Pin It

Curry au chou-fleur et au lait de coco

Par Cécile Publié: octobre 16, 2016

    Les conseils du Palais

    Cette recette fait danser mon coeur ! Elle est inspirée de Kris Carr et des recettes ayurvédiques pour satisfaire les besoins du corps et de l'esprit en automne. J'en fait une grosse marmite et j'en retire 4 portions. 2 portions à mettre au réfrigérateur pour la semaine et 2 portions que je congèle pour les soirs où je rentre tard et j'ai besoin de manger quelque chose de nourrissant et de chaud.

    Ingrédients

    Instructions

    1. Chauffez l'huile dans une marmite à feu moyen. Ajoutez l'oignon. Cuisinez l'oignon pendant 5 à 7 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit doré. Ajoutez l'ail et le gingembre, cuire pendant 1 à 2 minutes (ne pas laisser l'ail trop cuire sinon il perdra son arôme et son goût)
    2. Ajoutez le curry, cumin, garam masala et sel. Ajoutez le chou-fleur, les pois chiches, les tomates et le lait de coco. Mélangez et amenez l'ensemble à ébullition. Ensuite, réduisez jusqu’à ce que ça frémisse. Couvrez la marmite et laissez mijoter pendant 20 minutes.
    3. Goutez pour rajouter du sel ou des épices si souhaité. Servez avec du riz. C'est prêt !

    13 Réponses à Curry au chou-fleur & lait de coco

    1. bonjour par quoi je peux remplacer le garam masala ?

    2. J’ai tenté cette recette (que j’ai suivie scrupuleusement) et je me suis régalée!! C’est fondant,savoureux et légèrement épicé, juste comme il faut. Je trouve les proportions parfaites!
      Un plat réconfortant, et idéal quand il fait bon frais dehors…merci <3

    3. magnifique recette!, on peut juste ajouter un tout petit peu d’asafetida pour mieux digérer le chou.

      Dans la cuisine indienne on utilise beaucoup la poudre d’asafoetida qu’on appelle « Hing » en hindi.

      L’asa foetida est une résine séchée extraite par incision du rhizome d’une plante ombellifère qui pousse notamment en Inde. L’asafoetida a une odeur très forte, on l’utilise donc en très petite quantité. On l’ajoute au plat qui va être cuit, ou mieux frit car ce procédé atténue son odeur.

      L’asafoetida aide à la digestion et est aussi « anti-flatulences ». Son odeur est très forte et désagréable pour les gens qui ne sont pas habitués à cette odeur, mais une fois cuite elle parfume admirablement les plats !

    4. Super ! J’ai testé ce soir et belle réussite, un plaisir à préparer, un délice à manger, faire du bien au corps et à l’esprit, l’idéal :) Merci de ce partage et ravie de te suivre.

    5. Merci pour cette recette délicieuse! Mon mari, mes 3 ados et moi, nous sommes régalés! J’avais doublé les quantités, il n’en reste qu’une demie part! Tant pis au congélateur quand même ça complètera un de mes repas en solitaire.

    6. Un délice merci pour cette recette

    7. la recette me semblait un peu bizarre mais j’avais envie d ‘essayer, c’est en effet tres bon ;-)
      J’en referai quand j ‘aurai des invités :-) Merciiiii

    8. désolée mais 20′ après le chou-fleur est encore cru !

    9. Pingback: Les sourires du lundi #3 – L'atmosphérique!

    10. Recette testée et approuvée, mais avec une modification : je ne mets plus de garam masala, qui couvre trop selon moi le goût du curry et celui du lait de coco. Je fais aussi précuire le chou-fleur à la vapeur en le gardant un peu ferme, et je termine sa cuisson dans le jus délicieux… Merci pour cette bonne recette.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *