>> Articles qui pourraient vous intéresser

Comment développer des habitudes alimentaires saines pour vos enfants

En tant que parents, nous souhaitons donner le meilleur à nos enfants et la meilleure des alimentations en fait partie.  Bien sur, ce n’est pas forcément facile mais c’est très motivant car en tant que parents vous avez bien plus d’influence sur les préférences alimentaires de vos enfants que vous ne l’imaginez.

Nous développons nos préférences et nos habitudes alimentaires pendant l’enfance. Ces préférences déterminent ensuite des grandes tendances alimentaires pour le reste de nos vies. Voici comment vous pouvez aider vos enfants à développer des habitudes alimentaires saines et équilibrées, dont ils récolteront les bénéfices toute leur vie :)

Enceinte, votre enfant est déjà à l’écoute de ce que vous mangez

Des études démontrent que les enfants développent leurs sens, le goût, l’odorat, dès le 7ème mois de grossesse. Ainsi, ce que vous mangez pendant votre grossesse aura d’autant plus de chances d’être accepté par votre enfant une fois qu’il sera né. Ces goûts seront familiers à son univers. En tant que mère, la grossesse est souvent l’occasion d’acquérir de bonnes habitudes alimentaires car vous souhaitez contribuer de la façon la plus positive au bon développement du fœtus. Mais ce n’est pas la seule raison ! Les aliments que vous consommerez étant enceinte seront gustativement plus facilement acceptés par votre bébé pendant sa vie. C’est le moment idéal de miser sur les légumes et les aliments sains !

L’allaitement

L’allaitement est clairement conseillé pour toute maman qui a le choix. C’est le moyen idéal pour apporter à au nourrisson tous les nutriments dont il a besoin alors ne vous en privez pas. Bien sur, l’allaitement peut être douloureux pour certaines mères et donc source de culpabilité à l’idée de ne pas pouvoir allaiter. Faites de votre mieux, pour vous et pour votre bébé. En plus de renforcer son système immunitaire, l’allaitement a le grand avantage de continuer à sensibiliser le bébé à des goûts. Le goût du lait maternel varie en fonction de ce que la maman mange, c’est donc une excellente façon de continuer à développer les préférences alimentaires du bébé. Prioriser une alimentation végétale, fraiche et diversifiée est la meilleure façon de lui faire aimer ce type d’alimentation !

L’allaitement est recommandé pendant 6 mois à 2 ans. L’idéal consisterait à atteindre au moins une année d’allaitement puis ensuite à vous de voir. A chaque maman ses disponibilités et surtout : zéro culpabilisation!

La diversification alimentaire

La diversification commence à partir de 4 à 6 mois. C’est un moment clef pour votre bébé : on passe du liquide au solide. Plusieurs conseils peuvent vous aider :

–          Evitez de lui donner des céréales raffinées (blanches) comme le riz blanc.  Cela développera son goût pour les produits raffinés qui sont des produits très pauvres d’un point de vue nutritionnel.

–          Priorisez les purées de légumes (à partir de 6 mois) que vous confectionnerez idéalement vous-mêmes. Ce n’est pas compliqué et cela vous permet de savoir exactement qu’est ce que votre bébé mange. Préférez des légumes bio, qui ne contiennent aucun produit chimique et variez selon les saisons ! Des purées de carottes, de petits pois, d’artichauts, au potimarron, à la courgette, de pommes, de bananes. Choisissez des goûts tous doux pour son jeune palais.

–          Les enfants ont un goût inné pour le sucré alors n’hésitez pas à donner la préférence aux goûts salés ou amers des légumes pour qu’il apprenne à les apprécier. Si vous ne lui donnez que des purées de fruits, il sera ravi mais il refusera de se pencher sur les légumes. Le sucré : c’est acquis, alors travaillons sur le reste.

Et n’oubliez pas que les enfants ont la grande qualité d’être curieux et ouverts. Faites leur confiance ;)

A boire

Oubliez les jus, les sodas ou toute boisson sucrée. Un enfant ne devrait boire que de l’eau, aussi longtemps que possible ! La pression est forte mais c’est pour leur plus grand bien. S’ils insistent pour du sucré, les compotes et les purées de fruit sont idéales.

Insistez !

La meilleure façon de développer les goûts de vos enfants pour les aliments sains passe par une exposition répétée et diversifiée. Cette exposition sera d’autant plus positive si vous respectez quelques conseils :

–          L’exposition répétée est un puissant vecteur de plaisir : c’est normal de ne pas apprécier certains aliments au départ. Ne baissez pas les bras ! D’après certaines études il faudrait 5 rejets de l’enfant avant qu’il ne commence à développer le goût pour un aliment. Ce goût augmentera au fur et à mesure, ne vous inquiétez pas.

–          Le contexte émotionnel qui entoure la consommation importe également : une étude menée auprès d’enfants de 3 à 5 ans montre que l’exposition répétée est d’autant plus réussie quand le contexte social est chaleureux et positif. Tout est dans le mental ! Si votre enfant croit que c’est une obligation il se bornera, s’il pense que c’est une partie de plaisir, il adhérera !

–          Enfin : vous êtes l’exemple. Votre enfant fonctionne par mimétisme et il voudra manger ce que vous mangez. On peut calquer le fonctionnement du bébé à celui du raton, qui ne mangera un aliment inconnu que si le rat adulte le consomme.

Mangez et montrez lui que vous dégustez pour l’inciter à faire de même. Vous voulez une alimentation saine pour vos petits mais pour vous aussi.

 Enfin, dans les moments difficiles n’oubliez pas que votre enfant vous en remerciera grandement plus tard ! Une alimentation saine est la clef pour un corps et un esprit sain qui donneront des bases solides à vos enfants, pour réaliser leurs rêves et leur potentiel dans la vie.

Pin It

20 Réponses à Comment développer des habitudes alimentaires saines pour vos enfants

  1. Pingback: Comment développer des habitudes alimentaires saines pour vos enfants | Le Palais Savant | Corps & esprit | Scoop.it

  2. Pingback: Les Français : des évolutions et des prises de conscience – ou comment la crise a créé du positif en France | Le Palais Savant

  3. Pingback: Les Français en 2014 : évolutions et prises de conscience – ou comment la crise a créé du positif « Citoyens en transition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *