peut-on lui donner du lait végétal ?

    Merci à vous pour vos éclairages

  70. Pingback: Pourquoi et comment remplacer le lait de vache ? » Que du bonheur

  71. Un bon article… En effet boire beaucoup de lait n’est certainement pas bon pour la santé, mais c’est la même chose pour tout les aliments : en excès ils sont mauvais ! (les laits végétaux aussi)
    Un peu de lait de temps en temps ou même un verre pour bien commencer la journée ce n’est pas dramatique…

    De plus la comparaison avec des pays comme le Pérou et l’Inde est dénuée d’intérêt car :
    -Là-bas ce sont des pays « pauvres » et chacun ne peux se faire soigner automatiquement lors de fractures (donc ces cas de fractures ne sont pas recensés par les organismes)
    -Il s’agit de pays pauvres donc à la population plus « résistante » en effet une population vivant durement est plus « résistante » tout naturellement comparé à nous autre feignasses d’européens (expression dure mais découlant d’une réalité)…
    -Dans ces pays encore une fois défavorisés, la durée de vie est malheureusement moins longue: or une grande partie des fractures sont généralement subies par des personnes d’âge avancé.

    De plus le passage : « nous sommes la seule espèce qui se nourrit volontairement et en grande quantité du lait d’une autre espèce. » n’est pas totalement vraie car des cas d’animaux allaitants des membres d’une autre espèce arrivent parfois.

    Enfin pour conclure je tiens à signaler que d’autres aliments sont pourtant pires comme le Blé (source de gluten) qui est consommé abondamment et dont les effets sont encore plus mauvais pour la santé…

  72. Bonjour Cécile,
    J’aimerais avoir votre avis concernant mes enfants, en effet je pense que le lait de croissance donc lait de vache, ne leur convient pas. Mon fils de 3 ans ne veut pas du lait de vache classique, il n’apprécie que le lait en poudre de croissance, mais il est souvent malade, bronchite chronique, diarrhée, rhinite, conjonctivite… Il ne mange pas beaucoup et les légumes ne sont pas ses amis, Il boit du lait matin et soir et me le réclame parfois le midi et au goûter. Je n’ose pas lui refuser vu le peu qu’il mange.
    Et ma fille de 15 mois ne fait que des selles liquides, elle est souvent enrhumée.
    Je pense que tout ou partie est lié au lait de vache, peut-être que celui au riz serait une solution?
    Merci pour votre réponse.

  73. Bonjour,
    Mon fils agé de 3 ans avait de l’eczéma, j’ai arrêté le lait de vache et les yaourts de vache. Depuis il n’a plus d’eczéma. Il a fait aussi des bronchites asthmatiformes. Il a toujours un écoulement nasale. On vient de faire des analyses et il se trouve qu’il est allergique au lait de vache (IgE de 2,45 kUA/L).
    Dois-je supprimer aussi les fromages de vache, de chèvre, de brebis, la crème et le beurre qu’il consomme toujours?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement,
    Elisabeth

    • Bonjour Elisabeth,

      Oui je pense que ce serait très bénéfique. Ne le voyez pas comme supprimer/se passer de/ se priver de quelque chose mais comme vous en libérer! Au début c’est compliqué, on tâtonne, on n’est pas habitués, et après, comme tout dans la vie, on trouve ses repères, on s’habitue et si en plus on respire à nouveau tout va bien, non? :)

      En contre partie, allez de plus en plus vers des aliments, des graisses, des protéines végétales, tout aussi complètes mais en PLUS pleines de nutriments et fibres.

      Bises,
      Cécile

  74. Bonjour,
    Merci pour cette article !
    Cela fait 26 ans que je boit du lait de vache tout les matins.
    Par quoi puis je remplace ceci , car les laits végétaux restent cher .
    Merci pour vos conseils.
    Elodie

    • Bonjour Elodie,

      Par un grand verre d’eau? :)
      De thé?
      Un jus fait maison?

      Parfois il ne faut pas vouloir remplacer son habitude par une alternative, mais en changer complètement. Se libérer de ce qu’on faisait et écrire une nouvelle page (et routine du matin!)

      Bises,
      Cécile

  75. Bonjour, mon fils de 13 ans fait de l’asthme, infections ORL et depuis 1 ans rhinite chronique sans qu’on en trouve la source. Les médecins prescrivent des pompes à la cortisone sur du long terme , mais pour moi , j’aimerais trouver la source afin d’éviter un tel traitement pour rien. Il ADORE le lait , le fromage, le yogourt et la crème glacée. Il boit aussi des boissons de soya et d’amandes , mais arrive difficilement à couper les produits laitiers. Est-ce que les produits sans lactose ( lait, fromage et yogourt ) sont acceptables et présentent une bonne option ?

    • Bonjour Stéphanie,

      Supprimer complètement les produits laitiers de son alimentation est une poste qui peut s’avérer très très profitable. Ne l’approchez pas comme « se priver du lait/fromage » mais se LIBÉRER du lait/fromage qui empoisonne son quotidien et sa santé. Pour être sure que c’est la cause et s’en convaincre, je vous conseille de les supprimer complètement pendant 4 semaines (sans lactose ou pas, ça reste des produits laitiers). Vous pouvez le faire, la vie est pleine d’aventures et la gratification en vaut surement largement la peine :)

      Bises,
      Cécile

  76. Bonjour, apparemment, un rapide coup doeil sur Wikipedia (http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Controverse_sur_la_consommation_du_lait) semble indiquer que la consommation du lait est un sujet controversé, et qu’au niveau scientifique, on est loin de résultats permettant une prise de position fondée. Entre autre, un des contre-arguments qui est avancé par rapport aux fractures de la hanche, c’est qu’un lien de cause à effet ne peut pas être établi, et apparemment, au Japon, pays pourtant notoire pour une consommation de produits lactés faible, les fractures de la hanche sont presque autant communes qu’en occident.

    Bien sûr, c’est votre droit de prendre partie, mais pour ma part, il me part, je suis réservé face à ce sujet.

  77. Bonjour. Je voulais revenir au sujet du lait que « nous sommes les seuls à boire du lait à l’âge adulte et d’un autre animal de surcroît » mais c’est aussi et surtout parce que nous en avons les moyens (nous sommes aussi les seuls à cuire les aliments et à nous habiller si on va par là… ).
    ET la plupart du temps, nous le consommons d’ailleurs fermenté ou cuit ! C’est cela aussi l’évolution. D’autres animaux adorent le lait de vache notamment les chats qui s’agitent avec avidité autour des vaches au moment de la traite ! Certains même ont été surpris buvant directement au pis ou attendant sous les pis que le lait s’écoule. Je l’ai vu de mes yeux dans la ferme voisine et je voulais vous faire part de cette expérience.
    Malgré tout, je ne remets pas en cause l’aspect néfaste du lait sur la santé de l’homme. Cordialement.

  78. Bonjour,
    Suite à une consultation auprès d’une naturopathe je suis décidée à retirer les produits laitiers de l’alimentation de mes enfants. Je pensais donc au lait d’amande ou de riz mais j’ai lu dans votre article que le lait végétal était contre indiqué pour les nourrissons. elles ont 1 an, sont elles assez grande? De plus, peut il y avoir un risque poussé d’allergie étant donné que c’est un fruit a coque? merci pour votre investissement auprès de vos lecteurs. bonne journée

  79. Bonjour,

    Je trouve vos articles très intéressants et bien expliqués.
    Je voudrai changer mon alimentation mais je ne sais trop comment faire. En faite je suis suivie par une diététicienne car j’ai fait de l’anorexie, j’ai repris du poids (je dois encore en prendre) grace au programme établit par ma diét. Pour le petit déj j’essaye d’alterner du lait sans lactose avec des boissons d’avoine ou de riz, j’ai supprimé le beurre et je ne l’ai sais pas par quoi le remplacer. Pour ma collation du matin je dois prendre un yaourt. Et aussi en dessert soit pour le midi ou le soir. Par quoi je peux le remplacer?

    merci d’avance

  80. Désolé j’ai mis mon nom de famille et non mon prénom, c’est Fabien ! :)

  81. Bonjour Cécile !
    Il y a une question que j’aimerai vous posez, mon métabolisme ne digère pas tous les laitages (boisson toxique) en général car le métabolisme des groupes O n’est pas adapté. Pourquoi me recommande t-on de m’orienter vers du fêta, fromage de chèvre, fromage de soja, lait de soja, mozzarelle qui eux, sont des aliments neutres pour mon groupe sanguin ? Je pratique la musculation depuis 10 ans et je souhaites progresser en améliorant mon alimentation de jours en jours :)
    En tous cas, félicitation pour ce site qui est très explicite et très constructifs, BRAVO !!! ^_^
    Bise,
    Fabien.

  82. Bonjour Cécile !
    Merci pour votre article :) c’est très instructif !
    J’allaite mon bébé de quatre mois. Je mixte avec du lait artificiel à raison de 2 biberons par jour. Je travaille en tant qu’infirmière donc je n’ai pas bcp de temps pour tirer mon lait dans les services.
    J’ai voulu arrêter les lait à base de lait de vache, donc j’ai acheté du prémiamande du lait à base de lait d’amande. Mais mon bébé n’aime pas, j’ai essayé un seul biberon pour l’instant. Est-ce que j’insiste à lui donné et il va s’habituer ? Y a-t-il une méthode pour intégrer le lait de manière progressive ? Ou dois-je essayer un autre lait végétal ? Je suis un peu perplexe car je ne veux pas retourner sur un lait à base de lait de vache.
    Merci pour vos conseils !
    Marion

  83. Un article tres interressant… je travail dans l’agriculture, notamment dans l’elevage laitier. Tout d’abord, oui le lait de vache peu avoir un aspect negatif sur la digestion, mais c’est plus complexe que ca car il y a une grande difference en qualite entre chaque lait d’une meme espece animale qui influence directement sur la digestion, il y a une grande difference des conditions d’elevage dans le monde pour les memes productions, aujourd’hui le consommateur se fit a de la publicite, lobbing, aujourd’hui les gens generalisent alors qu’il faudrait faire du cas par cas. Je suis pas contre les vegetaux, mais croyez moi, j’ai travaille dans plusieurs pays dans l’agriculture dans le monde, les techniques pour des produits dits bio sont parfois pirent que des fermes conventionnelles qui font bien leurs travaille. Le probleme aujourd’hui n’est pas de savoir quoi manger, mais qu’est ce que vous mangez ! Il devrait exister sur chaque produit alimentaire, des notes sur la maniere que le produit est fait : une note ecologique et respect de l’envirronnement (maniere de production, transports, emballages, recyclage etc …. ) une note sur les conditions de production(condition d’elevage) une note sur les conditions de travail des ouvriers ( le salaire /h, les temps de repos)…… et vous comprendrez que tout ce que les gens ont pris l’habitude de manger vegetaux et produits des animaux sont certes moins cher et les pires pour la sante et la planete. Comment en sommes nous arrive a ca ?? On a perdu le lien avec la nourriture, alors que vous devriez faire super attention a l’origine de chaque aliment car c’est ce qui nous fait vivre, ca traverse notre corps, on veut diminuer le budget a tout prix. Pour faire d’autre achats, mais c’est la societe qui veut ca. Aujourd’hui on a les consequences de tout ca, le lait peut etre est un probleme , mais l’ensemble de notre alimentation est devenu un probleme. C’est une facon de consommer a remettre en question avant de critiquer un produit en particulier. Ce n’est pas la faute des agriculteurs, car ils est tres difficile aujourd’hui de faire de la vente directe, du a la clientele faible. J’ai 23 ans j’aimerais etre agriculteurs un jour, un agriculteur qui fera bien son travail afin d’assurer la meilleur nourriture possible, mais si personne voudra acheter ces produits et preferont les plus economiques. Que faire ? Faire une produit alimentaire de qualite superieur au prix d’un produit de bas vendu dans un super marche est impossible !!! Je ne peux pas vivre, il serait plus interressant pour moi financierement d’aller a l’usine et toucher un smic, la qualite a un prix qui s’explique…. c’est comme pour le lait, j’ai fait une formation sur la qualite du lait. D’une ferme a l’autre , le lait peut contenir de a 3 fois plus de germes (bacteries) ce qui a un impact direct sur la conservation du lait, le gout et la digestion. Ca ne vient paw en clacquant des doigts, il faut equiper la salle de traite d’un 0 refroiddisseur qui consomme de l’electricite, qui a un cout au quotidien et qui va refroidir le lait tres vite et empecher le developpement de germes. Les laiteries francaises payent elles les agriculteurs plus cher pour ce type d’investissement ??? Non. Il faut faire comme la plupart et suivre le systeme general. Si les gens auraient une education culinaire, sur la periode de l’annee des vegetaux, rechercherais vraiment le mieux pour eux en terme d’alimentation, avec une vraie information, enfin ils pourraient dire que le lait est mauvais pour leurs sante. A titre d’exemple, j’ai bu du lait frais, manger de la viande, des vegetaux tout venait de la ferme ….. j’ai eu une parfaite sante, car j’ai toujours su ce que je mangeais, c’etait aussi bon voir meilleur que du bio ( car seul les terres de mes parents n’etaient pas bio).

  84. Bonsoir Cécile,
    Je suis maman d’une petite fille qui est âgée de 2 mois , elle a l’ allergie aux protéines de lait de vache , comme elle est sous alimentation mixte du « Nutramigen AA » à base d’acides aminés , et au sein « lait maternel » , ma question est que :j’ai supprimé tout les produits laitier et ses dérivés, j’aimerai consommer du lait de soja , mais comme j’ai lu qu’il est indigeste et déconseillé pour les petits moins de 3 ans , es ce que je ne dois pas le prendre vu que j’allaite ma fille et ce dernier passera dans mon lait à ma fille? .

    Merci .

  85. Bonjour, j’ai lu avec un intérêt votre article ; un ami médecin vient de conseiller à mon mari de supprimer les produits laitiers et le pain de son alimentation. Pour ma part je ne bois pas de lait et ne consomme que très très rarement des produits de type yaourt ou fromage blanc. En revanche pratiquant la chrononutrition, je mange du fromage au petit déjeuner (parce que j’adore ça) avec une touche de crème dans mon café et du pain avec du vrai beurre. J’utilise parfois lait, beurre ou crème dans des recettes, mais sans excès. Il me semble difficile de supprimer le fromage….

    • Bonjour Sylvie,

      Je comprends bien, le goût et les habitudes ont la peau dure :)
      Peut être n’êtes vous pas obligés de les supprimer à vie, mais d’expérimenter pendant quelques semaines comment votre corps et votre bien être réagit à une suppression des produits laitiers. Si vous vous sentez mieux qu’avant, vous n’aurez pas l’impression de vous forcer à suivre un régime mais de faire un choix positif et voulu. Si ça ne marche pas, vous pourrez revenir à vos habitudes d’avant :) Voici 2 citations qui vous aideront et vous inspireront surement:
      «La force ne vient pas des capacités physiques; elle vient d’une indomptable volonté» – Mahatma Gandhi.

      « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. Albert Einstein. »

      :) Alors essayez de faire quelque chose de différent et laissez vous surprendre par les résultats que vous allez cultiver et surement apprécier!

      Bises à vous et votre mari, belle année!
      Cécile

  86. Bonjour Cécile,

    J’ai lu avec attention quelques articles de ton site et cet article en particulier. Je me suis donc mise au lait d’amande pour le petit déj’ il y a quelques semaines.
    Puis aujourd’hui je me suis demandée s’il n’y avait pas des inconvénients à consommer ce type de lait. Est-ce ce n’est pas une nouvelle mode lancée par les « professionnels » de la nutrition et de la santé pour nous faire payer du lait plus cher.
    Je suis tombée sur ce lien: http://www.slate.fr/story/90001/lait-amande-arnaque
    Alors je ne sais pas ce que vaut ce magasine et j’avoue ne pas avoir creusé la question, mais j’aurais aimé avoir ton avis sur leur article et savoir comment être sûre des bienfaits annoncés des laits végétaux. Les études présentées sont elles fiables?
    Merci d’avance pour ton retour et merci pour ton blog très intéressant

  87. Bonjour Cécile,

    Je viens de lire votre article qui m’a conforté dans l’idée de donner du lait végétal à mon bébé.
    Ma fille a 9 mois et ne supporte pas le lait de vache. Je n’ai pu l’allaiter que 15 jours car je n’ai pas eu de montée de lait puis c’est là que je me suis rendu compte qu’elle était comme moi intolérante au lait de vache, après plusieurs essais j’ai trouvé un lait qui lui convenait parfaitement : le lait HA, plus de colique, plus de plaques de boutons et un bébé à nouveau souriant! La diversification alimentaire s’est très bien passé à 5 mois (purée maison avec produits du jardin ou marché)mais je lui donnais un petit suisse au goûter et un yaourt au lait infantile au repas de midi mais pas au lait HA…. Elle semblait bien le supporter mais depuis 1 mois elle met environ 3h à digérer son repas de midi et pas le matin et le soir: lait HA!!! Elle se réveillait durant sa sieste en hurlant et on me disait la crise d’angoisse du 8 mois mais j’avais un doute donc j’ai pris RDV avec la chiropraticienne (car je suis pour les médecines parallèles et douces ) qui l’a suivit pour un soucis de tête plate qui s’est résorbé entre autre. Et là confirmation plus de lait de vache, la pauvre avait les intestins tous gonflés… je m’en suis voulue de ne pas avoir suivi mon intuition plutôt! Ma question est dois-je attendre un mois avant de faire un point avec la chiropraticienne ou puis-je introduire de suite du lait de riz ou d’amande?Quel ferment utilisé si je lui fait des yaourts au lait végétal? Et combien par jour?

    Merci par avance pour votre réponse,

    Blandine

  88. Bonjour, j’aimerais connaître lequel des laits est le plus conseillé? Merci

    • Bonjour Andrea,
      Aucun en particulier :) Il faut aimer le goût et les diversifier! Cela dépend des recettes et des envies de chacun.
      Bises,
      Cécile

  89. Bonjour Merci pour cet article et vos réponses Concernant vos sources en plus de l OMS j’aimerai en savoir plus si possible Merci Cordialement

  90. J’ essaie pour ma fille de 9ans et vous rendrez des comptes

  91. Bonjour à tous. Je vous félicite de votre bon choix qui n’est que du bon sens , ce qui fait défaut dans notre société. Le bon slogan n’est pas « les produits laitiers sont nos amis pour la vie » mais « ennemis » (hormis le lait maternel bien sur). Allez sur le site frugivore.fr qui donne les explications scientifiques sur ce point et sur d’autres comme la viande. N’écoutez plus les « alimenteurs » qui ne pensent qu’à leur profit et se soucie peu de notre santé. Maintenant , il est un fait que changer son alimentation n’est pas évident et que beaucoup d’obstacles se dressent , et notamment , la désinformation. Prenez votre santé en main, la médecine traditionnelle ne fait que vous soigner , de maladies que nous pouvons éviter par notre alimentation. Ils ne vont soigner que les effets, mais ne vont pas s’attaquer aux causes , qui sont leur fond de commerce. Ouvrez les yeux sur le monde dans lequel vous vivez.

  92. Bonjour,
    Mon petit bout de 9 mois enchaîne les problèmes ORL, les toubibs le gave de cortisone et parles déjà d opération des végétations… Du coup afin d’éviter tout ça j’aimerais modifier son alimentation (j ai lu que le lait de vache pouvait etre la cause de bronchite et otites qui ne se soignent pas) Pour info il prend un bib le matin et le soir (baby bio + céréales), le midi un p tit suisse et a goûter c’est une bouillie au lait végétal (il adore!!) Du coup pour le midi je pense pouvoir lui concocter des petit dessert au lait végétal, mais le matin et soir que faire? Ne va t il pas avoir des carences si je supprime le lait maternisé? Merci d’avance :)

  93. Salut à tous,
    Je suis sensé bannir le lait de mon alimentation parce qu’il donnerai des problèmes de tendinites. Mais je me demande, si je dois plus boire de lait, est ce que je dois aussi arrêter les protéines de lait en poudre ?

  94. Mon médecin vient de me conseiller d’arrêter le lait et les produits à base de lait de vache. J’étais allée le consulter pour une bronchite +++. Bretonne jusqu’au bout des ongles (même ceux des pieds:-) ) ça va être difficile de me passer de beurre…. J’ai vu dans les commentaires précédents qu’on peut remplacer par de l’huile de coco. Où peut on en trouver ?
    Merci pour cet article et toutes les réponses aux commentaires qui me permettent d’y voir un peu plus clair sur cette intolérance que je ne connaissais pas.

  95. Bonjour a tous et merci infiniement pour cet article!
    Gros consommateur de lait moi meme depuis mes premiers mois jusqu’a aujourd’hui, 27 ans, je me suis decouvert une dermite (connue aussi sous le nom de croute de lait). Je suis passe par de multiples soins dermatologiques sans aucune amelioration puis ai decide de supprimer le lait de vache de mon alimentation; Resultats : A peine 3 jours apres, plus aucun signe de ces croutes de lait…
    Malgre tout, en tant que tres grand fan de ce gout unique, auriez-vous des suggestions pour remplacer ce lait de vache? Je n ai goute aucun de ces laits vegetaux decrits plus haut.
    Merci de vos reponses!

    • Bonjour Stéphane,
      Ma suggestion, c’est justement de goûter ces laits et crèmes végétales et trouver celles qui vous plaisent :)
      C’est une nouvelle aventure qui se présente à vous!
      Mes préférés sont le lait de riz et noisette pour les recettes et les petits déjeuners et le lait de coco (compact) pour cuisiner.
      Bises,
      Cécile

  96. svp …vs pouvez m’envoyer la bibliographie c urgent !!!

  97. virginie D'attoma

    Bonjour,
    j’ai trouvé votre article très intéressant, je m’interroge depuis quelques mois sur le lait de vache et aimerait m’en passer (moi et ma famille) j’ai vu les résultats spectaculaire sur ma filleule qui a céssé de tomber malade juste en arrêtant le lait ! Mon fils, Léo qui a 6 ans est asthmatique depuis tout petit et il a aussi beaucoup de problèmes de peau. Je suis sure qu’en arrêtant le lait, on réduirait tout ça, mais il consomme beaucoup de lait, yaourt et fromage. est ce que le fait de remplacer par du lait de chèvre dans 1 premier temps serait bénéfique ? Merci de vos conseils

    • Bonjour Virginie,

      Super pour cette prise de conscience! :)
      La réduction est toujours positive. Mais ici elle serait vraiment minime car vous remplacez un produit par un autre lait animal (qui garde donc une majorité des effets liés aux protéines et aux graisses animales). Si vous souhaitez vraiment observer et expérimenter les résultats, je vous conseille d’oser l’aventure et diminuer votre consommation de laits animaux (vache, chèvre, brebis) et la remplacer par des laits, / crèmes végétales. Vous verrez, c’est plus facile que prévu! Et je suis sure que votre fils aimera un chocolat chaud au lait de noisette autant qu’au lait de vache :)

      Il est encore petit donc réceptif à tout ce que maman propose et mange elle même. Voici un article qui pourra vous donner des idées sur la transmission de bonnes habitudes alimentaires: http://www.lepalaissavant.fr/comment-developper-des-habitudes-alimentaires-saines-pour-vos-enfants/

      Bises,
      Cécile

  98. bonjour,
    Merci pour votre site!vraiment très instructif! Et un peu plus étoffé que la plupart des « antis » que l’on peut lire sur la toile.
    je suis en train de reprendre mon corps en main après 10 de mauvais traitement,de stress ,de vie décousue,et complètement désorganisée,plus de sport,et une hygiène alimentaire très mono-consommation, pâtes,pain,charcuterie,bref!
    je suit actuellement un régime sensé me rééquilibrer au niveau alimentaire,et c’est vrais que je me sent mieux. je vous indique mes menus depuis une semaine
    thé ou café sans sucre le matin,avec des gâteaux de fibre et de pectine de pomme ou autres
    et UN YAOURTS ou UNE FAISSELLE.
    le midi au moins une source de protéine,œuf,ou viande,ou poisson
    légumes pas de pomme de terre,ni pâtes,ni riz ,ni pain.
    UN YAOURTS ou UNE FAISSELLE avec des granules de fibres
    le soir
    idem
    et re-YAOURTH ou FAISSELLE etc etc
    j’ai droit a deux « collation « compote ou fruit sans sucre,et eau a volonté.
    ce régime m’irait plutôt bien si il n’y avait pas tous ces laitages.je ne consommait plus ou peu de lait de vache,depuis,disons une vingtaines d’années.
    les fromages que je consommait étaient du chèvre ou du brebis,
    je ne buvait pas de lait non plus,mais ma nutritionniste ne veux pas démordre de manger 3 produits laitiers par jour!Elle veux bien que je prenne un au soja sur les 3,mais pas que je les supprime tous.
    elle me soutien que c’est important pour éviter l’ostéoporose et le calcium c’est important,etc etc
    et vous ,votre discourt tout autre sur les effets du lait de vache qui me semble frappé de bon sens ne serait-ce qu’au vue des pression des lobby laitiers,qui n’ont rien des enfants de cœurs!.

    j’ai été allaitée par ma mère toute mon enfance,pas de lait de vaches donc.
    et je ne suis pas souvent malade,en dehors de mon surpoids issu de multiples déséquilibres qui s’expliquent et sont réversibles,je n’est pas de problème de santé
    quand je lis votre article j’entend du bon sens,
    et le lait de vache j’ai toujours pensé que…c’était pour les veaux.
    qu’en pensez vous?
    devrais je malgré tout continuer cette consommation?
    pourrais-je remplacer ces yaourts par alternativement,du soja?du yaourt de brebis ou de chèvre?

    de plus moi aussi j’aurais apprécié connaitre les références qui étayent vos propos,parce que j’aime pouvoir citer mes sources quand je veux comprendre quelque chose ou discuter.
    en tous cas,merci pour votre avis si vous voulez bien me le donner.
    cordialement

    • Bonjour Martine,

      Merci pour votre message, je suis d’accord avec vous, cela fait beaucoup de produits laitiers. Votre nutritionniste a surement de bonnes intentions. Elle applique ce qu’on lui a appris, c’est à dire à appliquer le PNNS (Programme National Nutrition Santé) auprès de ses patients. Sauf que le PNNS, n’est pas objectif et reçoit une grande influence des lobbys laitiers. Je vous propose cette vidéo sur les sources de calcium végétal qui vous sera surement très utile: https://www.youtube.com/watch?v=e5QJUTdZEkY
      La meilleure chose qu’on puisse faire pour résoudre vos interrogations, c’est que je vous rencontre en consultation, je vous laisse revenir vers moi si vous souhaitez aller vers cette démarche. Contact: cecile@lepalaissavant.fr

      Je vous embrasse,
      Cécile

  99. Bonjour

    Je partage votre avis et trouve vos conseils très intéressants. Cependant, je trouve vraiment dommage que vous insistiez autant sur l’importance de l’allaitement au sein…cela ferait presque penser à du prosélytisme… il existe des laits 1er âge sans lactose…Certaines femmes ne peuvent pas ou même ne veulent pas…D’autant que les études de l’OMS à ce sujet ne prennent pas en comptent tous les éléments à savoir Mode de vie, mode de garde de l’enfant….
    Bien Cordialement,
    Vanessa

  100. Bonjour. Cet article est super intéressant mais j’ai une question importante: j’ai un bebe de 14 mois, je n’allaite plus depuis longtemps et je lui donne du lait de vache depuis quelle a un an (je n’ai pu allaiter que deux mois, après ça elle a eu des laits infantiles en poudre). Je suis convaincue des dangers du lait de vache, mais dans le cas de ma fille que faire si on ne peut pas donner de lait végétaux?

  101. Qu’en est-il du lait de chèvre? Et est-ce bon pour les bébés?

  102. Bonjour Cécile ,
    Je donne aux enfants , qui adorent le chocolat chaud du matin , du lait sans lactose , est-ce que cela change quelque chose ? est-ce moins mauvais que le lait classic

    merci beaucoup

  103. Bonjour,
    Super article comme tant d’autres sur ce magnifique site! Bravo pour votre travail de fourmi! J’aurais juste ajouter de se méfier des additifs dans les laits végétaux du commerces car malheureusement beaucoup de laits végétaux contiennent des épaississants et es arômes (de plus arôme veut souvent ire glutamate monosodique….) chez nous on a trouvé 1 marque de lait végétaux sans aucuns additifs et bio. Actuellement on doit vraiment être très vigilants et garder notre conscience en éveil lorsque l’on repense notre alimentation! Avec mon mari on va vers un équilibre familial végétarien sans lait et sans additifs tout en se méfiant des OGM et pesticides…. Pas évident mais on y arrive gentiment

  104. merci bcp pr la biblio

  105. Bonjour, J’ai lu votre article sur le lait de vache, surtout la section sur le mucus je trouve ça vraiment intéressant! Ma fille de 14 mois a commencé à tousser beaucoup (surtout le soir après son biberon) dès que nous sommes passé au lait de vache… Nous commençons à croire qu’il pourrait y avoir un lien avec le type de lait, par contre, les médecins sont tellement « accroc » au lait de vache que selon eux c’est impossible. Ils disent que rien ne peut remplacer ce lait… J’aimerais savoir, lorsque vous dites que nous pouvons remplacer notre consommation de lait par pleins d’autres aliments et/ou par du lait végétal, est-ce que vous croyez que les besoins d’un bébé aussi peuvent être comblé par ces autres types de lait? La quantité de gras, calcium, etc…
    Aussi, qu’en est-il du lait maternisé style Similac? Pourquoi le mucus ne se formait pas avec ce type de lait?
    Un gros merci!

  106. et le lait de chèvre ou de brebis on n’en parle pas??
    je suis agricultrice et je trouve cela bien dommage! le lait de chèvre est moins gras que le lait de vache et plus facilement digeste.
    je vous entend déjà faire une grimace, mais essayez ;-)

  107. Merci Cécile,je pense que c’est effectivement les lobbies laitiers qui mènent une dictature terrible!!entre temps ma maman qui a travaillé en maternité il y a quelques 35 ou 40 ans,m’a dit que deja a l’époque les maternités étaient littéralement abreuvées(sic!)de lait et de couches payés par un lobby laitier puissant,pour que les mamans privilégient le lait…de vaches…
    avant de vous contacter j’ai découvert les algues wakamé,qui auraient une teneur en calcium,supérieure a tous les produits laitier,j’en utilise avec parcimonie pour le moment,de toute façon,j’avais arrête…je vous écrit très vite,a bientôt. Martine

  108. Savez-vous après combien de temps on peut commencer à ressentir les bienfaits dans notre corps, entre autre au niveau des allergies?

    J’aimerais aussi avoir la bibliographie. Je parlais de votre article à ma soeur aujourd’hui (elle a beaucoup d’allergies saisonnières et aux animaux) et je suis persuadée qu’un arrêt de consommation du lait pourrait l’aider.
    Merci!!
    Cinthia

  109. Article très intéressante et qui donne à réfléchir et à repenser à son alimentation. Merci

  110. Bonjour,
    je suis enceinte de 4 mois et depuis un mois j’ai arrêté les produits laitiers. J’aimerai allaiter mon enfant un an puis passer à la boisson végétale (riz) mais si à la maison mon enfant ne prend aucun produit laitier peut-il devenir intolérant au lactose quand il sera « confronté » aux produits laitiers ?

    Merci

  111. Bonjour Cécile,

    J’arrive un peu tard mais ai beaucoup apprécié la lecture de cet article (je vais essayer le lait d’amande :) ). En revanche j’ai eu un peu de mal à retrouver les sources du « paradoxe du calcium » : il y a un paragraphe au bas de la page 165 ici http://www.fao.org/3/a-y2809e.pdf indiquant

     » The paradox that hip fracture rates are higher in developed nations where calcium intake is
    high than in developing nations where calcium intake is low clearly calls for an explanation.
    Hegsted (103) was probably the first to note the close relation between calcium and protein
    intakes across the world (which is also true within nations [63]) and to hint at but dismiss the
    possibility that the adverse effect of protein might outweigh the positive effect of calcium on
    calcium balance. Only recently has fracture risk been shown to be a function of protein intake
    in American women (106). There is also suggestive evidence that hip fracture rates (as judged
    by mortality from falls in elderly people across the world) are a function of protein intake,
    national income, and latitude (107). The latter is particularly interesting in view of the strong
    evidence of vitamin D deficiency in hip fracture patients in the developed world (108-114)
    and the successful prevention of such fractures with small doses of vitamin D and calcium
    (115,116) (see Chapter 8). It is therefore possible that hip fracture rates may be related to
    protein intake, vitamin D status, or both and that either of these factors could explain the
    calcium paradox. We shall therefore consider how these and other nutrients (notably sodium)
    affect calcium requirement. « ,

    ce qui me semble plutôt nuancé : ils ne savaient pas trop, en 2001. Avez-vous des sources sérieuses plus tranchées et plus récentes ? Merci d’avance.

    Benjamin

  112. Bonjour Cécile,

    J’arrive un peu tard mais ai beaucoup apprécié la lecture de cet article (je vais essayer le lait d’amande :) ). En revanche j’ai eu un peu de mal à retrouver les sources du « paradoxe du calcium » : il y a un paragraphe au bas de la page 165 ici http://www.fao.org/3/a-y2809e.pdf indiquant

     » The paradox that hip fracture rates are higher in developed nations where calcium intake is high than in developing nations where calcium intake is low clearly calls for an explanation. Hegsted (103) was probably the first to note the close relation between calcium and protein intakes across the world (which is also true within nations [63]) and to hint at but dismiss the possibility that the adverse effect of protein might outweigh the positive effect of calcium on calcium balance. Only recently has fracture risk been shown to be a function of protein intake in American women (106). There is also suggestive evidence that hip fracture rates (as judged by mortality from falls in elderly people across the world) are a function of protein intake, national income, and latitude (107). The latter is particularly interesting in view of the strong evidence of vitamin D deficiency in hip fracture patients in the developed world (108-114) and the successful prevention of such fractures with small doses of vitamin D and calcium (115,116) (see Chapter 8). It is therefore possible that hip fracture rates may be related to protein intake, vitamin D status, or both and that either of these factors could explain the calcium paradox. We shall therefore consider how these and other nutrients (notably sodium) affect calcium requirement. « ,

    ce qui me semble plutôt nuancé : ils ne savaient pas trop, en 2001. Avez-vous des sources sérieuses plus tranchées et plus récentes ? Merci d’avance.

    Benjamin
    (PS : message re-posté après suppression des sauts de lignes provenant du copié-collé)

  113. Et une mère qui n’a pas assez de lait voire pas du tout pour nourrir son ou même ses bébés (si ce sont des jumeaux ou triplés), dites moi, comment fait-on pour nourrir l’enfant qui vient de naître ?

  114. Article bien écrit et très intéressant mais sans bibliographie il n’a aucune valeur malheureusement.
    Quand on est sérieux la bibliographie ne peut être optionnelle.
    La bibliographie permet de différentier les rumeurs des faits…

    Vous critiquez les messages publicitaires pour leur mensonges mais vous ne faîtes pas mieux en ne citant pas vos sources.*

    Pour ne pas encombrer l’article, utilisez des notes de bas de pages (comme sur Wikipedia) ou des liens hypertextes.

    Et bien sûr la source citée a son importance, il ne s’agit pas de citer un autre blog ne citant pas ses sources non-plus. Ni même un site ou un auteur inconnu…

    Sachez que je suis entièrement d’accord avec cet article, j’aimerai le partager à mes amis mais je ne peux pas à cause de ce manque de source… Bien qu’il soit évident que le lait est fait pour les veaux cela ne suffit pas contre les lobbies laitiers.

    *Prouvé scientifiquement

  115. Bonjour,

    Je souhaite supprimer le lait de vache, pour des raisons éthiques (je ne supporte plus l’idée de maltraiter des vaches pour mon bien-être) mais je ne veut pas le remplacer par un produit non écolo.

    Or la production d’amandes nécessite énormément d’eau et est une plaie pour l’environnement, le soja est souvent OGM… les noisettes je ne sais pas, j’ai testé le lait d’avoine et de riz mais je n’aime pas !

    Compliqué de faire le bon choix !

    Cédric

  116. Quand est il du lait de chèvre brebis et compagnie? Peut-on en consommer ou est-ce comme le lait de vache?

  117. Bonjour, j’ai personnellement été très intéressée par votre article, ce qui m’a permis de beaucoup réduire ma consommation de produits laitiers ( un peu de lait lorsque je doit préparer un gâteau, des crêpes ou autres ou un bout de fromage lorsque je vais au restaurant pour me faire plaisir).
    Cependant, ayant suivi des études de biologie, je m’interroge sur la pertinence de certaines information comme par exemple la comparaison des pays européens avec les pays comme le Pérou et l’Inde.

    Il me semble que cette comparaison n’est pas réellement pertinente dans le sens où la population est composée d’individus avec des Génotypes–>Phénotypes différents de ceux des européens ce qui leur donne donc peut être un meilleur physique (Os plus résistants par exemple) étant donnée les conditions plus difficiles que les nôtres pour une partie de la population.
    Nous pouvons également noter que les conditions sanitaires, économiques, politique, culturelles et l’aspect de la famille peuvent influencer ces chiffres car tout le monde ne peut pas forcement se faire soigner par un médecin après une fracture (fréquemment par manque d’argent) ce qui conduit les personnes à procéder « à l’ancienne » en postant un des membres de la famille pour s’occuper du malade (Aspect de la famille–> famille vivant ensemble et où souvent la femme ne travaille pas).

  118. Bonjour Cécile, et merci pour votre site et vos partages si enrichissants.
    Vous dites que les laits en poudre pour enfant à base de riz ne sont pas à recommander, et je me posais justement la question du pourquoi, est-ce leur composition, la qualité et provenance des produits ? (En quoi est-ce différent d’un lait végétal pasteurisé en boîte ?)
    J’ai allaité mon bébé en mixte (car un sein ne fonctionnait pas) et suite à des régurgitations très importantes à 3 mois nous avons arrêtés le Babybio (lait de vache bio) pour passer au Modilac Expert Riz : lait de riz (non bio du coup !).
    Je me demande souvent quelles auraient été les alternatives ?
    Je ne sais pas si les régurgitations étaient dues au lait de vache, mais ayant de mon côté asthme, allergies et maladie auto-immune, le choix d’arrêter le lait de vache pour lui me semblait important en prévention.
    A ce jour je ne lui donne aucun produits laitiers. Nous n’en consommons plus à la maison, la transition c’est faite facilement et qui plus est vers une alimentation plus riche et variée pour tout le monde !

    Par contre il vient de réclamer de manger un yaourt au dessert à l’école… « comme les copains » (3 ans et demi).
    Difficile de lui imposer une compote quand tous les autres mangent un yaourt ou, hum, un liégeois au chocolat (j’aimerais que la cantine soit bio et de qualité mais ce n’est pas le cas).
    Il passe déjà ses hivers avec une toux persistante ou un nez qui coule vert, soit c’est la norme pour les petits de cet âge, soit le fait de manger du yaourt à l’école va occasionner à retardement des problèmes ORL plus importants cet hiver.
    Je pense tester pour voir, dans les mois qui viennent, s’il le tolère.

  119. juste une remarque, j’ai un souvenir de mes études : le prof qui nous disait que le soja empêchait l’assimilation du calcium et donc qu’il ne fallait pas en manger trop souvent ..

    • Le soja, est également lié à des problèmes de déséquilibre hormonaux. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas un mauvais produit mais il n’est pas à consommer tous les jours.

      Merci Caroline!

  120. Pingback: Lait, allergie, mucus et maladies respiratoires récurrentes : tout est lié | intérêt pour tous

  121. Bonjour Cécile, et merci pour votre article très intéressant, apparemment toujours aussi suivi après 3 ans !

    Je ne consomme plus de lait de vache depuis plusieurs mois, par contre je mange chaque jour 100 à 200g de yaourt de brebis (bio), pour avoir une source de protéines (avec 1 oeuf frais par jour également).

    Je n’ai aucune allergie au lait ou au lactose, mais est-ce que le problème qui se pose avec le lait de brebis est équivalent au lait de vache (source animale), ou y a t’il quand-même une différence ?

    Un grand merci et à bientôt :)

    Eric

  122. Bonjour Cécile,

    je ne mange plus de fromage (présure) mais je mange des yaourts car on m’a dit que c’était indispensable en cas de grossesse pour l’apport en calcium et en protéine surtout lorsqu’on est végétalienne. dans l’absolu je préférerai m’en passer!
    Je vous avoue que je ne sais plus à qui me fier sachant que dans cette période là je préfère ne rien risquer évidemment
    Dans le même registre je mange des œufs uniquement pour cette raison.
    qu’en pensez vous?

    Merci

  123. Envoi du premier commentaire raté. Désolée.

    Concernant le lait, il me semble que le sens commun déserte bon nombre d’humains.

    Tous les détracteurs du lait de vache oublient les faits irréfutables:

    Les Françaises sont reconnues pour la belle qualité de leur peau.

    1. Des siècles de lait de vache et de cuisine variée ou les légumes jouent un rôle primordial. Car la vache est le symbole même de la mère nourricière.

    2. J’ai été allaitée pendant 3 ans. J’ai eu une infection grave à l’enfance et une autre, la monucléose. Je n’ai jamais été hospitalisée. C’est grâce au lait de vache et à tous les merveilleux fromages de mon pays d’adoption, la Belgique ou le lait offert à l’école maternelle était quotidien et gratuit. Temps merveilleux.

    3. Mon père a 80 ans passés et marche des heures chaque jour. Il a travaillé dans les mines de plomb et de charbon. Les mines offraient 1 litre de lait quotidien aux mineurs. Il a toujours eu une force herculéenne.

    4. Ma mère est celle qui a les os les plus fragiles. Et celle qui a bu le moins de lait et mangé le moins de yoghurts contrairement à mon père et moi. Elle cuisine frais chaque jour mais aime les charcuteries. Donc ce n’est pas le lait qui est mauvais. Mon père, au contraire, grand mangeur, adore le lait et les céréales. Malgré son âge, il a toujours l’air plus fort que la plupart des hommes de son âge. 1 litre de lait par jour pendant 5 années plus des litres de yoghourt pendant 50 ans.

    5. Les femmes espagnoles ne sont pas consommatrices de produits laitiers comme les françaises ou les belges. Elles mangent sain pour la plupart mais leur peau est nettement moins belle que celles des françaises qui aiment les produits lactés de qualité et sont passionnées d’aromathérapie. Combinaison gagnante. La mienne. Magré des petits vices qui aident le moral, j’ai la cinquantaine passée et les jeunes personnes me donnent toujours le début de la quarantaine. Le Lait + légumes + fruits. Très peu de viande (poulet, poisson).

    6. Le cancer des pays occidentaux est la résultante d’un cocktail mortel : Lait + viande + fritures + stress quotidien + crème glacée etc etc. Le stress est selon moi, ce qui enclenche le processus. Stress familial,moral, professionel.
    Ce n’est pas le lait mais trop de protéines et pas assez de légumes et de bonnes graisses (huile d’olive) comme on le sait. La viande est le véritable problème.

    7. Tous les détracteurs du lait disent que le lait fixe les métaux lourds et autres toxines. Malhonnête intellectuellement. Le Lait est un anti poison extraordinaire. Si j’abuse de l’alcool, je bois 2 litres de lait sans m’en rendre compte pour compenser. Et me sens beaucoup mieux. J’ai eu une intoxication médicamenteuse en 1998. Or je déteste les médicaments. Je réagis très mal et mon estomac se transforma en pierre. Je crus mourir et n’appelai pas les secours. pas de téléphone. Le lait fut la seule chose qui rentrait. Impossible de boire de l’eau. Le lait annula les effets toxiques.

    8. La contamination de la nature, les pesticides, les voitures, les produits chimiques dans l’atmosphère ou les produits electro ménagers (nano particules) sont les Problèmes. Et l’amour de l’argent à tout prix.
    Blamer les vaches est bien de notre époque. Sans les vaches et les poules, notre vie serait un fardeau. Adieu desserts.

    Le problème c’est l’humain dépourvu de son humanité. Ce que la vache a donné à l’Europe est une bénédiction. Lorsque le lait manquera, vous vous souviendrez de mon Eulogie à la Vache.
    Merci.

  124. Bonjour,

    Merci pour cette article très complet!
    J’ai 24 ans, je suis atteinte de la Maladie de Crohn, je suis certaine que cette maladie est lié à ce que nous mangeons ici en Occident. J’ai cette maladie de mes 16 ans.

    Aujourd’hui, je suis déterminée à aller mieux et votre article me conforte dans l’idée d’arrêter le lait!
    Le yaourt contient-il du lait de vache ou de chèvre ? Si oui par quoi le remplacer!
    J’ai choisi de tester le lait d’amande et le lait de riz d’ici un mois.

  125. Bonjour !

    Voilà un article très intéressant ! Cela fait des années que ma mère me répète que le lait est mauvais pour la santé. Durant mon enfance je n’ai été autorisé à en consommer qu’en très petites quantités (yaourt et fromage), et bien en 21 ans je n’ai jamais attrapé de maladie comme la grippe !
    J’ai décidé d’arrêter complètement ma consommation de lait animal qui me cause malheureusement de l’acné même en faible quantité. Je remercie ma mère de m’avoir habitué à ne pas en consommer depuis petite car je ne ressens absolument aucun manque face à ce produit.

  126. Bonjour, je suis disposee a stopper ma consommation de lait de vache mais je suis sensible au gout, et le buvant avec du cacao, quel lait végétal svp s ‘en rapprocherait le plus? ensuite je voudrais savoir si on peut manger des fromages aussi non a base de lait animal, car je suis très dépendante des produits laitiers, j en consomme chaque jour et ne réussis pas a les supprimer. merci

    • Bonjour Fabienne,

      Les laits les plus délicieux pour le le chocolat chaud sont riz-noisette et coco. En tout cas, nous sommes nombreux à les apprécier ! la texture et le goût ne sera jamais exactement le même, bien sur c’est un produit différent, mais je le trouve tout aussi agréable à déguster :)
      Il existe aussi des fromages végétaux, mais plus rares à trouver.
      Bises,
      Cécile

  127. Bonjour,
    Votre blog est une mine d’information.
    Je voulais vous poser une question au sujet de ma fille qui a 4 ans. Depuis ses 4 mois, elle fait de l’eczéma.
    Bientôt 4 et 1/2, l’eczéma ne l’a jamais quitté. Elle se gratte beaucoup la nuit sous les pliures (derrière genoux et pliure bras). 3 Personnes m’ont déjà conseillé de supprimer le lait de vache. Tout en sachant qu’une allergologue lui a fait un test cutané pour l’intolérance au lait de vache qui s’est avéré négatif. Pensez-vous quand même que le lait de vache pourrait donner de l’eczéma à ma fille. Si oui, par quoi remplacer ce fameux lait de vache car on le trouve partout. Ma fille aime beaucoup les yaourts et surtout le camembert. Quelles sont les alternatives? je ne connais pas vraiment les laits végétaux, on essaie de manger Bio, le plus souvent possible. Merci pour votre aide et vos connaissances.
    Dorothée

  128. pff et la modération ? franchement.. je ne consomme pas de lait de vache mais je me fais plaisir avec un morceau de fromage tous les matins…. et quand on va chez des amis ou au restaurant on fait quoi ? on demande la liste des ingrédients ? un peu de souplesse apporte beaucoup de plaisir et rend la vie plus agréable….

  129. C’est super! je ne pense pas supprimer totalement le lait (fromages, yaourt etc compris) de mon alimentation, car j’aime vraiment trop ça et je ne pourrais pas m’en passer ^^’
    Mais bon, je n’achète que du lait bio, parce que les conditions d’élevage sont bien meilleures dans une exploitation biologique que dans une exploitation intensive (pas parfaites non plus, mais largement meilleures…).
    Par contre, j’ai déjà essayé de remplacer le lait du matin par du lait d’amande. Au début j’aimais bien mais au mout d’un moment j’ai trouvé ça écoeurant, donc je suis retournée au lait de vache. Mais grâce à cet article je pense que je vais essayer de remplacer par du lait de noisette, j’ai envie d’essayer, ou au pire par du lait de chèvre… C’est bien le lait de chèvre???

  130. le lait de riz a l’air bon aussi

  131. Bonjour,

    J’ai lu avec attention cet article et me questionne sur les conséquences du lactose sur la santé de mon fils âgé de 7 ans. Il fait des affections ORL à répétitions (angines, pharyngites…), est asthmatique mais ne se plaint jamais de douleurs abdo lorsqu’il consomme du lait (en grande quantité je l’avoue: 1/2 l le matin et 3 yaourts par jour). Je viens cependant de passer au lait avec 0.1% de lactose car il refuse d’avaler le lait végétal (je les ai tous essayé !) sous toutes ses formes !
    J’avoue être assez démunie face à cette situation et suis excédée par les antibiotiques, corticoïdes et autres médicaments en tous genres qu’il ingurgite quasiment une fois par mois.

    dans l’attente d’une idée…
    merci
    Virginie

  132. Bonjour
    Par quels produits sans lait de vache peut-
    on remplacer le beurre et la crème fraîche ?
    Merci

  133. Pingback: Mon programme alimentaire | Le sac de mademoiselle B

  134. A partir de quel âge est il possible sans danger d’arrêter l’allaitement et de passer à du lait d’amande ou autre lait végétal ?

  135. Bonsoir, pour tout vous dire, je n’ai commencé à entendre parler des méfaits du lait de vaches que dernièrement. Je me retrouve au milieu de tous ces articles: certains complimentent le lait de vache tout en critiquant les laits végétaux et certains font l’inverse. Franchement, je bois du lait de vache quasiment tous les jours et en grande quantité. En lisant votre article je me trouve coincée. Je ne sais plus quoi faire.
    En prenant du lait de vache j’ai constaté certains effets positifs à savoir la réduction de chute de cheveux. Mais si ce que vous dites est vrai ceci pourra avoir des effets néfastes à long terme, compte tenu du fait que je suis asthmatique. Mais le problème est, même les laits végétaux ont leurs effets négatifs. Sauriez vous me guider ou même me pointer vers la bonne voie pour faire un choix? des références me seront d’une grande aide
    Merci,

  136. mon fils a été allaité, pleurait beaucoup, surement une mauvaise digestion, puis passé au lait maternisé à 1mois1/2, toujours problème de digestion, passé au lait HA novalac et super il n’y avait plus de pleurs, mais à 3ans des diarrhées et maux de ventre réguliers. le doc pensait à du diabète, mais après la prise de sang; du sucre mais pas non plus de diabète. En arrêtant le lait du matin déjà plus de problème, j’ai ensuite acheté du lait sans lactose; plus de maux de ventre, puis à 4ans otite sur otite. le nouveau docteur m’a dit d’arrêter les produits laitiers. donc on va essayer…
    ps: je veux pas faire de pub, mais il y a du lait marque U bio riz, soja, avoine, amande

  137. Bonsoir vous pouvez m’envoyer la biblio
    Merci

  138. Bonjour,
    Cet article est très interessant. Je suis une grande consommatrice de lait de vache malheureusement et il est très difficile de le remplacer.. Mon fils de 5 ans cependant a des soucis de toux chroniques et de glaires persistantes.
    Que pensez-vous du lait sans lactose?? Ou du lait digestion facile?? Qu’ont-ils de plus ou de moins??
    La pédiatre m’a conseillé, pour commencer, de mélanger lait de vache et lait d’amande, histoire que l’on s’habitue au gout…

  139. Bonjour ! J’ai lu votre article que je trouve d’ailleurs très complet.
    Je suis moi même intolérante au lait de vache depuis toujours.
    Mais seulement au lait de vache, j’arrive parfaitement à manger du fromage de brebis mais je viens d’apprendre qu’ils contiennent, eux aussi, du lactose alors je comprends pas pourquoi je ne digère pas le lait de vache.
    J’espère que vous pourrez m’éclairer car j’ai toujours pensé que j’étais intolérante au lactose mais si il y en a dans le lait de chèvre et de brebis qu’est ce que je ne digère pas ?

  140. bonjour je viens de découvrir votre site et notamment l’article concernant le lait de vache. je fais moi-même mes yaourts à la yaourtière avec un yaourt nature au bifidus du commerce et 1 l de lait de vache entier (avec du lait demi écrémé les yaourts restent trop liquides). Les effets sont-ils les mêmes que si l’on boit du lait de vache ?

  141. J’ai récemment découvert une boisson au riz, et personnellement je trouve que le goût est le plus proche de celui du lait de vache, c’est très agréable à boire le matin, très doux, chaud comme froid. Je le conseille à tous ceux qui veulent un goût proche du lait de vache, car les autres laits végétaux ont tous un arôme en plus, ça peut être agréable aussi, mais pour tous les jours je conseille le riz ! (je précise que je ne parle que du goût et pas des apports des différents laits végétaux) Le lait de coco a une odeur vraiment délicieuse, quand on prend un petit déjeuner calme et détendue c’est très agréable

  142. Pingback: Le lait, ce trait d’union entre maladies respiratoires récurrentes, allergies et mucus – intérêt pour tous

Laisser un commentaire