>> Articles qui pourraient vous intéresser

L’ail – Boostez votre santé et vos plats grâce aux épices

L’ail est un petit bulbe aux grandes propriétés gustatives et santé. Economique, facile à trouver, à conserver et à cuisiner, vous n’avez plus d’excuses pour ne plus profiter de ses multiples utilisations et bénéfices. Sachez qu’en matière de santé, l’ail est vraiment considéré comme un « superaliment» : il contient des nutriments très diversifiés et présents à de fortes doses. En matière de cuisine, l’ail est un allié de taille : il se décline dans de très nombreuses recettes auxquelles il confère son goût si puissant. Pour vos papilles et pour votre santé : faites place à l’ail !

L’ail et la santé

L’ail est un tonique nerveux : il fortifie votre système nerveux et c’est d’autant plus utile lorsque vous êtes en période de stress. Il est antioxydant (il empêche l’oxydation ou endommagement de vos cellules causées par les radicaux libres) et il empêche le vieillissement, on dit qu’il est rejuvénant. Pour l’harmonie et la jeunesse globale de notre corps, l’ail est très utile. Il possède également une action plus spécifique sur certains maux ou organes.

L’ail est excellent en cas de refroidissement, toux ou infection pulmonaire.  L’ail vous aide à venir à bout des maladies du froid mais il est également impitoyable avec leur cause infectieuse : l’ail est un antibiotique naturel qui se spécialise dans les affections de la gorge et du nez. On le considère comme le plus efficace des tueurs de bactéries. C’est tout particulièrement le moment de le privilégier à l’approche de l’hiver.

Une infection urinaire ? L’ail est un désinfectant de l’appareil urinaire car il contrôle la croissance de bactéries dans la vessie.

Une tension artérielle un peu trop haute ? L’ail est un vasodilatateur, c’est-à-dire qu’il va aider à dilater vos vaisseaux sanguins, ce qui va créer plus de place pour que votre sang puisse circuler et réduire inévitablement la pression dans vos veines.

L’ail est un remède universel, même pour des petits soucis sexuels. Ses vertus aphrodisiaques et son action contre l’impuissance des hommes sont reconnues. Je vous explique en détail pour mieux comprendre. On vient de parler de son action vasodilatatrice positive sur la tension, mais si le flux sanguin peut mieux circuler, cela va avoir un impact sur le corps tout entier. Ici, on peut comprendre les conséquences sur l’érection masculine : un meilleur afflux sanguin permettra un meilleur maintien de l’érection.

L’ail favorise le sommeil et sa qualité : une soupe d’ail le soir, d’autant plus en hiver, voilà une recette naturelle  qui peut vous requinquer en une nuit. Enfin, si vous prenez des médicaments ou que vous avez été en présence de produits toxiques ou de métaux lourds, ceux-ci peuvent endommager votre foie. C’est le foie qui métabolise et aide à digérer tout ce que l’on consomme, médicaments y compris. Parfois, certains médicaments ou leur prise trop importante peut léser ou entraîner une inflammation de votre foie, et cela compromettrait l’ensemble des fonctions de digestion et d’épuration du foie. Et vous, vous voulez que ça circule, que vos nutriments arrivent à bon port, que les toxines soient rapidement évacuées.  L’ail vous aidera à protéger et détoxifier votre foie.

Cela va sans dire, l’ail possède une grande richesse en vitamines, minéraux et oligoéléments dont les applications thérapeutiques viennent d’être décrites. Mais pour en bénéficier pleinement, passons côté cuisine pour savoir exactement comment optimiser leur cuisson, avoir quelques idées de recettes cuisine et même quelques propositions de recettes santé.

L’ail en cuisine

Le débat du cru et du cuit se poursuit avec l’ail, voici la technique complète pour conserver le maximum de bienfaits.

  1. Pour libérer les principes actifs de l’ail, notamment l’allicine,  il faut dans un premier temps broyer ou hacher vos gousses d’ail. Profitez-en pour enlever le germe de l’ail, considéré moins digeste que la gousse.
  2. Une fois broyées, laissez les reposer pendant 10 minutes pendant que vous continuez à cuisiner. Cela permet que certaines réactions chimiques puissent se faire et maximisent les propriétés de l’ail.
  3. Maintenant, vous pouvez choisir de les consommer crues ou cuites. Crues, elles détruiront les germes, renforceront votre flore intestinale et raviront une petite salade de tomates, feta/mozarellla. Cuites, elles conserveront leurs propriétés (certes, dans une moindre proportion) à condition que vous ne les laissiez pas cuire plus de 10 minutes. Après, c’est de début de la fin des propriétés santé.
  4. Enfin, sachez que si vous avez choisi de cuisiner un plat plutôt lourd, vous pouvez malicieusement le relever avec de l’ail : ni vu ni connu, il stimulera la sécrétion biliaire. Pourquoi c’est exactement ce dont vous aurez besoin ? Car la bile, ce liquide jaunâtre/verdâtre produit par le foie et stocké dans la vésicule biliaire, nous aide énormément à digérer, tout  particulièrement les graisses. Résultat : digestion aidée et facilitée. Pensez-y pour votre prochain festin !

Quelques idées de recettes

Pour un pesto maison à l’italienne inoubliable, fort en ail et prêt en moins d’une minute. C’est par ici ;)

Pour une purée à l’ail que vous pourrez conserver afin de sublimer vos pâtes, riz ou petits pains : c’est par.

 

L’ail et les recettes santé

L’ail peut également être utilisé en cuisine comme un médicament naturel avec des objectifs très précis pour votre santé. Ici nous verrons plus en détail comment soulager les bronchites, l’asthme, les vers, les piqûres et les mauvais lendemains de fête.

Bronchites et asthme

Mettez 250 mL de lait (animal ou vegétal) dans une casserole. Rajoutez 6 gousses d’ail pelées et 6 clous de girofle. Laissez bouillir le tout pendant une dizaine de minutes.

L’idée consiste à conserver cette préparation hautement concentrée et en prendre quelques gouttes, trois fois par jour pendant une semaine au minimum. Vous pouvez les mélanger à vos repas ou décider de les prendre seules. Bien sûr, la conservation sera réussie si elle se passe dans un récipient fermé et au réfrigérateur.

Piqûres d’insectes

Ça vous gratte et ça vous démange, prenez une gousse d’ail et posez là sur la piqûre. Attention, dès que ça commence à picoter, retirez-la ! Sinon vous risquez d’irriter davantage votre peau. Mais en attendant, son action antibactérienne fera des miracles.

Vers, larves, parasites intestinaux

Si vous souffrez de cette contamination, faites confiance à l’ail. Prenez 500 mL de lait (végétal ou animal) et rajoutez 10 gousses d’ail pelées. Laissez bouillir pendant 10 minutes. Ce mélange peut être trop fort pour le palais, dans ce cas là n’hésitez pas à rajouter du sucre (complet !) ou du miel à la préparation. Finissez cette préparation en 3 jours, à consommer pendant la journée et dites adieu à vos parasites ! Pas avant l’âge de 3 ans.

Lendemain de fête

Préparez-vous une délicieuse soupe à l’ail pour protéger au plus vite votre foie, plutôt grognon et dépassé suite à une soirée alcoolisée. Voici une idée de recette pour une soupe à l’ail réussie.

Pin It

14 Réponses à L’ail – Boostez votre santé et vos plats grâce aux épices

  1. Parfait petit conseil pour l’asthme!!! Je vais le tenter, même si c’est au détriment de mon haleine ça vaut le coup!

  2. Franchement, tu peux mettre de l’ail de partout, subtil et puissant à la fois…

  3. Pingback: Votre guide du bien être en hiver | Le Palais Savant

  4. Et manger de l’ail non frais, style Ducros, est-il bénéfique également (toutes proportions gardées) ?

    • Toutes proportions gardées, mis à part le goût qu’il apporte, son contenu nutritionnel est minime. A garder en cas de panne d’ail, et pour donner un petit goût à vos plats, mais l’ail frais est très facile à trouver, stocker et utiliser, n’hésitez pas à lui donner la préférence :)

  5. Bonjour
    qui pourrait penser qu’une gousse d’ail présente autant d’atout santé mis à part la mauvaise haleine mais bon c’est rien un bonbon et c’est parti

  6. Savez-vous si l’ail confit garde t-il les mêmes qualités nutritionnelles que l’ail frais ?

    • Et non Cécile! :) L’ail transformé en confit perd sa saveur d’origine et la plupart de ses nutriments présents à l’état frais. Ce sera davantage consommé pour le plaisir du palais que pour son avantage santé. L’idée à comprendre derrière cette réponse: consommer beaucoup de produits bruts et quelques produits transformés, pour votre énergie et santé, pensez-y régulièrement!

  7. Pingback: Votre liste de courses : les indispensables | Le Palais Savant

  8. Pingback: 10 résolutions alimentaires pour 2013 | Le Palais Savant

  9. bonjour Cécile,

    merci pour toutes ces infos ! je suis une fan de votre site ! je l’ai découvert il y a peu et je suis accro et complètement sensible à tout ce que vous dites et écrivez !!!! alors vraiment un grand MERCI Cécile ! heureusement que des sites comme cela existe, j’ai pris conscience d’énormément de choses si vous saviez.
    je suis une grande consommatrice d’ail, et cela pour tous mes plats. par contre je ne l’achète pas frais, mais en semoule, celui qu’on trouve dans les petits bocaux en verres (type belle france ou autres marques qui ce vendent en supermarché dans le rayon des épices). est-ce que cela est quand même bénéfique et bon pour ma santé ? ou faut-il absolument l’acheter frais ?
    je vous avoue que pour moi c’est bcp plus simple, j’ai mon petit bocal dans mon tiroir de bureau et j’en arrose tous mes plats le midi.

    merci pour votre réponse

  10. Merci pour ces infos! Je n’ai pas compris en revanche si il faut garder l’ail dans les préparations (écrasé par exemple) ou juste l’eau de cuisson? merci!

  11. moi je comprends comment on fait pour faire bouillir du lait pendant 10 min tout deborde avant les 10min je pense !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *