>> Articles qui pourraient vous intéresser

Comment se soigner naturellement en voyage?

Dans quelques jours, je survolerai l’Asie pour atterrir en Inde et vivre une aventure inoubliable! Ce ne sont pas les kilomètres parcourus qui déterminent la beauté d’un voyage, mais l’état d’esprit dans lequel on vit ces aventures. C’est pourquoi, que vous partiez très loin, très près ou pas du tout, n’oubliez pas que nous avons tous la possibilité de cultiver, dans la vie de tous les jours, les qualités que nous aimons tant ressentir pendant un voyage: l’ouverture d’esprit, la confiance dans ce que la vie nous réserve, l’émerveillement, la curiosité, la reconnaissance, la gentillesse, l’envie de croquer la vie et le monde avec enthousiasme et une grand soif de connaissance. Bien sur, rien n’est idyllique et encore moins quelques surprises moins agréables que nous avons tous connus en voyage. Aujourd’hui, j’ai voulu partager avec vous quelques un de mes produits et mes réflexes santé – spéciale voyage. En espérant vous donner envie de vous soigner naturellement autant que possible et de reprendre le pouvoir sur votre santé!

sunrise

Le soleil se lève. Quelle belle journée!

L’avion

Un bon voyage commence par un bon moyen de déplacement. Et souvent quand nous prenons l’avion, nous avons envie de tout manger, tout boire, regarder tous les films, parce que c’est « gratuit » et que c’est exceptionnel! En tout cas, c’était clairement mon cas avant :) Maintenant, quoi qu’il arrive je ne bois que de l’eau, beaucoup d’eau (soit au moins 6/8 verres d’eau pour un vol long courrier). Ce n’est pas grave si vous vous levez 6 fois pour aller aux toilettes! Si vous prêtez attention, vous sentirez comment au bout de quelques minutes en vol, votre peau s’assèche et l’intérieur de vos narines aussi. La sécheresse s’installe dans le corps et c’est seulement à grand coups d’eau qu’on pourra la contrebalancer. Je prends aussi quelques fruits et quelques noix (dans un tupperware, pour faciliter le travail du personnel aéroportuaire) parce que très vite, vous vous sentirez engourdi et fatigué par toute l’alimentation sous plastique, chauffée, industrialisée que l’on nous sert à bord de l’avion.

grignoter

Coups de soleil

La Biafine, non merci! Notre peau est une grande bouche qui avale tout ce que nous posons dessus, attention donc à ce que nous lui donnons comme pâte à tartiner :) Je lis la liste des ingrédients de la Biafine, j’écoute les dernières allégations qui considèrent que certains ingrédients seraient cancérigènes et ça me coupe tout de suite l’envie d’en utiliser. A la place nous pouvons acheter une « super plante » qui apaise et hydrate la peau de façon spectaculaire: l’aloe vera! C’est très efficace après un coup de soleil pour calmer la peau, l’assouplir et l’hydrater profondément. J’en ai trouvé un tube en magasin bio et je compte m’en servir dès que je prendrai un coup de soleil. J’ai déjà expérimenté ses bienfaits sur une peau brûlée à 4,000 mètres d’altitude en Bolivie et j’avais été conquise!

L'intérieur de l'aloe vera

L’intérieur de l’aloe vera

Pas d’aloe vera en vue? Vous avez également la possibilité de vous étaler de la banane sur le visage après un coup de soleil et laisser poser quelques minutes. Même effet apaisant et rafraîchissant garanti. En plus, je pense que ça en fera surement sourire plus d’un! :)

Les toilettes

Ah, les toilettes! Soit on y passe trop de temps pendant les vacances, à se tortiller et à souffrir d’une diarrhée, soit on n’y va plus du tout et on se retrouve constipé et incapable de se libérer d’un lourd fardeau. Dans les deux cas, votre alimentation a un très important rôle à jouer, ainsi que votre mental.

Pour la diarrhée non fiévreuse, arrêtez de manger comme les autres et de vouloir goûter à toutes ces nouveautés culinaires. Plus rapidement vous guérirez, moins la maladie aura de chances de s’emballer. On passe à un régime très simple: beaucoup d’eau pour contrebalancer toute l’eau qui part dans nos selles, du riz complet cuit et pas ou très peu épicé, des carottes cuites et de la compote de pommes. Voilà votre grande offre alimentaire :) Je sais, c’est peu mais c’est ce dont nous avons besoin. Il est préférable d’aller à la source de notre déséquilibre et le ramener à l’équilibre, plutôt que de le cacher à coups de Smecta sans rien résoudre.

Pour la constipation, mangez des aliments à consistance grasse et lourde, tout en priorisant quelques laxatifs naturels très efficaces: les bananes mures, les pruneaux, le kiwi. Évitez les aliments secs comme les chips, les biscuits secs, les crackers, etc. Bien sur, buvez beaucoup d’eau et mangez à des horaires précis. Il ne faut surtout pas grignoter plusieurs fois par jour, car cela va encore plus déboussoler le rythme naturel d’élimination de notre système digestif.

L’appétit

Si vous manquez d’appétit et que vous sentez vos forces faiblir, mâchez du gingembre frais avant les repas pour relancer votre appétit et votre feu digestif. De même si vous vous sentez nauséeux.

gingembre

Et devinez quoi, ce réflexe de mâcher du gingembre (qui amène de la chaleur au corps) est également utile si vous avez le nez bouché. Pourquoi? Imaginez un mucus gluant et froid qui bloque votre nez et qui, avec la chaleur générée par le gingembre, se réchauffe, coule et libère le nez.

La déshydratation

Si vous vous sentez déshydraté, peut être à cause d’une diarrhée qui traîne ou d’un manque d’hydratation, sachez que vous pouvez vous préparer votre propre boisson  à électrolytes. C’est à dire une boisson qui augmentera votre capacité à retenir l’eau dans votre organisme et renouveler ses minéraux.

Ingrédients:

  • 1 L d’eau (potable)
  •  1 c. à c. de sel
  • 8 c. à c. de sucre

Et voilà! Une boisson naturelle sans colorants, agents acidifiants, trop de sucre qui remplit son rôle à la perfection. Et si vous êtes dans un pays où il y a des noix de coco, faites le plein en eau de coco car cette boisson est également excellente  pour réhydrater l’organisme (vous aurez remarqué que l’eau de coco à le même type de goût que notre boisson: une eau sucrée avec un léger gout salé)

Une plaie infectée

Vous vous êtes fait piquer par des moustiques et la piqûre semble s’infecter? Coupé en marchant dans la nature? Pour des petites coupures infectées (ou dont on veut éviter l’infection) pensez au curcuma. Mélangez dans un bol du curcuma avec un peu d’eau, faites en une pâte épaisse et appliquez sur la zone infectée plusieurs fois par jour. Faites attention à garder la zone infectée propre et sèche.

curcuma

Et ne sous estimez cette poudre couleur or! La science ne cesse d’être épatée par ses bienfaits et accumule plus de 5600 études à son propos. Cette épice combat les infections externes comme internes. Donc, à manger ou à boire si vous souffrez d’une infection interne.

Les moustiques

Sachez que les moustiques piquent plus intensément au lever et au coucher du soleil. Pensez à bien vous couvrir pendant ces deux moments de transition. Le soir, vous pouvez utiliser des produits à base de citronnelle pour vous protéger. Mais aussi, déposer sur un meuble une orange avec des clous de girofle plantés dedans pour les éloigner pendant la nuit. Parce que vous l’aurez compris, les moustiques développent une résistance aux produits chimiques qu’on utilise pour les éloigner! Il faut revenir à des remèdes naturels et de bon sens. Je suis personnellement allergique aux piqûres de moustique alors je vous assure que j’ai fait le tour de ce qui marchait et de ce qui ne marchait pas.

Les jambes / pieds lourds

Si on marche ou qu’on est debout pendant longtemps, qu’en plus il fait chaud, on risque de ressentir des jambes lourdes. Le yoga vient à notre rescousse avec la simplissime et divine posture des jambes contre le mur (Viparita Karani) en photo ci-dessous. Restez dans la posture de 5 à 20 minutes et allongez bien les jambes.

viparita karani

Les huiles essentielles et extraits

Ces petits flacons peuvent devenir vos meilleurs amis, fidèles et toujours prêts à vous soutenir, lorsque vous voyagez. Il y en a des dizaines pour des utilisations très variées. Je vous conseille de déterminer de quoi vous avez besoin (calmer votre anxiété, booster votre énergie, etc.) et chercher une huile qui peut vous apporter ces bienfaits. Je pense partir cette fois ci avec de l’extrait de pépin de pamplemousse, reconnu pour être un antibiotique idéal avec un large spectre d’action sur environ 800 colonies de bactéries et virus. On met quelques gouttes dans un grand verre d’eau et on le boit pour se redonner un coup de boost quand le corps est fatigué, qu’on se sent vulnérable et/ou qu’on sent la maladie pointer le bout de son nez.

Le mental

Les voyages sont des grands moments de découverte du monde et de soi. Et souvent, on est surpris par les circonstances, la chance, les opportunités qui rythment notre voyage. Alors que nous sommes habitués à connaitre et contrôler tout, nous sommes forcés à lâcher un peu prise et réaliser une vérité essentielle: nous n’avons pas besoin d’être au courant de tout, d’être en contrôle de chaque moment, pour que les choses se passent bien. Pour que la chance nous sourit. Pour que les coïncidences nous amènent au bon endroit et au bon moment.

sunset

Le soleil se couche. A demain pour une nouvelle aventure…

En se laissant porter par l’énergie du moment, notre intuition, les signes, le pouvoir du moment présent, nous sommes bien plus à mêmes d’arriver à bon port. Nous ne sommes par perdus. Alors dans la vie comme en voyage, on lâche prise, on fait confiance à la vie et on en profite! Tout va bien :)

Pin It

6 Réponses à Comment se soigner naturellement en voyage?

  1. Bon voyage :-) Merci pour ces précieux conseils que je vais garder en tête même si je ne pars pas si loin cet été :-)

  2. Merci et bon voyage ! :-) et ne pas oublier les vertus de l’argile …..http://vivrecru.org/jade-allegre-lhomme-et-largile/#.U7BQzKjGNqo

  3. Du bon sens, comme toujours chez Cécile… ;-) Bon lâcher prise et ramène-nous plein d’astuces, d’idées et de conseils, et… plein de joie de vivre !

  4. Je valide totalement l’extrait de pépins de pamplemousse, même si le goût est très… particulier ! Cela m’a permis de passer 3 semaines fabuleuses au Vietnam, sans souffrir une seule fois de quelconques désagréments, et où j’ai pu me faire plaisir dans les découvertes culinaires (bon, en y allant progressivement par contre).
    Petit bémol cependant pour l’aloé vera… Certaines personnes (dont moi) font des réactions à cette plante, et on m’a dit que tout dépendait de la façon dont la sève était extraite, mais j’ai un peu oublié les subtilités de la chose… Faudra que je me renseigne parce que cela a effectivement un effet incroyable sur les coups de soleil (même si cela s’est soldé par une réaction allergique monstrueuse -_-) et que la biafine, pareil, non merci !
    Une astuce pour éviter les coups de soleil / protéger la peau du soleil sans devoir passer par les crèmes solaires ?

    Enfin, bon voyage à toi, et profite bien de ton séjour en Inde !

  5. Merci pour tous ces précieux conseils, ramène dans tes bagages plein d anectodes et de souvenirs merveilleux à nous raconter.
    Je te souhaite un séjour riche en émotion et découvertes.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *