>> Articles qui pourraient vous intéresser

5 rituels simples du soir pour avoir de l’énergie et se sentir bien dans sa vie

Il y a quelques semaines, je me sentais débordée de travail et à la fois, constamment en train de courir pendant ma journée. J’étais fatiguée de me sentir comme une machine à travailler. J’ai replongé dans les principes ayurvédiques des routines quotidiennes, pour retrouver une perle qui m’aide au quotidien: l’importance du créneau horaire de 18h à 22h. Un moment unique pour récupérer de l’énergie. On parle souvent des rituels du matin mais les rituels du soir sont essentiels pour nourrir notre vitalité, notre créativité et notre joie de vivre. En plus, si vous avez du mal à vous réveiller tôt (et pour éviter d’inviter mademoiselle culpabilité à la maison), le soir peut être un excellent moment pour se reconnecter à soi.

 

L’approche ayurvédique

 

La journée est découpée selon des cycles maîtres qui vont influencer l’énergie extérieure et notre énergie intérieure. Chaque cycle est relié à un système corporel (sanguin, immunitaire, nerveux, etc.), à des émotions et à des organes. Nous pourrions passer des heures à discuter de ces différents cycles énergétiques mais aujourd’hui j’avais envie de vous parler de celui qui m’aide le plus au quotidien. Le cycle Kapha de 18h à 22h.
dinacharya kapha

 

L’énergie de Kapha, est une énergie qui rassemble et unit tous les morceaux. Un peu comme un pot de glue qui prendrait les morceaux d’une tasse qui serait tombée par terre pour la reconstituer. Pendant la journée, c’est l’énergie de l’air et du feu qui s’exprime, c’est à dire une énergie portée vers l’extérieur. Le travail, la maison, les autres. Pour garder l’image de la tasse, c’est un peu comme si chaque jour plein de morceaux de nous volaient en éclats pour aller dans le monde. Et chaque soir, la glue de Kapha les rassemble. Les unit. Quand vous rassemblez votre énergie de 18h à 22h, vous avez de l’énergie le lendemain. Car chaque soir, vous recollez les morceaux de votre énergie. Physiquement, cela soutient le système immunitaire. Mais de façon presque plus importante, émotionnellement, cela nous aide à ne pas être saturé ou fatigué par notre travail/responsabilités/famille. A nous sentir bien dans notre vie sans friser le burn-out ou les remises en question perpétuelles.

 

En ce moment, qu’est-ce que vous faites de 18h à 22h?

 

Car le concept des soirées détente disparaît. Une fois le travail officiel fini, nous restons sur la même dynamique d’entreprendre et de faire. Le mental est accro à l’action et n’arrive pas à se poser. Soit vous êtes entrepreneur, libéral, et vous avez du mal à « fermer boutique » et à vous fixer une limite, soit vous êtes salarié, étudiant, et une fois rentrés à la maison, vous enchaînez sur une multitude de tâches. Rangement. Organisation. Réseaux sociaux. Tout ceci nous empêche de réaliser que.. la journée est finie ! Nous avons déjà tout donné. Nous avons déjà fait de notre mieux. Le monde peut attendre demain pour nous retrouver, il est temps de se retrouver. D’où l’idée du rituel du soir. Un sas de décompression. Entre la fin du travail et le début de votre soirée. Pour ne pas amener le travail à la maison.

 

10 minutes pour revenir à vous-mêmes et garder la flamme de vos passions, de votre travail et de vos relations personnelles vivante.

 

 

1 – Jambes contre le mur

 

Arrivé à la maison, enlevez vos chaussures, chaussettes et votre pantalon. Mettez un pantalon ample et confortable. Prenez votre minuteur (si vous le faites sur votre téléphone, pensez à le mettre en mode avion) et demandez lui de sonner dans 10 minutes. Installez vos jambes contre le mur ou sur une chaise. Fermez vos yeux. Et sentez toute l’énergie de la journée retomber. Concentrez vous sur un seul point: votre respiration et sa relation avec votre nombril.  Il gonfle quand vous inspirez, il se creuse quand vous expirez. Le ventre est un endroit qui emmagasine beaucoup de tensions, de peurs, de tristesse. En respirant ici, vous permettez à ces énergies de circuler et de partir. Fermez vos yeux pendant cette posture. A une époque de ma vie où j’étais très fatiguée, je commençais à pleurer dès que j’étais dans cette posture. Il n’y a rien de mal à être triste. Sentez ce qui vit en vous, sans jugement.
jambes contre le mur

 

Note: vous allez sentir des sensations à l’arrière de vos jambes, c’est normal. Si elles sont trop intenses, posez les sur une chaise.

 

2 – Créez votre tribu

 

Quand j’ai commencé à honorer ce moment de Kapha de 18h à 22h, j’ai su que mon mental allait rapidement essayer de me garder hyper-active. J’en ai parlé avec mon amoureux et on a décidé de se soutenir mutuellement. On s’envoie régulièrement des textos vers 18h/19h « C’est l’heure de Kapha !! Arrête de bosser » pour nous aider à sortir la tête de nos ordinateurs, ou alors on va regarder le coucher du soleil ensemble, se balader dans un parc. On décroche ensemble.

 

tribu

 

Nous vivons dans une société qui semble ne jamais s’arrêter. Si vous allumez votre téléphone ou votre ordinateur à 18h, vous pouvez facilement tomber sur plein de photos, vous comparer aux autres et du coup, avoir du mal à décrocher. Créez une tribu de personnes qui célèbrent aussi le repos. Le plaisir. Le farniente. Parlez en à votre meilleur(e) ami(e) ou à votre chéri/chérie. Soutenez vous mutuellement.

 

3 – Encens et silence

 

Nos yeux et nos oreilles sont les deux organes de sens les plus fatigués. Ce qui crée un déséquilibre dans nos sens et dans notre perception du temps. Quand vous rentrez à la maison, avant de remettre du bruit dans vos oreilles ou des images devant vos yeux, offrez leur une pause. Allumez un bâton d’encens et asseyez-vous pour ne rien faire. Ou, ne rien faire! Quel concept fou pour notre tête. Si vous avez vraiment du mal avec ça, minutez vous. Mettez une alarme de 10 minutes et favorisez les trois autres sens. Le toucher avec de l’huile sur votre nuque ou vos pieds, l’odorat avec l’encens ou une bougie, le goût avec un thé ou un goûter en silence. Ou une compresse d’eau et d’huile essentielle de menthe poivrée sur la tête si vous avez mal à la tête ou que vous passez la journée devant un ordinateur.

 

compresse

LE visage du bonheur : la compresse de menthe poivrée :)

 

4 – Chronos et Kairos

 

Il existe deux types de temps. Le temps Chronos, linéaire, productif, guidé par le mental. Il est majoritaire dans notre quotidien et il nous pousse à aller faire des courses, voir des amis, payer nos impôts. Puis il existe le temps Kairos, expansif, qualitatif, guidé par le cœur et par l’âme. C’est un temps qui ne se mesure pas, il se ressent. Profondément. Dix minutes dans ce temps suffisent parfois à changer toute la journée. C’est un temps où vous ne cherchez pas à gérer votre vie à son optimum, mais à la déguster. Le temps Kairos doit exister entre 18h et 22h. Pour que le corps et l’esprit puissent guérir et digérer la journée.

 

Est-ce que dernièrement vous n’avez vécu que dans le temps Chronos? Qu’est-ce qui serait pour vous la plus grande décadence de plaisir et de lâcher prise? Ce plaisir et ce lâcher prise du soir vont nourri votre lendemain. Ce n’est pas du temps perdu. C’est à partir de ce repos que vous vous construisez. En ce moment pour moi, c’est enlever mes chaussettes et caresser mes draps les pieds nus, puis écouter quelques chansons de Jack Johnson en chantant.

 

5 – Du miel pour mon cœur

 

En Ayurveda, nous parlons de Ojas, comme un liquide mielleux et sucré qui nous fait sentir bien dans notre vie et nos baskets. Plus vous avez d’Ojas, plus vous aimez votre vie. En rentrant à la maison, déchaussez-vous, asseyez-vous avant d’allumer un appareil et si vous êtes assailli par la famille, allez aux toilettes vous isoler. Et imaginez une lumière dorée, comme du miel, qui descend de votre crâne et dégouline jusqu’à vos pieds, en attrapant dans sa texture collante et sucrée, toutes les pensées, les actions, de la journée. Imaginez être recouvert de miel, traversé par du miel, rempli de miel. Ou de sirop d’érable :) La qualité du miel est très proche de la qualité de Kapha: gluante, sucrée, collante, nourrissante. Le fait de la visualiser va vous permettre de basculer de l’énergie air (Vata) à l’énergie Kapha (terre/eau), plus facilement.

 

coeur

 

Et si vous avez besoin d’être guidé, appuyez sur play, je vous guide dans une petite méditation (2 minutes):

 

 

Chaque soir, ma tête essaye de me convaincre que je n’ai pas envie de faire mon rituel du soir et chaque soir, je suis lavée et ressourcée après l’avoir fait. 10 minutes tous les soirs vous aideront à retomber amoureux/se de votre vie, de votre maison, des personnes qui vous entourent. Vous prendrez bien un petit rituel ? ;)
Pin It

42 Réponses à 5 rituels simples du soir pour avoir de l’énergie et se sentir bien dans sa vie

  1. quel article extraordinaire ! je vous lis depuis des mois et vous ne cessez de m’enrichir. C’est un régal d’apprendre de vous. Merci pour tout,
    Suz

  2. J’adore….j’en voudrais deux parts ;)

  3. J essaie dès demain merci beaucoup pour ta générosité

  4. Quel article plein de bon sens et de pratiques « utilisables »
    Bien vu le refuge dans les toilettes
    Belle semaine

  5. Quelle bonne idée. Je vais m’y mettre dès ce soir. Comme tu es bienveillante. Rien qu’en te lisant je suis déjà apaisée. Merci douce Cécile. tu es un amour

  6. Quelle bonne idée. Je vais m’y mettre dès ce soir. Comme tu es bienveillante. Rien qu’en te lisant je suis déjà apaisée. Merci douce Cécile. tu es un amour

  7. Génial vos articles, Bravo Cécile !

  8. Tes articles tombent toujours à point Cécile. Si proches de nos sentiments et de notre quotidien et si justes pour nous rappeler de stopper un peu la course de notre quotidien et de nous retrouver avec nous même. Quel superbe article ce rituel du soir. C’est décidé, je m’y met. MERCI. Laurence

  9. Excusez-moi de vous demander pardon mais… Kapha semble finir à 10h du matin…

    • Bonjour Christian,

      Kapha dure de 6am à 10am
      et de 18pm à 22pm
      C’est le même morceau, mais pendant la matinée et la soirée :)
      Bises,
      Cécile

  10. Merci pour ces précieux conseils et pour cette petite meditation miellée qui m’a fait beaucoup de bien

  11. merci ma fée. C est noté, je commence demain en pleine conscience ! et j ajoute une pincee de ta monodiete :-).

  12. Qui a essayé et peut témoigner ?

  13. Et avec des enfants à gérer jusqu’à 20h30 et parfois 21h ?? :-)

  14. J’aime ta bienveillance pour nos petits êtres que nous sommes Cécile ! Merci de nous transmettre ça :)

  15. J’aime ta bienveillance pour nos petits êtres que nous sommes Cécile ! Merci de nous transmettre ça :)

  16. ‘j’aime ce que vous nous enseigner j’apprends énormément merci pour vos bons conseils

  17. Merci Cécile pour toutes ces bonnes choses. Comment faire pour ceux et celles qui travaillent en cyclique? Quatre jours de 6:30/15:00 deux jours de congés puis de 14:30/22:40.
    Merci de répondre

  18. Bonsoir Cécile, je suis tombée sur ton instagram il y a quelques semaines.
    Et ce soir, par le blog de Au Vert avec Lili, je tombe sur ton blog. J’en suis seulement à la lecture d’un deuxième article. Et je ne compte pas tout lire ce soir. Mais MERCI.

    Je crois que depuis des années, ce sont ce genre de pensées, ce genre de mots que j’attendais. Ayant traversée une phase difficile au travail ces derniers mois, j’ai eu un véritable déclic; je suis jeune et ma vie doit se dérouler comme je l’entends.

    Tous les jours, je prends 15 minutes (5x5min) pour faire attention à ma respiration. J’ai du mal à m’y mettre (c’est exactement ça: « Chaque soir ma tête essaye de me convaincre que je n’ai pas envie de faire mon rituel du soir et chaque soir, je suis lavée et ressourcée après l’avoir fait. ») mais une fois que je l’ai fait, je sens une réelle décontraction de mon ventre. J’ai bien l’intention de poursuivre!

    J’ai hâte de te lire plus!

  19. Merci pour ce super article! Il y a plusieurs conseils que je ne connaissais pas, je suis trés intéressée par l’idée de me mettre les jambes en l’air pour faire retomber les tensions.

  20. Merci pour ton article et la petite méditation, ta voix m’apaise. Dommage que l’on ne puisse pas le télécharger. Je l’aurais bien mis sur mon téléphone pour entendre en cas de besoin!!
    À bientôt

  21. J’ai découvert votre site récemment. J’habite à la Réunion. Je découvre en vous lisant une source très enrichissante dans ma recherche vers le bien être et la quête et la compréhension de soi. Il n’y a pas de hasard. Vos articles sont une mine de renseignements et de découvertes et à travers vos écrits je perçois une personne riche en qualités humaines et vraie dans ses rapports avec la vie et l’autre. Merci à vous.

  22. Quel régal !! Ton site une très belle découverte! Merci beaucoup!!

  23. Je vous ai trouvée ou découverte, il y a un an en naviguant sur le net pour trouver des trucs d’alimentation ayurvédique. J’habite au Canada et ici l’ayurvéda n’est pas très connu ou du moins peu de personnes la connaisse ou la pratique. Par la suite, j’ai commencé à lire vos articles et chaque fois je suis emballée et motivée à transmettre toutes ces bonnes paroles à ma fille de 21 ans qui cherche depuis quelques années des solutions à tous ses maux, malaises, angoisses etc. Vous êtes donc une source d’inspiration pour plusieurs d’entre nous.

    Je vais donc essayer d’intégrer un de vos rituels du soir en plus du massage à l’huile qui m’apporte un moment privilégié avec moi-même!

    En vous lisant, j’ai le goût d’aménager vers la France pour vous retrouver dans vos ateliers de Yoga, ayurvéda etc.

    Nous avons tant besoin de personne comme vous dans notre monde où nous sommes trop sollicités de toute part, vous êtes un baume, une solution, un médicament à plusieurs de nos problèmes.

    Merci!

  24. Bonjour, je découvre le site, je découvre tout court!… et tout m’inspire, me motive… à essayer! merci à vous pour cette découverte et enrichissement du jour ;-)

  25. Ouah ca donne vraiment envie… Moi aussi tous les jours mon esprit tente de me dissuader de faire une pause yoga ou méditation. Et bien souvent il gagne…! Mais lorsque j’arrive a laisser cette voix de coté, je ressors différente. Tes articles aident vraiment a prendre conscience de ce dont nous avons réellement besoins, j’ai hate de recevoir ton dvd !!!
    Ne change rien, tes mots nous font du bien !
    Bises,
    Faustine

  26. Fan de cet article ! C’est vrai que beaucoup parle des rituels du matin mais peu de ceux du soir ! Ton site est vraiment une mine d’informations et d’inspirations, je ressens beaucoup de gratitude pour toi, pour tout ce que tu donne avec le coeur, avec authenticité, et passion :)

  27. Bonsoir Cécile,

    Moi qui ne suis pas du matin, ce texte va me permettre de décompresser en fin de journée.
    Mais est ce utile si on travaille de nouveau après ce sas de décompression ?

    Merci pour tout !
    Laura

  28. Cet article me parle beaucoup.
    Néanmoins je m’interroge… Comment faire une pause, même de 10 minutes (je veux dire 10 minutes réelles) avec un jeune très content de retrouver maman à son retour d’une longue journée de travail? :-/

    • Bonjour Luce,
      Merci pour ton message, n’étant pas maman, je ne peux que m’incliner face à cette sagesse et être confiante que tu as la réponse déjà au fond de toi.
      Et que tu n’hésitera pas à demander de l’aide si tu en as besoin.
      Je t’embrasse,
      Cécile

  29. Bonjour, Ayurveda et yoga sont complices :) j’allais oublier alors mille mercis pour ce rappel , vraiment ! puis-je suggérer à Luce de prendre sur son ventre son fils et faire la pause avec lui et lui apprendre à en faire un moment unique à deux sinon une aide extérieure parfois :)

  30. Pingback: Meilleurs blogs marketing et développement personnel : le top 70 !

Laisser un commentaire