>> Articles qui pourraient vous intéresser

Le café : poison ou médecine ?

Une tasse de café chaude et parfumée, un miracle quotidien pour nombreux d’entre nous : un repère rassurant pour commencer la journée, un coup de fouet assuré après le déjeuner voire un ami qui vous accompagne tout au long de la journée. Rarement un aliment aura créé autant de dépendance, d’amour et de questionnements. Mais, parce que boire du café est une habitude culturelle fortement ancrée, beaucoup d’entre nous ne comprennent pas réellement les conséquences de ces tasses de café enfilées. Ma tasse de café : poison quotidien  ou médecine naturelle ?

cafedrole

Médecine naturelle


Selon le fondateur de l’homéopathie, Samuel Hahnemann, il est important de comprendre que les plantes médicinales ne sont pas des plantes qui nourrissent le corps mais qui altèrent la chimie du corps. Le café ne déroge pas à cette règle. Ce n’est pas une plante qui vous apportera des doses considérables de nutriments ou de calories, mais c’est une plante qui va altérer le fonctionnement de plusieurs systèmes de votre corps : principalement le système circulatoire et endocrinien (il comprend tous les organes qui sécrètent des hormones).

Nous buvons donc du café pour bénéficier des altérations chimiques qu’il rend possibles après avoir été consommé. Généralement, nous pouvons retrouver ces 3 effets recherchés :

Pourquoi buvons-nous du café ?

1         Pour me réveiller et me donner de l’énergie.

2         Parce que c’est une habitude réconfortante.

3         Parce que ça m’aide à aller aux toilettes.

Nous buvons du café pour atteindre l’un ou plusieurs de ces 3 objectifs. D’une certaine façon, on peut dire que chaque fois que nous buvons  du café nous sommes entrain de nous auto-médiquer. Mais lorsque le café n’est plus une médecine utilisée de façon précise et ponctuelle, mais un réflexe quotidien et banalisée, nous souffrons des effets indésirables de cette médecine. Une consommation régulière de café entraîne son lot d’effets indésirables et néfastes pour la santé : irritabilité, anxiété, indigestion, insomnie, problèmes cardiovasculaires, tension et douleur musculaire, fluctuations du taux de sucre dans le sang, ostéoporose, inhibition de l’absorption de certains minéraux comme le fer, le magnésium ou le zinc, etc.

Revenons aux 3 bénéfices que nous attribuons au café et voyons qu’est-ce qu’il se passe réellement dans notre corps.

cafe

L’énergie


Le café est une médecine puissante mais si nous l’utilisons pour surmonter le stress ou la fatigue, sur la base d’une prise quotidienne, cette médecine sera très vite contre-productive.

Pourquoi ? Lorsque nous buvons du café nous avons l’impression de boire une dose d’énergie. Idéal n’est-ce pas ? Mais c’est tout l’inverse qui se produit. Ce n’est pas le café qui amène de l’énergie à votre corps. Nous l’avons vu, le café ne se caractérise pas par ce qu’il amène à notre corps mais par les effets chimiques qu’il permet. Et qu’est-ce qu’il permet ? Le café est capable de retirer de l’énergie dans vos réserves (en stimulant vos glandes surrénales et vos reins). Bref, c‘est dans votre propre énergie que vous puisez lorsque vous buvez du café ! Le café n’est qu’un moyen d’accéder à cette possibilité, mais il n’est pas la source d’énergie en tant que telle.

Quelles conséquences ? Et bien, pour vous donner une image parlante, désormais vous comprenez que cette carte de crédit (le café) ne retire pas de l’argent sur un compte externe mais bel et bien directement sur votre compte ! Êtes-vous toujours prêt à faire des retraits aussi répétés et fréquents ? Pas si sur. Car à force de boire du café, vous puisez de plus en plus dans vos organes et vous êtes de plus en plus fatigué. Et plus vous serez fatigué, plus vous parierez sur une tasse fumante de café pour vous remettre d’aplomb.

En plus, le café est réputé pour entraîner des niveaux de plus en plus fluctuants d’énergie. Plus vous buvez du café, de façon quotidienne, plus la prise de café sera accompagnée d’un coup de barre quelques heures plus tard. Mais vous ne vous en rendez peut être pas compte car vous attribuez cette fatigue à la vie, à quelque chose de normal, et vous vous dites que c’est décidément bien pratique que le café soit là pour vous aider dans ces moments là. Mais cette fatigue est la conséquence de votre consommation de café !

Et pour en rire :)

Une caféine rassurante


Le thé et le café contiennent tous les deux de la caféine, mais cette caféine n’est pas vraiment la même. D’un coté, la caféine du café vient d’une graine alors que la caféine du thé vient d’une feuille. En ayurveda, nous considérons que les effets seront différents : le thé sera amer, léger et astringent alors que le café sera lourd, chaud et huileux. Ceci expliquerait pourquoi nous recherchons autant les effets du café, car au-delà de la caféine, le café nous apporte une sensation d’ancrage et de lourdeur, de chaleur, très utile pour surmonter des situations stressantes. Nous ne voulons pas nous sentir « dans les airs » mais les pieds bien ancrés dans le sol. Le café nous donne cette sensation.

Le café nous rend également moins conscients de notre corps et de ses besoins : la faim, la soif et la fatigue sont beaucoup moins perceptibles. De quoi vous donner l’impression d’être un « super-homme » ou une « super-femme » car vous allez au-delà de vos limites, et que finalement, vous ne les sentez même plus ! La réalité est bien moins glorieuse : à partir d’une certaine fréquence et routinisation, le café est simplement un moyen de faire taire votre voix intérieure, vos besoins et votre nature profonde. A nos risques et périls.

La digestion


Boire du café est également devenu un moyen de stimuler notre système digestif et d’aller (enfin !) aux toilettes. Beaucoup parlent même de la fameuse pause « clope-café » qui les envoie directement aux toilettes. Quel soulagement ! Mais encore une fois, une médecine aussi puissante, ne peut pas être consommée quotidiennement sans effets négatifs.

Alors que oui, sur le court terme ou si vous en prenez très rarement, le café peut vous aider à aller à la selle. Sur le long terme, le café entraînera la constipation. Pourquoi ? L’excès de simulation du réflexe gastro-colique (les contractions propulsives qui amènent votre repas jusqu’au colon) est en cause. Le café sur-stimule ce réflexe d’évacuation, et à force, il perd sa capacité naturelle à être mobilisé. Normalement, un simple verre d’eau au réveil (de préférence, à température ambiante ou tiède) est capable de nous faire aller aux toilettes. Mais si vous buvez régulièrement du café, ce réflexe demandera une stimulation de plus en plus forte pour être actif : votre tasse de café quotidienne. Si vous êtes constipé et que vous buvez régulièrement du café, vous savez où regarder pour y remédier! Mettez de côté votre réflexe quotidien pour ré-éduquer votre corps à fonctionner normalement et à évacuer régulièrement, de manière douce et naturelle.

Le café conduit également à la déshydratation : car il fait taire les signaux liées à la soif mais aussi car c’est un diurétique. Si vous êtes un buveur de café, prenez cette recommandation très au sérieux et forcez vous à boire régulièrement de l’eau.

L’avis de l’ayurveda


Dans l’approche orientale ayurvédique, aucun aliment n’est 100% bon ou mauvais dans son essence. Par contre, les aliments seront bons ou mauvais selon chaque personne et chaque terrain de santé. Le café est une excellente illustration de cette règle : il sera un bon appui pour les profils Kapha (personne avec une tendance à la lenteur physique mais également à l’apathie mentale, la lourdeur, un sommeil long et profond, qui peuvent facilement prendre du poids, etc.). A l’inverse, les profils Pitta (personne avec un appétit important, des sensations de chaleur excessive qui se traduisent par des reflux digestifs, des problèmes de peau, avec un sommeil profond et court, etc.) souffriront de l’excès d’acidité du café. Les profils Vata seront également incompatibles avec la prise de café car ils seront épuisés en fin de compte (personnes fines, prenant difficilement du poids, qui peuvent souffrir de constipations, avec une activité mentale excessive qui se traduit par un sommeil léger et insuffisant, des dépressions ou une confusion dans les pensées).

L’avis de la naturopathie


La naturopathie considère le café comme un « dévitalisant alimentaire ». C’est-à-dire, très simplement, un aliment qui demande plus de nutriments à notre corps pour pouvoir être assimilé qu’il n’en donne en retour. Une opération perdante en quelque sorte. Les aliments raffinés (sucre blanc, pâtes blanches, pain blanc) font partie de la même catégorie.

A noter que la naturopathie considère que le café et le thé noir sont des dévitalisants, mais le thé vert n’en est pas un. Vous voulez une boisson chaude, un petit réconfort du matin, une saveur très complexe et un léger effet dynamisant ? Vous pouvez faire le choix du thé vert tout en nourrissant votre corps.

theiere

Alternatives naturelles


Réduire voire arrêter le café, voilà une très bonne idée. Mais comme c’est le cas avec tout type d’addictions, cela risque aussi d’être compliqué.

Je pense sincèrement que la première étape pour réussir à se passer du café est de comprendre réellement ce qui se passe dans votre corps lorsque vous en buvez. Si nous continuons à voire le café comme une « source d’énergie avec ses petits défauts » nous ne pourrons jamais vraiment en être libérés. Maintenant que vous savez que le café n’est pas une source d’énergie mais un « catalyseur » de votre propre énergie, tout change. Premièrement car vous prenez conscience du fait, qu’au départ, c’est vous le créateur de cette énergie incroyable. Vous n’avez besoin d’aucune béquille pour tenir bon tout au long de la journée. Deuxièmement, car vous comprendrez que retirer cette énergie à coups de tasses de café est une forme de dette que vous instaurez avec votre corps. Une dette au prix de votre santé, de votre énergie et de la stabilité de votre humeur générale.

Comme le disait Levi-Straus : « pour être consommé, un aliment ne doit pas seulement être bon à manger. Il doit aussi être bon à penser ». A partir du moment où le café ne sera plus « bon à penser » ou du moins, pas sur une base quotidienne, vous pourrez vous débarrasser de son emprise. Car il ne fera même plus partie de vos options.

Ensuite, si vous souhaitez trouver des alternatives plus douces mais qui vous permettent de garder ce rituel que vous aimez tant, le thé vert est une excellente alternative universelle et naturelle. Il vous aidera progressivement à vous défaire de votre dépendance au café, tout en vous assurant un effet dynamisant. Un thé au gingembre, par exemple, est un stimulant naturel pour votre système que vous pourrez apprécier au petit déjeuner. Allez à la découverte des senteurs et des saveurs qui vous plaisent le plus !

Quand à votre tasse de café, si vous décidez d’en faire un plaisir ponctuel :

Primez la qualité. Choisir un café d’origine biologique, c’est avoir l’assurance que vous ne consommez pas les produits chimiques qui ont recouvert vos grains de café.

Ne surchargez pas votre café avec du lait ou du sucre. Le lait et le café sont deux substances très indigestes lorsqu’elles sont mélangées, quand au sucre, les puristes du café n’en comprennent tout simplement pas l’utilité ! Gardez votre tasse aussi sobre que possible, pour vous aider à mieux la digérer.

Pin It

36 Réponses à Le café : poison ou médecine ?

  1. Merci pour cet éclairage simple et tellement vrai. J’en fais l’expérience tous les jours avec à chaque un peu plus de prise de conscience des effets indésirables et nocifs pour l’organisme qu’est la prise régulière de café. Il suffit d’arrêter quelques temps et de reprendre pour constater « le retour de bâton que cela provoque » (migraines atroces, inflammations diverses et douloureuses pour ma part comme si mon corps n’en voulait plus). Il est vrai en plus que le café fatigue car il surstimule les glandes surrénales elles-mêmes déjà très fatiguées par nos modes de vie et choix alimentaires (c’est l’exemple du carburant mis dans une voiture sans batterie, ça n’avance pas).

    • En effet Estelle, cela demande de prendre du recul et d’être à l’écoute. Félicitations pour votre prise de conscience! Tout comme pour les délicieuses recettes que vous proposez sur lesmarchesdestelle.blogspot.com :) je vais m’en inspirer!

    • Bonjour ! Bien qu ‘ un peu tard , je suis entièrement d ‘ accord sur les problèmes liés à la consommation de café .
      Personnellement j ‘en consommais régulièrement 2 à 3 tasses par jour
      ( cafetière italienne ) et j ‘etais continuellement fatigué , énervé , agressif , j ‘avais pris du poids .
      J ‘ai arrêté du jour au lendemain .
      Ce fut difficile , transit excessif , faiblesse , vertiges , montée d ‘angoisse aiguë , sensation de mourrir.
      Cet état a duré pendant une douzaine de jours en s ‘atténuant , puis j ‘ai retrouvé une forme , physique , nerveuse que j ‘avais oublié .
      J ‘ai compris que tous ces effets désagréables étaient liés au fait que mon corps se nettoyait et se débarrassait tout azimut de ce poison .
      Depuis , j ‘ai rebu une fois du café ,
      après la dégustation qui fut agréable ,
      j ‘ai ressenti , un stress et un mal être
      qui a duré 3 jours . Il est évident qu ‘une fois le corps débarrassé de ce poison , il ne peut plus le supporter et
      le fait savoir .
      Le changement fut incroyable , calme olympien , regain de forme physique ,
      moins de conflit , plus de sympathie et
      de compréhension pour les autres .
      Que du bonheur !
      Cordialement .

  2. C’est en effet un produit sur lequel il y a beaucoup de débat pour savoir si il est plutôt bénéfique ou mauvais pour la santé. Mais je pense qu’il est les deux selon les personnes et les situations. Personnellement, j’en buvais surtout par habitude et par réconfort (le sucré, la chaleur, la pause) mais grâce à ma naturopathe, j’ai réussi à lui trouver un substitut (succédané de café) et à enlever le sucre (chose qui me semblait infaisable, avant). Et maintenant, j’arrive à me passer du substitut.
    Néanmoins, j’apprécie toujours, de temps en temps, une tasse de café entre amis. Sans sucre. :)

    • une belle histoire :) Merci de la partager Edwige, je suis sur que de nombreux lecteurs ont besoin de réaliser que c’est accessible et possible, à petits pas et avec beaucoup de souplesse!

  3. Bonjour,
    j’aimerais savoir si le café décaféiné est également mauvais pour la santé?

    • C’est plus compliqué que cela! Bien sur, le fait de ne pas absorber de caféine est meilleur pour la santé que le fait d’en absorber (surtout quotidiennement) mais je pense que d’autres questions sont soulevées. Comme: savez-vous comment est extraite la caféine des grains crus? Il existe une méthode naturelle et une chimique: avez-vous des informations sur quelle méthode est utilisée sur l’étiquette de votre café décafeiné? Si la méthode est chimique, vous absorberez également des résidus des solvants chimiques absorbés.. cela pose des questions! Encore une fois, je pense que tout est question d’équilibre et d’harmonie. Même si votre café est décaféiné, le fait d’en boire tous les jours et en grande quantité, met forcément votre corps sous un type de pression. Cherchez votre équilibre!

  4. De mon côté pour le café, je suis en accord avec le Hibou « decaf »! Il me fait trop rigoler! Le hibou « double expresso » est tout simplement génial… je vois bien la tête d’un copain à la place!

  5. Le thé vert le matin me fait vomir….! le café bio au gingembre c’est délicieux.. et si je n’en prends que le matin est-ce grave ? juste après un grand verre d’eau ?

    • Si vous buvez de l’eau le matin, celle ci activera le pouvoir d’élimination de votre système digestif. Mais pour cela, il faut lui laisser faire son travail! Au moins 20, 40 minutes tranquille. Si vous buvez ou mangez quoi que ce soit juste après, l’eau est altérée car tout se mélange dans notre estomac, et votre système digestion passera directement en mode « digestion » et non plus élimination!

  6. Bonjour,

    Je tombe sur cet article intéressant qui prône le thé vert (privilégiez les thés japonais, surtout le sencha, il est bourré d’épigallocatéchine gallate, très puissant antioxydant, protecteur contre le cancer) au lieu du café le matin… mais qu’en est-il de la chicorée torréfiée ? Certes, je me doute bien qu’elle n’a pas les qualités du thé vert, mais est-ce un bon substitut du café ?

    Merci d’avance ! ;)

    • Bonjour Thomas,

      La chicorée est souvent utilisé comme une excellente alternative au café. C’est déjà un changement positif de passer du café à la chicorée ou aux thés Chai contenant de la chicorée. J’ai vu que celui ci existait suite à votre commentaire : http://www.etre-nature.fr/s/5025_69300_good-morning-chai-yogi-tea-infusion-chicoree
      Dans tous les cas, si vous constatez que vous retombez dans une spirale de dépendance à cette chicorée (obligé de la prendre chaque matin), prenez l’habitude d’alterner avec des thés verts ou des jus, de façon à ne pas être dépendant à l’effet d’une plante pour être réveillé, en forme ou de bonne humeur. Tout est dans la relation qu’on construit avec ces plantes!
      Bises,
      Cécile

  7. Merci pour cet article très instructif. Je constate chaque jour le nombre important de mensonges concernant l’alimentation ( entre autres).La raison est bien évidemment le profit,le profit et encore le profit…L’Être dit humain n’a besoin de quasiment aucun des produits vendus par l’industrie agro alimentaire.Le jeune est une très bonne façon de s’en rendre compte.C’est difficile au début pour certains mais lorsque la volonté prend le dessus le constat est étonnant et criant de vérité nous n’avons quasiment besoin d’aucune nourriture et de très peu d’eau pour rester en bonne santé.Tous les gras et sucres peuvent être proscrits sans dommages réels pour le corps (l’hygiène excessive est également un mensonge) , en réalité ce ne sont que des addictions a l’instar d’une cigarette et seule la conscience de soi,passant par une bonne culture générale non-institutionnelle a faire croître chaque jour de manière objective peut permettre a l’individu (sous transe hypnotique) de s’en rendre compte ( il ne s’ agit pas non plus d’aller faire un footing intensif quand on jeune quoique c’est très efficace pour une perte de poids rapide car le muscle puisera l’énergie nécessaire dans les graisses et non dans l’estomac)…Le café? une escroquerie qui a coûté la vie a d’innombrable êtres dit humains juste pour que vous puissiez un jour en avoir quelques centilitres dans votre tasse…( est-ce valable pour d’autre boissons comme le thé?? oui!)Rien que cet argument reflète une réalité bien triste et l’ampleur du mensonge …
    Je finirais par un humble conseil: Vous devez connaitre votre groupe sanguin car notre sang n’est pas compatible avec n’importe-quel aliment…Le même fruit que vous consommez depuis votre enfance peut-être toxique pour un individu et bénéfique pour un autre…
    A bon entendeur éveillé.

  8. Bonjour Cécile,
    J’avais presque renoncé à comprendre si le café était plutôt bon ou plutôt mauvais pour la santé, tant il y a d’avis divergents sur la question? Je n’en consomme plus depuis 20 ans parce qu’il ‘bloque’ ma digestion, mais je me sens très préoccupée par la consommation+++ de quelques proches.
    Vos explications sont claires et décryptent les deux perspectives: pourquoi on pense que c’est bon et pourquoi en fait ce n’est pas le cas; j’ai grâce à vous des éléments tangibles à partager avec mon entourage !.
    Merci infiniment pour cet article sur le café.
    Francoise.

  9. Une question oubliée : avez-vous un avis sur le café d’épeautre de Hildegarde de Bingen ?
    Merci pour vos réponses.
    Francoise

  10. Bonjour a tous je viens d’en apprendre beaucoup en venant sur ce site toutes les explications sont très intéressantes et constructives ainsi que vos commentaires..je comprends mieux a présent car j’ai excessivement soif après l’absorption d’un café d’où l’idée de chercher le pourquoi ?Alors voilà a moi de prendre de la décision ultime.
    Genevieve

  11. Tout dépend ce que l’on entend par « café ». Le café par excellence, l’expresso, contient très peu de caféine, se boit serré (plus il est court, plus il est fort mais moins il contient de caféine, beaucoup beaucoup moins que le café filtre !), sans sucre, sans lait et on en boit très peu. Enfin le café doit être consommé entre 2 et 15 jours suivant la torréfaction et moulu juste avant d’être passé (personnellement je le mouds et le torréfie moi-même).

    On est très loin du café filtre que l’on connait généralement en France ou de la mode Nespresso qui est un café imbuvable pour les amoureux de la substance…

    Quand on remet le café à sa vraie place en tant que boisson préparée et bue avec amour, tous les maux dont on l’accuse régulièrement ont tendance à disparaître, car le problème principal vient d’un manque de prise de conscience de ce qu’est réellement cet aliment. C’est bien entendu le même problème pour chaque met…

    ben

  12. Personnellement j adore le cafe.mais a cause de mes attaques de paniques qui me tracassent de temps en temps je suis dans l obligation d
    arreter de boire du cafe.j ai raison d arreter? Merci de me repondre.

  13. Bonjour,
    article instructif mais j’en ai marre que cette boisson soit diabolisée de sorte que les buveurs de café se sentent coupables d’en boire. Après plusieurs années de consommation de thé vert, celui-ci a fini par m’écoeurer et j’en suis revenue au café. Tous les matins je bois une tasse de café bio et c’est tout. Le reste de la journée je bois de l’eau et de la tisane. Certains diront que ma consommation de café est déjà excessive, que je m’intoxique mais tant pis. Ce café me réchauffe le coeur et aucune autre boisson ne m’apporte cette sensation d’apaisement et de réconfort au niveau du coeur.

  14. J’aime bien le coomentaire de Ben. Comment faites vous pour le torréfier vous-même? Avez-vous chez vous une machine adéquate?
    Est-ce que le café est vraiment meilleur pour la santé quand on le moud soi-même?
    Si vous avez le temps de me répondre, merci.

  15. Bonjour,

    Je deviens dingue avec le net, un coup c’est si un coup c’est ça !

    Je viens justement de lire que c’était bon pour le coeur, le diabète, la maladie d’alzeimer, parkinson,
    que c’etait rempli d’antioxydant même plus que le thé vert !!!!

    Alors que faire ? et surtout qu’appelez vous par tasse quotidienne à ne pas dépasser ? 1, 2, 3, 4 tasses?

    Je dis ça parce que ds les articles lus c’est jusqu’à 3 tasses au maximum, et ils disent même qu’en dessous on ne peux profiter de tous ces bienfaits !

    comprends plus !

    merci

  16. Martine 19 septembre 2015
    Bonjour

    Je viens de découvrir votre site et j’ai l’ai trouvé super intéressant avec de très bons conseils , recettes, et une autre façon de manger , de se soigner, de pendre soin de soi. En ce qui concerne le café, très difficile pour moi , pour l’instant de m’en passé. je voudrais savoir ce que vous pensez du CHI-CAFÉ.
    Merci de votre réponse
    Martine

  17. Bonjour,

    Voilà des années que je cherche à comprendre pourquoi je me sens aussi mal, je n’ai que 26 ans mais cela fait 4, 5 voire 6 ans que je ne suis plu comme avant …
    Fatigué, boosté, angoissé, de l’acné et d’autres problèmes de peau, digestif, nerveux, stressé etc …
    J’ai arrêté beaucoup de choses, le tabac, je me suis découvert intolérant au gluten et a tous produits issus de lait animal, à manger sainement je consomme forcément moins de malbouffe et de sucres, mais il me reste encore quelques chose qui me donne l’impression d’être à l’ouest, déphasé de la réalité et stressé –> le café, il va falloir que j’arrête, après des mois voire un an de questionnement, j’ai du mal a m’y mettre, sûrement le côté social et interdit, car je ne peux malheureusement pas consommé ce que je veux dans un bar, restaurant « interdit » ou quand je suis invité chez des amis ou de la famille, ce qui donne déjà une frustration / insatisfaction assez extrême, même si au fond, on sait que c’est mieux comme ça, car il s’agit de notre santé contre 5 minutes de plaisirs gustatifs, mais ce n’est pas toujours évident

    Un futur ex-buveur de caféine :)

  18. Merci pour cet éclairage !
    Ça a exactement répondu aux questions que je me posais.
    J aimerais proposer aussi une suggestion de « substitut » du cafe aux personnes qui liraient ce message : la tisane fenouil-anis-cumin. Pour moi en tout cas ça marche car je retrouve ce côté  » réconfortant  »
    Salutations !
    Mathilde, 27, Suisse

  19. Pingback: Café :poison ou alicament? – AMMAHYANGA

  20. Ma grand-mère est décédé à 89 ans, ok c’est un bel âge pour mourir mais elle buvait pas mal de café et avant sa mort le médecin disait que son cœur était fatigué…Cela me fait vraiment penser que c’est le café qui est responsable…

  21. Bonjour,

    Je pratique le jeune en ce moment et je ressens des douleurs terribles (inflammations) aux reins pendant au moins 10 jours avant de retrouver la paix. Et cela m’arrive à chaque période de jeune de ramadan (annuelle). Je n’ai jamais associé ces douleurs au manque de café auparavant. Car je ne prends pas de café après la rupture (un arrêt brutal de café pendant un mois). Je prends habituellement 4 à 5 cafés sucrés par jour et je retrouve tous les traits (effet de la prise régulière du café) mentionnés dans ce lien. Bref, hier, après discussion avec un ami (qui prend du café mais moins addict) m’apprend que cela est probablement lié à cet arrêt ‘brutal’ de prie de café. J’ai donc fait l’essai de prendre le café hier soir, et comme par magie (après 30min environ) je ne ressentais plus les douleurs aux reins qui m’empêchaient même de faire les moindre gestes (se pencher, recroqueviller, etc). C’est là où j’ai pris conscience de la toxicité de mon alimentation (pour information j’ai 48ans et du café j’en ai bu pendant la moitié de ma vie au moins et de façon régulière). Alors, si l’on tient à sa santé et son énergie, autant faire l’effort d’aller dans le sens de vaincre ses habitudes ‘néfastes’ et être maître de soi. Cela paiera certainement au final. Toutes les drogues sont mauvaises et tout ce qui peut déséquilibrer son écosystème est quelque part une drogue. J’en prends conscience et j’agis en conséquence.
    Merci pour ce lient très utile :-)
    Bien à vous
    Basy

  22. Bonjour,

    J’ai arrêté le café depuis une semaine ( 6 ou 7 tasses par jour, 55 ans et 35 ans de café ) et en cherchant sur le net pour m’encourager, je suis tombé sur votre site. Il est très explicite, je vous félicite.
    Je ne sais pas si c’est lié à l’arrêt du café, mais j’ai eu mal aux reins pendant 3 jours, du 4e au 6e jours.

    D’autre site parle que 3 tasses par jours maximum est bénéfique pour la santé : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=cafe_nu

    On ne sait plus quoi penser. Un commentaire peut être?

    Bernard

  23. Pingback: En finir avec les baisses d'énergie ! | EquilibriHome

  24. ON DEVRAIT INTERDIR LE CAFÉ ÇA S’EN VIENT DANGEREUX

  25. Le commentaire de la personne qui a interrompu la prise de café pendant le jeun du ramadan est tout à fait intéressant. J’ai également arrêté de consommer du café pendant le ramadan et j’en ai consommé à la fois de ce mois de jeun..boum badaboum: un café pris dans un restaurant m’a été fatal: diarrhée, aucune sensation d’aller à la selle, fuites anales, douleurs intestinaux. Et je n’ai que 30 ans. Mon corps ne supporte plus littéralement le café et me le fait savoir. Il m’a fallu un mois pour voir disparaître mes symptômes. J’ai dû refaire ma flore avec des probiotiques. Ne sachant pas l’aliment responsable, la semaine dernière je bois deux verres de coca dans la journée et un café à l’extérieur…boum les mêmes symptômes sont revenus, c est très soudain. Donc je sais que le responsable est le café et notamment le café de mauvaise qualité (robusta, coca…). Je me suis rendue chez un torréfacteur et il m’a vendu du café brésilien qui a lui même torréfié, me garantissant qu il ne causera aucun desagrement. Le café ne m’a absolument rien fait. Je pense qu’on nous met tellement de cochonnerie dans le café industriel (capsules y compris) qu’il est plus sage de s’abstenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *