>> Articles qui pourraient vous intéresser

Comment bien vivre son cycle menstruel

Quand j’ai commencé à faire le lien entre mes problèmes de santé et mes habitudes de vie, j’ai découvert qu’il existait des rythmes intérieurs que je n’avais jamais appris à en honorer. L’un d’entre eux, était mon cycle menstruel. Dans le meilleur des cas, mon cycle menstruel était suffisamment intelligent pour comprendre sa place : ne pas m’embêter, me laisser tranquille, le plus discrètement possible. Avec la fameuse pensée : toutes ces complications pour (peut-être) vouloir un jour tomber enceinte. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Je n’avais aucune idée du caractère sacré et régénérant du cycle menstruel. Je ne savais pas non plus que le cycle menstruel n’était pas censé faire mal. C’est en comprenant mon cycle, que j’ai arrêté de souffrir de syndrome prémenstruel (SPM) ou de seins gonflés, mais surtout, que j’ai appris à ne plus redouter ce moment du mois. Et je dirais même : à l’apprécier.

Imaginez ce moment du mois comme une vague. Vous avez deux choix : apprendre à la surfer ou vous obstiner à vous écraser contre elle. On apprend à la surfer ensemble?

Symbolique dES REGLES

« Les rituels sont des formules par lesquelles l’harmonie est restaurée »

Les rituels nous reconnectent à nous-mêmes. Parfois on aime allume une bougie après avoir mangé, faire une petite méditation avant d’aller dormir ou bien danser toute nue sous la pleine lune (à chacun son grain de folie !). Mais il existe un rituel déjà intégré au corps de la femme : ses règles. Une fois par mois, le corps de la femme sort sa plus belle vaisselle, allume ses plus jolies bougies, tamise la lumière et s’exclame : enfin, ma petite pause adorée! Pas sur que votre tête dise la même chose ;) Pourtant, c’est vraiment un moment spécial. Il est temps que ces deux-là fassent la paix.

Qu’est-ce qui le rend spécial? C’est un moment où le corps va allouer une énergie supplémentaire à l’élimination des déchets (youpi !). Et énergétiquement, nous sommes invitées à ralentir. Une de mes professeurs disait toujours: avant  de commencer, il faut s’arrêter. Chaque mois, la femme est invitée par son horloge interne à dire : ok, je vais ralentir un peu de mon rythme « foncer-foncer-foncer » et prendre du recul pendant quelques jours. Avant de pratiquer l’Ayurveda, je n’avais jamais pensé à faire les choses plus doucement pendant mon cycle. Maintenant, je me demande: de quoi est-ce que j’ai besoin ? Est-ce que j’ai pris du temps pour moi-même dernièrement ? Comment est-ce que je peux me faire plaisir ? Cela ne veut pas dire que vous allez devenir une reine entourée d’esclaves pour vous servir (ah, rêver..) mais que vous allez cultiver quelques réflexes pour accompagner cette énergie détoxifiante et nourricière.

Pourquoi le cycle menstruel se déséquilibre ?

Je vais rentrer dans une explication un peu technique, mais si vous vous accrochez, vous verrez le cycle menstruel complètement différemment. On s’accroche ensemble :)

Le cycle menstruel est gouverné par deux énergies.

Apana Vata = une énergie qui descend dans le bassin pour soutenir la reproduction et l’élimination.

Prana Vata =  une énergie qui monte vers la tête et soutient le mental, les pensées, les émotions et la vitalité.

Après beaucoup de stress (manque de sommeil, alimentation transformée qui ne nourrit pas, chocs émotionnels à répétition) l’énergie de Prana Vata qui est censée monter pour soutenir notre mental et nos émotions, s’épuise. Il n’y a pas assez d’énergie pour nous soutenir « là-haut ». Alors le corps va faire un petit emprunt « en bas ». Auprès de Apana Vata, l’énergie qui est censée rester en bas pour aider à la reproduction et à l’élimination. Apana Vata va « monter » nous aider. Sauf que vous le savez, un petit emprunt par-ci par-là, ça peut passer. Mais souvent, c’est tous les jours qu’on emprunte de l’énergie. Nous voilà endettées avec le bas du corps.

Résultat : les fonctions dont il est responsable, en prennent un sacré coup: l’évacuation (menstruelle mais aussi des selles), la fertilité, le mal au bas du dos, la congestion du système lymphatique dans les jambes (jambes lourdes), les problèmes de circulation. Bien sûr, ceci se manifeste différemment chez chacun.

Quand nos règles vont bientôt arriver, l’énergie Apana (qui descend) est épuisée parce qu’on a passé son temps à la solliciter pour monter dans la tête (réfléchir, créer, parler, analyser). Mais le corps a besoin de cette énergie descendante pour avoir une menstruation correcte. Donc le corps emprunte de l’énergie, dans le haut du corps cette fois ci!  Résultat : il n’y a plus autant d’énergie « là haut ». Et pendant les jours précédant les règles, on va sentir le fameux « syndrome pré-menstruel ». 

Comment faire pour réduire ces emprunts d’énergie qui nous minent? C’est ce qu’on va voir ensemble. Parce que ni le syndrome pré-menstruel ni les gênes pendant les règles sont naturelles. Le moment des règles est naturellement un moment de calme et de grande douceur. Visualisez : l’œil d’un cyclone. Un espace de calme et de vide absolu qui soutient un déchaînement de force et de puissance inouï tout autour. Le cycle menstruel est l’œil du cyclone dans la vie d’une femme. Si vous honorez ce moment, tout le reste glissera, comme une planche de surf sur une vague lisse.

Faits drôles du cycle menstruel

En Ayurveda, nous associons le fait que les femmes vivent plus longtemps que les hommes, à leur cycle menstruel. La chance d’avoir une élimination des déchets mensuelle, ça fait du bien au corps tout entier !

Quand vous passez beaucoup de temps avec certaines femmes, les cycles menstruels de chacune ont tendance à vouloir s’accorder avec celui des autres ! La solidarité – jusqu’au bout du cycle.

Dans les anciens textes, on considérait qu’une femme bien réglée, commençait son ovulation à la pleine lune et les saignements à la nouvelle lune. Ou bien, l’inverse, les saignements à la pleine lune. Les deux cycles ont des caractéristiques différentes et sont parfaitement normaux. Est-ce que vous avez déjà remarqué à quelle phase de la lune correspond votre début de cycle ? Ça peut être une façon rigolote de savoir quand votre cycle s’approche : regarder le ciel, chercher la lune.

3 idées pour bien vivre son cycle menstruel

Alors, comment créer une nouvelle relation avec son cycle menstruel? Voici quelques idées. Choisissez en une ou deux et pratiquez les tous les jours pendant votre prochain cycle. Un petit geste régulier – pour de grands effets.

Alimentation

Parce que nous perdons des nutriments à travers le sang qui s’écoule et que nous voulons créer une énergie bienveillante pendant nos règles, essayez ce smoothie régénérateur ayurvédique. Il est rempli de super-aliments.

PicsArt_1429195937021

Vous pouvez en faire un chaque jour (ou presque) de vos règles ou pendant les jours qui les précèdent. Ne rajoutez pas de glaçons, buvez-le a température ambiante.

Pendant vos règles, évitez les excitants en général (alcool, café, chocolat, thé, tabac) et les plats trop épicés. Enfin, si vous avez des crampes ou mal au dos, mangez des légumes cuits plutôt que crus.

Postures de yoga

J’ai rencontré des femmes qui refusaient de changer quoi que ce soit de leur routine pendant leur menstruation. Elles me disaient qu’elles se sentaient considérées comme le « sexe faible » si elles modifiaient quoi que ce soit à leurs habitudes. Je les comprends. Mais est-ce que le fait d’honorer nos cycles est un signe de faiblesse ou de sagesse ? A chacune d’y répondre pour elle-même.

En tout cas, si vous voulez soutenir l’élimination harmonieuse de votre menstruation, voici 4 postures de yoga à faire à la maison qui vous aideront! Idéalement en rentrant du travail, bien couverte s’il fait froid (chaussettes, pull) et au calme. Elles sont.. délicieuses !

Supta Baddha Konasana – Le papillon

IMG_20160324_190509[1]

Surtout : si vous avez mal à la tête, au ventre, si vous avez envie de décompresser.

Matériel : pour rester plus longtemps dans la posture et qu’elle soit agréable, mettez des supports sous vos cuisses afin de relâcher vos jambes. Vous pouvez mettre une bouillotte chaude sur le bas du ventre si vous avez des crampes.

Temps : aussi longtemps que vous le souhaitez.

Setu Bhanda Sarvangasana – Le pont

IMG_20160324_190305[1]

Surtout : si vous manquez d’énergie, si vous êtres triste.

Matériel : mettez une brique de yoga ou un livre sous votre sacrum pour vous soutenir.

Temps : 15 respirations

Viparita Karani – Les jambes contre le mur

IMG_20160324_190631[1]

Surtout : si vous avez mal au bas du dos, les jambes gonflées, si vous êtes fatiguée.

Matériel : placez une couverture sous le dos pour rester au chaud.

Temps : 5 à 15 minutes.

Apanasana – Posture de l’élimination

IMG_20160324_190403[1]

Surtout: si vous êtes ballonnée, si vous êtes mentalement agitée, si vous avez mal au bas du ventre.

A noter: Anapanasana comme dans Apana Vata (l’énergie qui descend!). Cette posture fait donc descendre l’énergie, pour nous équilibrer. J’adore quand les connexions se font!

Massage à l’huile

Si vous avez des crampes, et même si vous n’en avez pas, prenez le réflexe de masser le bas du ventre avec de l’huile de sésame.

Avant ou après la douche? Comme vous préférez. Dans tous les cas, si vous avez des pertes abondantes et si vous avez mal à la tête, évitez de prendre de longues douches chaudes. Dans ce cas là, prenez des douches modérées et massez le front/visage avec de l’huile de coco.

Enfin, avez vous essayé la coupe menstruelle? En voilà une qui rend ce moment du mois beaucoup plus agréable!

Les règles ne sont pas « un moment comme les autres »: c’est une célébration de votre corps de femme et une occasion sacrée pour prendre soin de vous. Les conseils que je vous ai donné plus haut peuvent être utilisés à tout moment du mois, pour équilibrer votre cycle général et nourrir un terrain plus stable – pour que les prochaines règles soient plus douces. Petit à petit, votre expérience de ce moment se transformera, pour le meilleur. Il est temps ! Vous êtes prête à changer votre relation à votre cycle ?

Pin It

35 Réponses à Comment bien vivre son cycle menstruel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *