>> Articles qui pourraient vous intéresser

Comment prévenir et soulager naturellement les maux de tête

Les maux de tête : une vraie plaie ! Une migraine peut balayer en un revers de main le meilleur de nous-mêmes. Notre concentration, notre attitude et nos projets en souffrent directement.

maldetete

Pourtant, une migraine n’est pas une fatalité mais un message de notre corps que nous devons apprendre à décrypter, anticiper et soulager. Tout ça, grâce à des produits naturels et respectueux de notre physiologie, des techniques douces et calmantes. Pas de coup de pression ou de force qui soit utile face aux migraines !

Le but : que vous puissiez anticiper et voir venir une migraine, comprendre quels choix faire immédiatement pour reprendre le contrôle et la pleine conscience de ce qui se passe dans votre corps et du message qu’il cherche à vous faire passer. De cette façon, vous pourrez dire au revoir à ces migraines de malheur ou pouvoir très rapidement les maîtriser et soulager la douleur :)

libre

Les causes

Les migraines ou maux de tête dont nous pouvons souffrir peuvent avoir des causes très différentes selon la personne et les caractéristiques physiques que nous avons. Les causes les plus courantes sont :

  • Le stress : le stress est un facteur mental et physique de migraine. Mental, car il nous met dans une situation d’anxiété et d’oppression, physique car lorsque nous sommes stressés nos muscles se contractent imperceptiblement. Certains de ces muscles peuvent appliquer une légère pression sur des nerfs menant à la tête, cause suffisante pour un début de migraine.
  • Les allergies : les allergies alimentaires peuvent déclencher vos maux de tête. Par exemple : lorsque nous réagissons de manière allergique, il y a des chances pour que nos sinus soient congestionnés ce qui provoque des migraines sinusales très localisées et oppressantes.
  • L’alcool : le plus connu d’entre tous ! L’inflammation et la déshydratation causée par la consommation d’alcool,  épuise nos réserves en vitamine B et nous punit d’un sérieux mal de tête!
  • Les hormones : de récentes études montrent que les fluctuations des taux d’hormones (progestérone et œstrogène) chez les femmes, entraînent des migraines. Un taux faible ou rapidement changeant d’œstrogènes pourrait empirer nos migraines.

Nous allons voir maintenant comment prévenir l’arrivée des maux de tête et migraines: par l’alimentation, le corps mais aussi l’esprit. Enfin, nous verrons que faire une fois que le mal de tête est installé. Car même lorsque nous nous sentons piégés par la douleur, il existe toujours des solutions rapides et efficaces.

Prévenir l’arrivée des migraines par notre attitude et nos mouvements

Nous avons précédemment parlé de l’effet du stress sur la contraction de nos muscles, ce qui peut entraîner des migraines. Mais cette contraction des muscles survient également lorsque nous maintenons une mauvaise posture, surtout lorsque celle-ci affecte directement notre colonne vertébrale. Comment savoir que c’est notre cas? Au début, nous sentons des contractures dans le haut du dos ou au niveau des épaules, car ces zones peuvent facilement se crisper et se nouer. Dans ce cas, vous pouvez dès aujourd’hui rectifier votre posture (assis, debout, en mouvement) afin de ne pas créer des contractions musculaires involontaires et inutiles.

Voici quelques recommandations posturales afin de prévenir l’arrivée des maux de tête.

  • Prenez l’habitude de vous asseoir dans un alignement où vos genoux sont plus bas que vos hanches et votre tête est en alignement direct avec votre bassin. Cela ne demande pas des mouvements brusques mais des micro-mouvements doux et conscients. Dès que vous sentez une tension dans votre dos, au travail, devant votre ordinateur, rappelez vous de ce conseil.
  • S’il vous arrive de tenir votre téléphone avec une seule oreille et votre épaule comme appui, installez au plus vite un kit « mains-libres » ou un haut-parleur pour éviter de faire subir cette tension à votre cou. D’autant plus que vous avez sûrement tendance à utiliser le même coté pour soutenir votre téléphone et à fragiliser la même zone de votre cou.
  • Si vous sentez que votre tête part trop avant ou au contraire, que votre menton est trop élevé, rappelez-vous de revenir à un alignement plus neutre en fixant l’horizon. Petit conseil : vos oreilles devraient être alignées au dessus de vos épaules lorsque votre posture est agréable.
  • Si vous avez l’habitude de porter un sac à main ou une mallette, mais toujours du même côté, pensez à faire des changements de temps en temps. Encore mieux, si possible, adoptez un sac à dos pour équilibrer le poids et la tension sur vos épaules. Ce n’est peut être pas très esthétique mais cela vous évitera bien des tensions!
  • Évitez de dormir sur le ventre, probablement la pire de toutes les positions pour dormir. Cela aura tendance à vous nouer, tout au long de la nuit.
  • Enfin, dès que vous vous sentez légèrement irrité, anxieux, dérangé ou nerveux, ne laissez pas ce sentiment s’agrandir et s’aggraver dans un coin de votre tête. Trouvez la source du problème et si possible, acceptez-le ou laissez-le aller aussi vite. Cela vous évitera de semer une graine de pensées négatives dans votre esprit qui pourront vous rattraper à la fin de la journée, sous la forme d’un mal de tête ou d’une migraine. En laissant aller ou en acceptant une situation, vous ne faites pas preuve de défaitisme, cela ne donne pas non plus raison aux autres, vous faites simplement le geste le plus bénéfique pour votre bien être et votre paix intérieure. Une fois pacifié, vous serez plus à même de répondre aux situations qui se présenteront.

Prévenir les migraines par notre alimentation

Si vous êtes sujet à des migraines/maux de tête ou que vous sentez un mal de tête monter, évitez autant que possible, les aliments qui provoquent des migraines. Ces aliments sont:

  • Les aliments très froids, comme des glaces ou des boissons très fraîches
  • La viande grillée ou fumée
  • Les sodas, d’autant plus les « light »/ »zéro »
  • Le vin rouge
  • Les produits laitiers, tout particulièrement le fromage
  • Les aliments qui contiennent des nitrates (additifs rajoutés sur certains produits pour conserver ou obtenir une couleur, une odeur et une stabilité): principalement le lard ou la charcuterie.
  • Les aliments qui contiennent du GMS (Glutamate Monosodique), un additif alimentaire, de plus en plus critiqué pour ses impacts sur notre santé. Cet exhausteur de goût (salé) est présent dans une grande partie de produits industriels, vérifiez vos étiquettes et vous serez surpris !
  • Les édulcorants artificiels (aspartame, saccharine)

Évitez également les allergènes les plus communs. Les voici :

  • Les produits laitiers
  • Les cacahuètes
  • Le blé (tous les produits à base de blé)
  • Les crustacés

Une des choses les plus importantes  à comprendre en matière de migraines et de maux de tête, est qu’une déshydratation est très souvent à la source de votre douleur. Décidez de boire 1,5 litres d’eau par jour (commencez par remplir une bouteille de ce volume pour vérifier si, effectivement, vous avez bu cette quantité) et vérifiez la couleur de votre urine comme preuve de votre bonne hydratation. Mis à part le matin, lorsque notre urine est chargée et jaune, celle-ci doit rester claire (comme l’eau) tout au long de la journée. Si vous souffrez de maux de tête mais que vous ne buvez pas d’eau en grande quantité, vous êtes entrain de saboter toutes vos chances.

Évitez la caféine, qui peut aggraver et provoquer des migraines, et choisissez toujours de boire de l’eau.

Faites le plein de bonnes graisses (huile d’olive, huile de lin, amandes, avocat, saumon, etc.) car leur effet anti-inflammatoire vous sera d’un grand secours au moment de combattre l’arrivée d’une migraine.

Calmez votre esprit

Lorsque vous souffrez d’une migraine ou d’un mal de tête, il n’y a aucun hasard. Ce message est censé vous prévenir d’un dérèglement physique causé par votre alimentation, votre posture et/ou votre état d’esprit. Je vous conseille vivement ces 2 pratiques, pour votre esprit, qui vous aideront à soulager ou à identifier vos migraines

–          Méditer : vous asseoir dans le calme, en respirant profondément puis calmement, en prenant quelques minutes pour votre paix d’esprit. Voilà une pratique salvatrice !

–          Tenez un journal pour vos migraines : en prenant l’habitude de noter les évènements qui ont précédé ou suivi vos migraines, vous serez capable de découvrir les aliments, les activités et les pensées qui déclenchent vos migraines. Et vos éléments déclencheurs ne sont pas les mêmes que ceux de votre entourage, de votre famille ou des causes communément admises par les médecins ou les médias. Une fois que vous les aurez identifiées, vous ne serez plus dépassé ou piégé.

bien

Soulager la douleur

Si la migraine ou le mal de tête est installé, vous pouvez toujours agir et prendre des initiatives pour reprendre la main sur votre tête et votre bien être. Dans tous les cas, avant de vous jeter sur votre aspirine traditionnelle, essayez quelques uns de ces conseils, testés et approuvés pour vous aider :

  • Boire un grand (grand) verre d’eau (pas glacée!)
  • Ecoutez une musique très calme, douce et faible. Suffisamment entraînante pour amener votre esprit en dehors de la douleur mais suffisamment faible pour ne pas aggraver votre état. Les sons et les bruits étant terriblement aggravants lorsque nous souffrons d’un mal de tête.
  • De la glace sur votre front ou sur votre cou peut vous aider à alléger la douleur.
  • Boire du thé au gingembre : l’effet anti-inflammatoire du gingembre vous apportera du réconfort.
  • Trouvez le courage de faire un petite balade. Bien sur, vous n’avez pas envie de sortir dans ces cas-là. Mais une balade très souple, d’une dizaine de minutes, sera suffisante pour libérer des endorphines das votre corps (nos antidouleurs naturels).
  • Prenez une douche chaude et mettez votre tête sous cette chaleur : l’eau chaude soulage la tension dans les muscles et pourrait bien vous aider à décontracter cette zone sensible.
  • Enfin, ma technique préférée: prenez un bandeau (comme ceux que nous enroulons autour d’une entorse) et enroulez-le autour de votre tête, en passant par les zones qui vous font du mal (les sinus, tempes, etc.). Ce bandeau ne doit pas être trop serré ou trop lâche. C’est une merveille pour réduire rapidement la douleur que nous ressentons contre nos tempes lorsque nous avons mal à la tête. Ce bandeau réduit la sensation de pulsations de sang qui tapent contre les parois de notre crâne et nous permet de réduire progressivement la douleur. C’est très efficace !

Vous pouvez également appliquer une technique de pression sur un point énergétique précis, issue du Qi Gong,  et qui libère la douleur. La vidéo est en anglais mais vous pouvez cliquer directement à 2:35 pour découvrir ce point.Très efficace en cas de mal de tête!

Pin It

18 Réponses à Comment prévenir et soulager naturellement les maux de tête

  1. Tres intéressant, je fais passer à mon copain !

  2. Merci pour cet article. J’espère que les migraines vont partir. :)

  3. vos gueule ! la décapitation est la meilleure solution !

  4. Bonjour et merci pour l’article.. Que faire pour les maux de tête chroniques en étau ( en casque) comme un bonnet ?? Cou du lapin à l’époque… Et ma tête serre.. Le matin c’est le pire.. Après 2h à la verticale cela diminue.. Mais sans jamais partir.. Pas de repos, pas de répis… Merci pour votre réponse. Marcelle

  5. bonjour et merci,
    Y a-t-il des techniques spécifiques pour les migraines dues aux variations hormonales chez la femme ?

  6. La décapitation pourrait être la meilleure solution quand on n’arrive pas à s’en débarrasser!lol

  7. merci pour tous ces conseils, mais dans mon cas rien ne fonctionne plus de 20 ans de migraines paralysantes, 8 jours de douleurs j’ai tout fait hypnose, acupuncture etc, jusqu’au jour ou j’ai vu un guérisseur aux antilles depuis je vais beaucoup mieux, courage à tous.

  8. Merci beaucoup pour ces conseils !
    Je suis actuellement en crise depuis 9h ce matin…
    Je prends le courage de prendre le portable pour chercher des techniques (le repos, la glace sur la tempe qui cogne, le noir complet n’ont rien fait alors qu’habituellement ça calme un minimum)
    Je vais tester vos astuces !

  9. Brigitte en se moment j ai une migraine et je ne sait pas comment les calmees sans medicament merci si vous pouvez m aider

  10. La migraine : maladie neurologique et génétique
    Migraineuse depuis âge de 14 ans et j en ai 47. Je vis avec, je la sens arriver, prendre possession de mon corps, puis je la contrôle. Je vais vous explquer comment.
    Je suis sous traitement de fond quotidien (Avlocardyl 160mg, le plus fort évidemment !!, comme tous les migraineux on bouffe un max de produits chimiques), il permet d espacer les crises, cela ne marche pas à 100% mais sans ce traitement, j ai mal tous les jours et je traite mes crises avec un spray nasal, imigrane 20mg, boite de 6, c est super efficace, je bloque cette saleté en 1/4 heure, je suis tranquille pour 4 h à peu près, cela me permet de travailler et de vivre normalement et ce pendant 3 jours.
    bon courage à tous les migraineux
    j espère qu un jour, la medecine pourra nous aider et nous débarrasser à jamais de cette migraine qui nous pourrit la vie.
    Celia

  11. Je me lève parfois en pleine nuit quand la migraine persiste: je prends une aspirine (ou je reprends) puis je sors marcher pendant une heure. Ça marche à tous les coups dans mon cas. Même en plein hiver. Je peux me rendormir ensuite.

  12. Pingback: Comment prévenir et soulager naturellement les maux de tête | Salam Alikoum

  13. Pingback: Soulager votre migraine en 30 secondes avec ces techniques | Bonheur et santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *